FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Ligue 1
Mardi 10 Septembre 2013

30 jours de Ligue 1 : Monaco assume, Lyon déprime


C’est le retour de la Ligue 1 pour le plus grand plaisir des amateurs de football français ! Et que dire du spectacle proposé cette année, avec la bataille entre Monaco et le PSG mais également le renouveau de l’OM prêt à en découdre avec ses opposants. Nouveaux joueurs, nouveaux maillots et une nouvelle saison qui s’annonce encore une fois passionnante ! Après un peu plus d’un mois de compétition, que faut-il retenir de ces premières rencontres de cette Ligue 1 version 2013-2014 ?


30 jours de Ligue 1 : Monaco assume, Lyon déprime
Vendredi 9 août. Ambiance de feu au stade de La Mosson de Montpellier pour ce premier match du championnat de France de Ligue 1. En effet, désormais entraîné par Jean Fernandez, le club de l’Hérault a tenu le Paris SG en échec sur sa pelouse (1-1). Sauvé par un but de Maxwell (60e), le club de la capitale débute donc sa saison sur un nul et soulève déjà quelques interrogations.

Samedi 10 août. Enorme sensation à Gerland lors de la réception de Nice pour le compte de la première journée. Un succès net et sans bavure (4-0) mais surtout, un but et deux passes décisives du revenant Yoann Gourcuff (27 ans). Début convaincant également pour Monaco, vainqueur à Bordeaux (0-2) et première réalisation de Falcao sous ses nouvelles couleurs. A noter la belle entrée en matière de Valenciennes, large vainqueur de Toulouse (3-0), qui s’empare de la deuxième place.

Dimanche 11 août. Fort d’un recrutement subtil et intelligent, l’OM ne rate pas son premier rendez-vous de la saison en s’imposant chez le promu Guingampais (1-3). Auteur d’un doublé lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs, Dimitri Payet marque les esprits.

Marseille démarre fort en ce début de saison (sport24.com)
Marseille démarre fort en ce début de saison (sport24.com)
Vendredi 16 août. Deuxième match et deuxième victoire pour l’OL du président Aulas. Cette fois, la victime se nomme Sochaux (1-3) et le triangle Benzia-Gourcuff-Lacazette semble guider les Gones sur la route du succès. Malgré un groupe très jeune et un mercato agité par « l’affaire Gomis », Lyon trône sur la Ligue 1.

Samedi 17 août. Marseille et Saint-Etienne suivent le rythme imposé par Lyon, en remportant leur deuxième victoire en autant de rencontres. Les Phocéens ont disposé d’Evian TG (2-0) de nouveau grâce à Payet et Gignac, tous deux décisifs. Presque toutes les équipes ayant été vaincues la semaine passée en évoluant à l’extérieur, se sont cette fois-ci imposées à domicile. C’est le cas pour Bastia, Reims ou encore Nice.

Dimanche 18 août. Grosse désillusion sur la pelouse du Parc des Princes, où le PSG a encore concédé le nul face à Ajaccio (1-1). Malgré une domination sans partage (37 tirs, 88% de possession contre 1 tir et  12% de possession pour les Corses), Paris s’est heurté à un gardien en état de grâce. Seul point positif, le premier but de Cavani sous le maillot parisien. Plus tôt dans la journée, Monaco exterminait Montpellier (4-1) avec notamment, un triplé du très en jambe Emmanuel Rivière.

Rivière-Falcao, duo percutant de l'ASM (larep.fr)
Rivière-Falcao, duo percutant de l'ASM (larep.fr)
Dimanche 25 août. Triste week-end de football au soir de cette troisième journée, où seulement quinze buts ont été inscrits dans l’ensemble des rencontres. Marseille profite des faux pas de Monaco (0-0 face à Toulouse) et surtout de Lyon (0-1 contre Reims) pour prendre la tête. C’est encore ce diable de Gignac qui permet à l’OM de s’imposer à Valenciennes (0-1).

Pendant ce temps-là, le PSG s’est enfin imposé et décroche donc son premier succès de la saison aux dépens du FC Nantes (1-2). Néanmoins, les Parisiens ont encore fait preuve de lacunes dans leur jeu face à des Canaris qui n’ont pas démérités.

Monaco, leader incontesté et incontestable

Samedi 31 août. Evian TG tient son exploit. En battant l’Olympique Lyonnais au Parc des sports d’Annecy (2-1), les Hauts-Savoyards respire un peu mieux en ce début de saison. Tout le contraire de Lyon, qui enchaîne les mauvaises performances. Toujours aussi poussif, Paris gagne dans la douleur face à Guiguamp (2-0). Il aura fallu attendre le temps additionnel pour voir les hommes de Laurent Blanc prendre le dessus sur le promu.

Dimanche 1er septembre. Le premier choc de la saison a tenu ses promesses. Dans un match intense et rythmé, c’est finalement Monaco qui a eu le dernier mot face à Marseille (1-2). Dans un Vélodrome en fusion, les Monégasques, pourtant menés, ont réussi à renverser la vapeur grâce au tandem « Rivière-Falcao ». Les millions dépensés par le président Rybolovlev semblent pour le moment porter leurs fruits.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image
Carnet de commande :  4 matchs sans victoire. Comme le bilan quelque peu inquiétant qui concerne trois clubs (Sochaux, Toulouse et Ajaccio). Bien que cette saison n’en soit qu’à ses premiers balbutiements, il serait temps de mettre fin à cette série noire et de ce fait, redonner le sourire à ses supporters. 


Hebergeur d'image
L'entrecôte : Un sauveur nommé Cavani. Deuxième journée de championnat, le PSG à la recherche de sa première victoire est mené face à Ajaccio et bute inlassablement sur Ochoa, dans une forme Herculéenne. Rien ne semble réussir aux Parisiens jusqu’à cette frappe somptueuse du goleador uruguayen, qui signe là son premier but sous les couleurs parisienne. Du grand art. (But à 3m55)


 

Hebergeur d'image
Le Beaujolais :  Emmanuel Rivière, ça coule de source. C’est l’attaquant en forme de ce début de saison. Auteur de cinq buts lors des quatre premières journées, le Martiniquais fait mieux que Falcao. Pour l’instant. Après des débuts encourageants à Saint-Etienne, le néo-monégasque s’est égaré à Toulouse avant d’exploser avec l’ASM lors de ce début de saison.

Au vu de son âge (23ans) et de son potentiel, Rivière peut être une alternative crédible au sein de l’attaque française qui en aurait bien besoin en ce moment. Surtout que le Mondial 2014 approche à grands pas. Mais d’ici là, de l’eau aura coulée sous les ponts.


Hebergeur d'image
Jean-Michel Aulas. Après un mercato estival mouvementé, l’Olympique Lyonnais semblait donner raison à son président. Cependant, après deux victoires convaincantes, les Rhodaniens se sont complétement écroulés. Privé de Ligue des Champions au profit de la Real Sociedad, Lyon paye la gestion catastrophique d’Aulas lors de la dernière période des transferts. Gomis et Briand, tous deux évincés, ont d’ailleurs été rappelés. Est-ce bien suffisant ?       FC Nantes.  Tout avait pourtant bien commencé pour ce promu pas comme les autres. Une victoire, un fond de jeu plutôt agréable et quelques belles promesses. Puis, l’incompréhension. En effet, pour avoir aligné Abdoulaye Touré (19 ans) alors qu’il était suspendu, le FC Nantes devrait perdre son match face à Bastia sur tapis vert. Le club se retrouverait donc dernier du championnat. Il semblerait bien qu’un pigeon se soit glissé parmi les Canaris.



Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Mai 2014 - 08:00 Des records et beaucoup d’émotions




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF9209
hann1
DSC_0588
darmstadt4 (2)
DSCF8081
DSCF7837
DSC_0714
DSCF0831
DSC_0601
DSCF0836
DSCF9207
5
DSCF8098
161
138
DSCF6660
dar7
hann8
DSC_0671
DSCF3670
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image