FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Lundi 21 Octobre 2013

30 jours de Liga: Un rythme infernal


Ce mois d'octobre bien entamé, on commence à apercevoir les premières tendances de la saison. Si devant deux équipes survolent le championnat, derrière, Almeria peine à suivre le rythme de la première division espagnole qui semble lui être trop rude. Les buteurs commencent à s'installer dans le haut du classement du "Pichichi" avec l'agréable surprise du madrilène Diego Costa, qui souffle la première place à Messi ou Ronaldo après un quart de championnat. Retour sur un nouveau mois de Liga qui ne laissera pas indifférent.


30 jours de Liga: Un rythme infernal
Vendredi 20 septembre. Clash entre Piqué et Florentino Perez. On connait ces deux hommes pour leur importance dans le football espagnol mais aussi pour leur franc-parler. Jeudi, Piqué déclarait à la presse: "J’ai lu que depuis 2002, le Real Madrid avait dépensé 1200 M€. Nous dépensons aussi, mais nous n’avons pas Bankia. Cela ne sert à rien de recruter Bale, Illarra ou encore Isco si c’est pour ne rien gagner à l’arrivée!"  Dès le lendemain la réponse du président madrilène se fit entendre: "Ce qu’a dit Piqué est entièrement faux. Bale est un bon garçon et nous n’avons pas eu besoin de l’acheter à crédit." Déjà de grosses tensions entre le Barça et le Real Madrid lors de cette saison 2013/14.

Samedi 21 septembre. Le FC Barcelone continue sa démonstration en Liga. Après avoir peiné début septembre, les hommes de Martino se sont ressaisis avec cette belle victoire face au Rayo Vallecano à l'extérieur. Un triplé de Pedro a éclipsé les belles performances du duo Messi-Neymar. A Barcelone, les places en attaque seront chères! Messi, Neymar, Pedro et Alexis en état de grâce ces temps devront batailler ferme pour acquérir l'une des trois places à disposition.

Lundi 23 septembre. Barcelone à deux devant? Si le FC Barcelone carbure en ce début de saison, il en est de même pour l'Espanyol Barcelone. Grâce à cette nouvelle victoire glanée face aux basques de Bilbao, les coéquipiers de Simao s'installent dans les premières places du tableau.

Mardi 24 septembre. Ancelotti avait apparemment très envie de rejoindre le Real Madrid cet été. Il a même versé 3.5 millions d'euros de sa poche pour rejoindre le navire merengue. 3.5 millions également déboursés par le Real Madrid au PSG. En effet, la clause libératoire de l'italien était chiffrée à 7 millions d'euros, de quoi faire vider quelques porte-monnaies.

Image humoristique décrivant l'article de la presse catalane (sport.es)
Image humoristique décrivant l'article de la presse catalane (sport.es)
Jeudi 26 septembre. Diego Simeone insatisfait de sa recrue stéphanoise. Le Français Guilavogui peine à trouver ses marques à l'Atletico Madrid. Arrivé en toute fin de mercato, l'ancien joueur de St-Etienne devrait plus s'investir selon le coach argentin qui a même déclaré: "C'est un bon joueur, mais ici il faut se bouger le cul pour jouer." Déclaration assez sèche qui lui permettra peut-être d'exploser durant les matchs à venir.

Vendredi 27 septembre. Deux jours plus tôt, le Real Madrid s'imposait face à Elche grâce à un penalty très litigieux "offert" par l'arbitre à la 95ème minute de la rencontre comptant pour la sixième journée de Liga. A Barcelone, la presse y a évidemment ajouté son grain de sel avec un article dont le titre tape à l'oeil: "Le style du Barça: avoir la possession du ballon; celui du Real Madrid: avoir la possession de l'arbitre." Si les étincelles se présentaient souvent en conférence de presse ces derniers temps, elles apparaissent aussi dans la presse maintenant.

Dimanche 29 septembre. Messi out vingt jours. Face à Almeria, l'argentin s'est blessé à la cuisse en inscrivant le premier but de la rencontre. Une blessure qui devrait au minimum l'empêcher de participer aux rencontres face au Celtic et à Valladolid, mais aussi aux deux rencontres avec sa sélection nationale. Rien de trop grave, mais blessure tout de même.

Mercredi 2 octobre. Trois sur quatre pour les clubs espagnols lors de cette seconde journée de Ligue des Champions. A Madrid, la formation de Carlo Ancelotti n'a pas eu de mal à se défaire de Copenhague (4-0). A Glasgow, le but de Fabregas aura servi à Barcelone de s'imposer par la plus petite des marges. L'Atletico Madrid s'est imposé sur le fil à Porto (1-2), tandis que la Real Sociedad a plié devant une bonne équipe du Bayern Leverkusen (2-1).

Puyol tout sourire de retrouver le groupe catalan après sept mois d'absence (elmundodeportivo.es)
Puyol tout sourire de retrouver le groupe catalan après sept mois d'absence (elmundodeportivo.es)
Lundi 7 octobre. Annoncé comme un championnat qui se jouerait à deux (Real Madrid - FC Barcelone), il semble pourtant que les pronostiqueurs se soient trompés. Selon Tata Martino, ce championnat est bien l'histoire de trois. Pour le coach argentin, l'Atletico Madrid est un candidat sérieux au titre de champion d'Espagne cette année.

Jeudi 10 octobre. On parle de l'arrivée cet hiver d'une nouvelle recrue à Barcelone. Pas de Thiago Silva ou de Matt Hummels, mais d'un joueur offensif, d'un vieux renard. Les noms qui sortent le plus des bureaux catalans sont ceux de Miroslav Klose et de David Trezeguet! Pures rumeurs ou informations véritables?

"En Espagne lorsqu'on te dit, fils de p*** sale portugais, on le pense vraiment" José Mourinho (Chelsea FC)

Mercredi 16 octobre.  Quand Maradona compare Ronaldo et Messi. "Messi peut éliminer cinq adversaires lors qu'il en a envie, Cristiano Ronaldo pas." Également interrogé sur le duo Messi-Neymar, il ajoute: "C'est l'une des paires les plus belles que l'on peut posséder dans son équipe. Je pense malgré tout que c'est plus difficile de défendre sur Messi que sur Neymar." Toujours intéressant de connaitre les avis de Diego Maradona sur le football moderne.

Vendredi 18 octobre. Soulagement à Barcelone. Après sept mois d'absence, Carles Puyol est à nouveau convoqué pour un match du FC Barcelone. On pourrait donc le voir fouler la pelouse du stade d'Osasuna ce samedi soir.

Samedi 19 octobre. Inquiétude à Almeria. Après huit rencontres, seulement trois points au compteur pour les néo-promus. Si le réveil tarde à se faire entendre, le cauchemar de la relégation pointe gentiment le bout de son nez. 

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image
Carnet de commande : Alexandre Song, monsieur 100%. Face à Valladolid le 5 octobre dernier, Alex Song a réussi 100% de ses passes au cours du match. Chiffre plus flatteur quand on sait qu'il a touché la bagatelle de 104 ballons. 104 passes sans le moindre déchet, plutôt pas mal pour un joueur qui est barré par la concurrence en Catalogne. Cette performance lui permettra peut-être de mettre un peu plus de pression à Sergio Busquets, son concurrent direct au poste de milieu récupérateur.

Hebergeur d'imageLa paella : Le coup de canon de Alexis Sanchez. Durant cette saison, le Chilien se sent revivre. Auteur de très bonnes prestations, de buts et de passes décisives en autres, Alexis devient l'un des joueurs incontournables du dispositif de Gerardo Martino. Face à Valladolid il a même inscrit un magnifique but que vous pourrez déguster par vous même.

Hebergeur d'image
La sangria :  Neymar Jr: Son transfert de 57 millions d'euros était attendu au tournant. Un tel montant se doit d'être confirmé par de bonnes prestations et le brésilien recevait donc une certaine pression avant de débuter la saison. Son adaptation au FC Barcelone s'effectue pourtant à vitesse éclair! Après à peine trois mois au club, Neymar affole déjà la Liga BBVA. Si il n'a inscrit que deux buts, il en a aussi offert cinq, se plaçant à la seconde place du classement des passeurs décisifs. Exceptant tout cela, c'est surtout son adaptation au jeu du Barça qui est phénoménale. Il semble y avoir joué toute sa vie, mais ce n'est que le début et désormais il doit poursuivre ainsi et prouver qu'il est vraiment indiscutable.


Hebergeur d'image
Jorge Resurreccion Merodio dit "Koke". Né en 1992, le petit prodige de l'Atletico Madrid ne cesse d'épater! Considéré comme le nouveau Xavi, il est déjà titulaire indiscutable dans la capitale espagnole. Il commence même à figurer sur les petits papiers du sélectionneur espagnol. Un bel avenir est promi au jeune espagnol qui affole déjà le championnat par sa dextérité hors du commun dans l'entre-jeu. Un joueur à suivre très certainement.       L'Espanyol Barcelone. Après un départ en fanfare, les joueurs de Javier Aguirre connaissent une première crise après deux mois de championnat. Si les cinq premières journées étaient excellentes, les suivantes laissent à désirer. Ils n'arrivent plus à gagner et peu à peu, le doute gagne les joueurs et les entités catalanes. Les supporters "pericos" commencent (déjà?) à s'impatienter et il va falloir changer quelque chose s'ils entendent crocher au premier wagon du championnat.



Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/kzK4DQTOKp
Lundi 25 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSCF9629
DSCF7996
DSC_0566
DSCF9597
DSCF9207
DSC_0506
DSCF9519
DSCF9438
DSCF0802
DSCF9620
DSCF9405
DSCF9685
darmstad2
DSCF6254
DSCF3452
DSCF8130
leverkusen 7
DSCF9675
DSCF6674
217
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image