FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Ligue 1
Lundi 11 Novembre 2013

30 jours de Ligue 1 : Le PSG et les autres


Doté d’un effectif XXL, le PSG de Laurent Blanc est clairement au-dessus du lot cette saison. Toutes les équipes qui se sont rendues au Parc des Princes ce mois-ci, sont reparties avec le sentiment de n’avoir jamais vu le jour. Dans le même temps, Monaco commence à s’essouffler et se voit même dépassé par une équipe lilloise en pleine bourre. Marseille et Lyon ont longtemps souffert mais semblent repartir du bon pied alors que le chemin de croix continue pour Valenciennes, Ajaccio et Sochaux.


30 jours de Ligue 1 : Le PSG et les autres
Vendredi 18 octobre. Décidément, Marseille souffre en ce début de saison. Battu à Nice (1-0), l’OM peine à suivre le rythme imposé par le PSG et Monaco. Malgré un bon effectif, il manque clairement un attaquant de dimension international sur le Vieux-Port. En face, Cvitanich confirme sa régularité à l’Allianz-Riviera avec un troisième but en trois matches (40e). Solide.

Samedi 19 octobre. Bastia se souviendra longtemps de son passage à Paris lors de la 9e journée de Ligue 1. Dépassés dans tous les secteurs de jeu, les Corses ont subi les foudres des deux attaquants phare du PSG (4-0). Ibrahimovic (10e, 13e) et Cavani (62e, 89e sp) ont chacun inscrit un doublé avec à la clé des buts fantastiques. De son côté, Lille continue sa belle série (5 matches sans défaite) grâce à sa victoire obtenue sur le terrain de Montpellier (0-1).

Dimanche 20 octobre. Monaco lâche deux points à Sochaux (2-2) et laisse donc le fauteuil de leader au Paris SG. Déjà accroché à Reims (1-1), le club du Rocher semble avoir des difficultés contre les clubs moins huppés. A Gerland, Lyon a eu chaud face à une pâle formation bordelaise (1-1). C’est Briand qui a sauvé son équipe en fin de match (91e) et qui permet à son entraineur de souffler un peu.

Cavani, l'un des nombreux atouts du Paris SG (psg.com)
Cavani, l'un des nombreux atouts du Paris SG (psg.com)
Samedi 26 octobre. Marseille est en crise. La venue de Reims au Vélodrome devait permettre aux Phocéens de se rassurer après des défaites en cascade mais c’est tout l’inverse qui s’est produit. Jouant de malchance, l’OM s’incline à domicile (2-3) et subit sa cinquième défaite consécutive. En face, Reims réussit un bon début de saison. Encourageant pour le maintien.

Carton plein pour le Stade Rennais, qui s’impose très largement à Toulouse (0-5). Les Bretons peuvent remercier le Toulousain Ahamada, auteur d’une prestation indigne d’un gardien de Ligue 1.

Dimanche 27 octobre. Contre des Lyonnais en perdition, Monaco reprend sa marche en avant (2-1). Falcao a de nouveau retrouver le chemin des filets (36e) et malgré la réduction du score de Bafé Gomis (62e), les Monégasques prennent les trois points et mettent la pression sur Paris.

Un PSG qui se rendait le soir même à Saint-Etienne et qui a beaucoup souffert avant d’arracher l’égalisation dans le temps additionnel (2-2). La faute à une équipe stéphanoise déchainée qui aurait sûrement pu gagner le match sans l’expulsion de Lemoine (59e), qui a laissé ses coéquipiers à dix durant près d’une demi-heure. Le point du nul permet néanmoins aux Parisiens de reprendre la tête grâce à leur différence de buts.

Lille bloque Monaco et vient titiller Paris (football.fr)
Lille bloque Monaco et vient titiller Paris (football.fr)
Vendredi 1er novembre. Après son léger accroc à Geoffroy-Guichard, la machine parisienne a repris ses bonnes habitudes face à Lorient (4-0). Sans Ibrahimovic, c’est Cavani qui s’est chargé de transcender son équipe (43e, 81e). Même amputé de quelques cadres, le PSG écrase ses adversaires et n’a plus connu la défaite depuis une éternité (19 matches). En face, les Merlus n’ont pu que constater les dégâts et s’enlisent de nouveau après un début de championnat très compliqué (17ème).

Samedi 2 novembre. Lyon reprend des couleurs et renoue enfin avec le succès face à Guingamp (2-0). Un match plié en deux minutes sur des réalisations de Lacazette (12e) et de Gomis (13e). Une bonne bouffée d’oxygène pour des Gones en cruel manque de confiance. En revanche, c’est la fête à Reims grâce à cette prolifique victoire des Champenois aux dépens de Bastia (4-2). Le promu fait honneur à son glorieux passé et pointe en sixième position à égalité avec Marseille et Saint-Etienne.

Dimanche 3 novembre. Longtemps critiqué pour ses performances insipides, Bordeaux s’est littéralement métamorphosé. A Nice, pourtant invaincu dans son nouveau stade, les Girondins ont validé une troisième victoire en quatre matches (1-2). Pourvu que ça dure. Outre les Bordelais, la sensation de cette 12e journée se nomme Lille. Auteur d’une prestation solide et efficace, le club nordiste s’est offert le scalp de Monaco (2-0). Première défaite de la saison pour les Monégasques alors qu’en face, Enyeama le gardien du LOSC poursuit son invincibilité (7 matches sans encaisser de buts).

Lyon s'adjuge le derby du Rhône

Samedi 9 novembre. Le championnat prend des allures de cavalier seul pour le Paris SG. Facile vainqueur d’une équipe niçoise courageuse mais trop limitée (3-1), le club de la capitale profite du nul de Monaco face à Evian (1-1) et celui de Lille à Guingamp (0-0) pour prendre ses distances. Même si l’écart est encore relativement faible, l’équipe parisienne peut compter sur ses cadres, à l’image de Zlatan Ibrahimovic auteur d’un triplé (39e, 57e, 75e), pour faire la différence alors que ses concurrents paraissent beaucoup plus essoufflés.

La soirée n’a d’ailleurs pas été très brillante en Ligue 1 avec seulement cinq buts marqués en autant de matches. La seule et bonne opération de la soirée est pour Bastia, qui vient à bout de « l’ogre » rennais sur la plus petite des marges (1-0).

Dimanche 10 novembre. Plombé par une terrible série (7 matches sans victoire), Marseille profite de la venue de Sochaux pour renouer avec le succès (2-1). Les Phocéens bénéficient d’un penalty de Gignac  en fin de match (83e) pour s’adjuger les trois points et donner un peu plus de répit à leur entraîneur, qui commence à être sérieusement remis en question. Très belle opération également de la part de Nantes, qui s’est largement imposé à Bordeaux dans le derby de l’Atlantique (0-3). Les Canaris continuent leur étonnant parcours en championnat (4ème) même si, pour l’instant, l’objectif prioritaire reste le maintien.

Enfin, l’autre derby de cette 13e journée s’est soldé par une surprenante victoire de Lyon à Saint-Etienne (1-2). A l’agonie depuis plusieurs mois, les Gones l’emportent sur le fil grâce à une réalisation de Jimmy Briand (93e). Après une performance pleine de promesses face à la dream team du PSG, les Stéphanois n’ont pas su enchaîner et perdent-là un match très important au niveau de la suprématie régionale. Pour Lyon, ce succès inespéré peut servir de déclic et ainsi relancer une machine qui semblait sacrément enrayée.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image
Carnet de commande : Une défense de fer. Cette année, le LOSC s’est glissé dans la peau de l’outsider qu’on attendait plus. Sous la houlette de René Girard, le club nordiste fait mieux que résister et semble par ailleurs avoir pris goût au podium. En embuscade entre Paris et Monaco, Lille s’appuie avant tout sur une énorme solidité défensive. En effet, les Dogues n’ont encaissé que quatre buts depuis le début de la saison. Une prouesse que les Lillois doivent en grande partie à leur gardien, auteur de prestations remarquables.


Hebergeur d'image
L'entrecôte : « Ibracadabra ». A chaque fois c’est la même chose. Tout le monde sait de quoi Zlatan Ibrahimovic est capable pourtant, on ne peut pas s’empêcher d’encenser une fois de plus l’attaquant suédois lorsqu’il nous offre des buts comme celui-là. Lors de la déroute bastiaise au Parc mi-octobre, Ibra s’est permis un geste qui se passe de commentaires. A consommer sans modération. 


Zlatan Ibrahimovic Amazing Scorpion Golazo... par gta-serie-video

Hebergeur d'image
Le Beaujolais : Grzegorz Krychowiak. Sans faire de bruit, le Stade de Reims réalise un excellent début de saison. Un bon parcours qui se traduit par l’émergence d’un jeune Polonais (23 ans) en qui les Girondins de Bordeaux ne croyaient plus. Pourtant, le club aquitain l’enrôle très tôt (16 ans) et place de réels espoirs en lui. Lors de la saison 2010-2011, Krychowiak part s’aguerrir à Reims (en Ligue 2) sous la forme d’un prêt. Là-bas, il joue la quasi-totalité des matches et ne laisse personne indifférent.

Malgré tout, le bougre revient à Bordeaux et espère enfin goûter au plus haut niveau. Très rarement aligné, le Polonais comprend qu’il n’aurait jamais dû quitter Reims et signe en 2012 un contrat de trois ans avec le club champenois. Véritable taulier du milieu de terrain, Krychowiak est également buteur à ses heures perdues. C’est lui qui avait inscrit le seul et unique but lors de la dernière défaite parisienne à Reims. Depuis, le PSG n’a plus perdu la moindre rencontre mais les retrouvailles sont pour bientôt (23 novembre) et le bourreau attend sa victime, pour un nouveau coup d’éclat?


Hebergeur d'image
Kurt Zouma. Le jeune défenseur stéphanois (19 ans) se souviendra longtemps de la rencontre qu’il a disputé la semaine passée à Sochaux (0-0). Doté d’un potentiel énorme, Zouma a néanmoins encore beaucoup de chose à apprendre et notamment, la maîtrise de ses gestes. Auteur d’un tacle écœurant sur le Sochalien Guerbert (fracture du tibia péroné droit et luxation de la cheville droite), le protégé de Christophe Galtier s’est vu infligé une suspension de dix matches et ne refoulera donc pas les pelouses avant le mois de janvier.        Ali Ahamada. Très irrégulier depuis qu’il s’est installé dans les bois du TFC, le gardien toulousain a vécu une soirée cauchemardesque lors de la venue de Rennes le 26 octobre. Un score fleuve (0-5) dû principalement aux errements du jeune portier (22 ans) originaire de Martigues. N’ayant pas de réels concurrents à son poste, Ahamada reste le n°1 à Toulouse mais devra être beaucoup plus performant s’il ne veut pas que son club se mette en quête d’un éventuel remplaçant.



Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Mai 2014 - 08:00 Des records et beaucoup d’émotions




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF9629
223
DSCF9519
celtic glasgow
180
068
DSCF6591
DSC_0633
3
DSC_0563
DSCF9234
169
DSCF9189
DSC_0547
celtic7
DSCF9240
DSCF9501
DSC_0449
bayern1
DSC_0582
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image