FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Mardi 19 Novembre 2013

30 jours de Liga: Le haut du tableau se dessine


Nouvel épisode de la Liga avec plein d'événements plus appétissants les uns que les autres. Le Barça perd ses premiers points, tandis que Madrid commence à affiner son art face au but. L'affrontement de ces deux bêtes du sera l'un des points clé de ce mois de Liga. Outre mesure, dans les profondeurs du classement, certaines équipes commencent à sortir la tête de l'eau. Le débat pour le Ballon d'Or fait rage et Lionel Messi se blesse à nouveau pour la plus grande déception des supporters catalans. Retour sur les meilleurs résultats, déclarations et gestes de ce mois riche en football.


30 jours de Liga: Le haut du tableau se dessine
Samedi 19 octobre. Huit sur huit pour Barcelone et l'Atletico Madrid avant cette date. Ce samedi soir, Barcelone se déplaçait à Osasuna et se sera casser les dents sur une équipe extrêmement défensive. Un zéro à zéro qui pouvait profiter à l'Atletico Madrid qui se déplaçait à Barcelone pour y affronter l'Espanyol. En cas de victoire, ils prendraient seul les commandes du championnat. Mais, l'Espanyol n'aura pas démérité et se sera même imposé sur la plus petite des marques. Finalement grâce à son petit point, le Barça prend la tête de la Liga!

Dimanche 20 octobre. Dans un entretien au quotidien espagnol Marca, Gareth Bale affirme que l'on a exagéré sur sa blessure. La nouvelle recrue galactique du Real Madrid se plaint des "inventions" de la presse à son égard. Dans les médias, on parlait d'une hernie, blessure qui l'aurait écarté des terrains fort longtemps. Finalement ce n'était qu'un petit pépin à la cuisse. Du calme, pas de quoi en faire un plat!

Jeudi 24 octobre. Ancelotti commence sa pub pour Cristiano Ronaldo. Face aux médias espagnols, le technicien italien n'a pas caché son favori quant à l'élection du prochain Ballon d'Or. Le coach madrilène se dit surpris du niveau de jeu mais également de son professionnalisme. Pour lui, il n'y a pas photo entre Messi et Ronaldo, le trophée doit revenir dans les mains du portugais. 

Vendredi 25 octobre. A la veille du Clasico, il était assez important de prendre la température et quoi de mieux que d'aller interroger l'ancien coach du Real Madrid. José Mourinho a surpris avec ses réponses, comme d'habitude très spéciales. Sa réponse à la question "Allez-vous regarder le match?" n'a laissé personne indifférent "Je m'en fous, à ces heures-ci je serai en train de manger en famille". Puis à la seconde question "Avez-vous une préférence? Souhaitez-vous la victoire de l'une des équipes?" il a simplement répondu "Oui, je le souhaite". Spécial ce "Happy One".

Neymar célébrant son but dans le Clasico (7msport.com)
Neymar célébrant son but dans le Clasico (7msport.com)
Samedi 26 octobre. Grande journée de football en Espagne avec ce Clasico tant attendu à Barcelone. Messi-Ronaldo, Neymar-Bale, Valdes-Diego Lopez, quelles individualités ont fait penché le match à la faveur de leur formation? Finalement c'est le Barça qui s'est imposé 2 buts à 1 grâce à des buts de Neymar et Alexis. Le but tardif de Jésé n'aura rien changé à la donne...

Dimanche 27 octobre. En clôture de cette dixième journée, le promu Villareal explose littéralement Valence dans un derby à sens unique (4-1). Une équipe de Villareal qui démarre très fort la saison, accrochée solidement à la quatrième place et avec de bons résultats même face aux grosses écuries. Valence par contre va très mal et continue sur son tracé sinueux, avec tantôt du mieux, tantôt du moins bien. Il faudra changer quelque chose pour que l'équipe retrouve son jeu et ses résultats d'antan.

Vendredi 1er novembre. Si vous étiez à Madrid, vous avez sans doute vu l'immense affiche de Ronaldo en caleçon dans le centre de la ville. Une énorme affiche qui laisse ressortir la musculature du portugais. Beaucoup de conversations autour de cette affiche, mais l'histoire ne dit pas si les habitants de Madrid voient d'un bon œil ou non, que leur superstar pose pratiquement nue en plein centre ville.

Samedi 2 novembre. Une semaine après les propos tenus par Sepp Blatter à l'encontre de Cristiano Ronaldo, on estime à Madrid que le mal est fait. Des excuses? Pas besoin, on vient de voir le vrai visage du président de la FIFA. Après les réponses pleines de colère de Ronaldo ou encore de Pepe, l'une des plus fortes réponses est venue de la part de Carlo Ancelotti, encore lui! Il ne s'est pas mordu la langue et s'est permis d'ajouter son point de vue sur le sujet, "Le mal est fait. Toutes les réponses sont bonnes mais le mal est fait. Je crois que de temps en temps, avant de parler, il est mieux de réfléchir et de compter jusqu'à 10, je le fais souvent". Dur dur ce Carlo!

Ronaldo en caleçon sur une affiche à Madrid (eurosport.fr)
Ronaldo en caleçon sur une affiche à Madrid (eurosport.fr)
Samedi 9 novembre. Dans un duel andalous, Grenade s'est offert un beau succès face à Malaga devant son public. Un joueur a notamment fait parlé de lui, il s'agit de l'ancien pensionnaire de Ligue 1, Youssef El-Arabi. Avec trois buts à lui seul, il a littéralement plombé le moral des troupes de Bernd Schuster. 

Mardi 12 novembre. Antoine Griezmann réalise un bel exploit avec la Real Sociedad. Il a inscrit un but lors des cinq dernières journées de championnat et rejoint Kovacevic dans les anales du club. En effet, le Serbe avait réalisé la même performance en 2002. Comptant désormais le même nombre de buts que Lionel Messi, le français démarre la saison en beauté. 

"Il n'a pas le moral, c'est normal, c'est une blessure sérieuse" Gerard Piqué parlant de Lionel Messi (FC Barcelone)

Jeudi 14 novembre. Le FC Barcelone a officialisé un accord avec UNICEF pour prolonger son partenariat avec l'association jusqu'en 2016. Le club s'est engagé à verser 1,5 millions d'euros à l'association et dans le même temps d'arborer son logo sur son maillot.

Dimanche 17 novembre. Nicklas Bendtner se voit au Barça ou au Real Madrid cet été. Le Danois qui appartient au club d'Arsenal voit la suite de sa carrière en grand. Alors qu'il n'a encore jamais été incontournable sur la scène européenne il se prétend être désiré par les deux plus grands clubs espagnols. Affaire à suivre.

El Arabi célébrant l'un de ses buts face à Malaga (skysports.com)
El Arabi célébrant l'un de ses buts face à Malaga (skysports.com)
Hebergeur d'image

Hebergeur d'image
Carnet de commande : Real Madrid 7-3 Seville. Non ce n'est pas le score d'un tie-break de la dernière Masters Cup de tennis à Londres, mais bien du score d'un match de championnat à Madrid. Dix buts en nonante minutes c'est énorme. Un spectacle sans aucun doute splendide, reste cependant à savoir si les équipes jouaient avec ou sans gardien... Mettons plutôt en avant le magnifique travail des attaquants madrilènes qui ont converti la soirée du gardien du FC Seville en film d'horreur. Trois buts pour Ronaldo, deux pour Bale et deux pour Benzema. Il ne faut pas enlever du mérite aux attaquants de Seville qui ont inscrits trois buts. Normalement, avec trois buts les trois points sont assurés, mais pas quand l'adversaire s'appelle le Real Madrid.

Hebergeur d'imageLa paella : La merveille de Alexis Sanchez. Un mois après, on prend le même joueur et on recommence, cette fois-ci dans un cadre plus prestigieux. Dans le Clasico face à Madrid, le Chilien a fait hurler tout le peuple blaugrana. Recevant une belle passe dans l'espace de Neymar, Alexis ne s'est pas fait prier pour crucifier Diego Lopez d'un lob tout simplement merveilleux. Avec cette inspiration géniale, Sanchez a permis aux siens de prendre deux buts d'avance dans ce match si important.

Hebergeur d'image
La sangria : Cristiano Ronaldo: Avec 16 buts en 13 rencontres de Liga avant la pause internationale, l'ailier du Real Madrid pose fermement sa candidature au Ballon d'Or de cet hiver. Collectivement le Real Madrid n'est peut-être pas au meilleur (six points de retard sur Barcelone et trois sur l'Atletico) mais Ronaldo parvient toujours ou presque à inscrire des buts. Ces derniers temps, ils sont même souvent venus par deux voire même par trois. Comptant trois buts de plus que Diego Costa et le double de Messi, il semble en tout cas s'envoler vers le titre individuel de "Pichichi" du championnat.

Hebergeur d'image
Giovanni Dos Santos. Le Mexicain semble avoir une seconde vie à Villareal. Il se retrouve peu à peu avec ses qualités du passé qui le faisaient être une des promesses de la "cantera" catalane. Parti en exil en Angleterre et en Turquie, c'est finalement dans le sud de l'Espagne qu'il peut à nouveau jouer comme il le sait, et faire don de ses qualités à la Liga BBVA       Lionel Messi et Sami Khedira. Le premier blessé deux mois et le second six mois au moins. Deux coups durs pour les deux grands rivaux du championnat. A Barcelone avec l'arrivée de Neymar, on ne se fait pas trop de soucis pour palier son absence. Tandis qu'à Madrid, on craint ne pas trouver un milieu récupérateur faisant le "sale boulot" comme le faisait si bien l'Allemand. 


La blessure de Khedira avec l'Allemagne (yahoo.com)
La blessure de Khedira avec l'Allemagne (yahoo.com)

Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/0d7VSvQO4o
Mardi 21 Novembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSCF7917
DSC_0514
DSCF9351
leverkusen 4
DSCF0808
DSCF6743
DSCF0796
DSCF6730
hahn 18
DSC_0454
DSC_0506
dar2
DSC_0492
DSCF3251
19
hann26
DSCF6254
DSC_0601
DSC_0667
celtic2
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image