FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Premier League
Lundi 17 Février 2014

30 jours de Premier League : Chassé-croisé


« Ils se collent tous ensemble et ils chantent à tue-tête : Ah qu’est ce qu’on est serré en tête du classement » pourraient chanter les protagonistes du championnat anglais. C’est par ces paroles bien connues du chanteur Patrick Sébastien que se résume la Premier League. Ce mois-ci les rebondissements, les triplés et les ratés ont été légions de l’autre côté de la manche. Le résumé c’est par ici avec un petit air des « sardines » durant votre lecture.


30 jours de Premier League : Chassé-croisé

20 janvier 2014 : « Zoopla » pourrait s'exprimer ainsi Nicolas Anelka, l'attaquant de West Bromwich. Le français coupable d'une « quenelle », geste dont il ignorait la signification selon ses propos que l'on a de la peine à croire. Sa célébration réputée antisémite n'a pas plu au directeur du sponsor prénommé « Zoopla ». Il a pris la décision de retirer son sponsoring d'ici la fin de la saison. Paraîtrait-t-il que le CEO du groupe serait juif. Bravo Anelka !
 
26 janvier 2014 : « Manchester United est l’endroit idéal pour moi ». C’est par ces mots que Juan Mata a commenté son arrivée au sein de sa nouvelle équipe. LE transfert du mercato hivernal s’est passé en Angleterre. Mourinho a lâché Mata pour 45 millions d’euros à son cousin ennemi. Le monde footballistique ne comprenait pas pourquoi Mourinho ne le faisait pas jouer. Les « Red devils » ont sûrement tout à gagner de cette acquisition. Chelsea, par contre, à tout à perdre, sauf Salah, son nouveau renfort au milieu.
 
29 janvier 2014 : Un duel fou a eu lieu au Villa Park de Birmingham. L’affiche de deux clubs mal en point a donné un grand spectacle. Aston Villa recevait West Bromwich Albion. A la 10e minute, les visiteurs menaient déjà 0-2. A la 37e Villa avait renversé la vapeur et menait 3-2. A la pause, les deux clubs se partageaient l’enjeu sur le score de 3-3. Benteke donnait finalement la victoire aux locaux durant la seconde période. Preuve en est, il ne faut pas s’appeler Manchester, Liverpool, Chelsea ou Arsenal pour offrir du spectacle à ses supporters.


Sur un rythme de No Limit, tout Stamford Bridge chante Eden Hazard

3 février 2014 : Alors que l’on pensait que l’artillerie lourde de Manchester City bien lancée, « The Special One » a réussi à donner les ordres idéaux à son armée pour contrer les velléités offensives mancuniennes. Ivanovic a été l’unique buteur de ce duel au sommet. La victoire des « Blues » ne souffre d’aucune discussion. Chelsea a même touché par trois fois le cadre de Joe Hart. Il s’agit d’un nouveau rebondissement dans ce championnat au combien spectaculaire.
 
8 février 2014 : Sur le rythme du tube des années 90 « No Limit », le public chante les louanges de leur star Eden Hazard. Et il y a de quoi, le Belge s’est fait l’auteur d’un triplé majestueux face à Newcastle. Le footballeur a ébloui de sa classe cette partie. Ni une ni deux, les tabloïds le compare déjà à Cristiano Ronaldo et à Leo Messi. Bien sûr, il est pétri de talent, mais il a encore du chemin à faire pour espérer un jour lutter au niveau de ces deux mastodontes du football.
 
9 février 2014: You'll Never walk alone. En ce dimanche de février, Anfield Road à vibré: 1ère minute: Skrtel, 10e Skrtel, 16e Sterling, 20e Sturridge. 4-0 au bout de vingt minutes, La défense et toute l'équipe d'Arsenal a sombré. Le résultat final de 5-1 aura, peut-être, relancé le championnat de Liverpool et surtout fait douter les hommes d'Arsène Wenger pourtant solidement accrochés à la première place.


Emmanuel Adebayor, le joueur togolais est en grande forme et aide son équipe, Tottenham, à redresser la tête (photo: www.zimbio.com)
Emmanuel Adebayor, le joueur togolais est en grande forme et aide son équipe, Tottenham, à redresser la tête (photo: www.zimbio.com)

9 février 2014 : Décidément, ce n’est pas la saison des « Red Devils ». Malgré l’adversaire du jour : Fulham, bon dernier du classement, ManU a concédé la match nul dans son stade. En voyant les statistiques de la partie on pourrait penser que les pensionnaires de Old Trafford se sont imposés avec facilité. Voyez par vous-même : 9 tirs cadrés à 3, 75% de possession, 10 corners à 1 ou encore 649 passes à 216… La crise de confiance est dans toutes les têtes mancuniennes.
 
12 février 2014: Adebay"or" revient en grande forme. Il est en état de grâce depuis l'arrivée sur le banc de Tottenham de Tim Sherwood. Le coach des Spurs fait entièrement confiance à son attaquant, contrairement à son prédécesseur. Tottenham n'a perdu qu'un seul match en neuf rencontres. La statistique la plus éloquente reste l'efficacité d'Adebayor devant le but. Il a cadré 10 de ses frappes et inscrit 6 réussites.
 
13 février 2014 : « José (Mourinho), il a peur de l'échec », dixit Arsène Wenger concernant « The Special One ». La réponse de l'intéressé n'a pas tardé à fuser. « Wenger est un spécialiste de l'échec, s'exclame-t-il. Huit ans qu'il n'a rien gagné. A sa place j'aurais déjà quitté Londres ». Un José Mourinho tout en finesse. Le français a fini par trouver « irrespectueux » le Portuguais. La Premier League s'est bien ennuyée durant son séjour à Madrid! Suite au prochain épisode…
 
16 février 2014 : Les huitièmes de finale de la FA Cup ont donné lieu à deux duels épiques. Les « Citizens » ont battu Chelsea sur le score de 2-0. Arsenal s’est vengé de la claque reçue il y a une semaine en battant Liverpool 2-1. Sheffield United, Everton, et Wigan se sont aussi qualifiés ce week-end.


Hebergeur d'image

Hebergeur d'image
Carnet de commande :  23, c’est le nombre de penalties transformés par Steven Gerrard depuis le début de sa carrière en Premier League. Il rejoint ainsi Thierry Henry au classement des meilleurs marqueurs à la 4e place. Mais savez-vous qui est premier de classement ? Il s’agit du mythique Alan Shearer qui en a transformé 56 ! Il devance le capitaine des « Blues » Franck Lampard de 13 longueurs et Matthew Le Tissier de 21. A noter que Henry s’offre un ratio de 92% de penalties réussies contre 88% à Lampard et « seulement » 76% pour Steven Gerrard. A ce jeu-là, c’est Le Tissier qui s’en sort le mieux avec un ratio de 96% !



Hebergeur d'image
Le pudding : Charlie Adam
Ce mois-ci, il s'agit d'un but qu'on aime bien voir sur le terrain. Une longue transversale sur la gauche, une bonne remise de la tête, un raté monumental et un homme placé au bon endroit au bon moment pour décroche une frappe venue d'ailleurs! Cet homme c'est Charlie Adam, joueur de Stoke City. Par son splendide but, il a offert la victoire à son équipe face à Manchester United. Un pudding à déguster et à déguster encore et encore (Vidéo: 1:37)

Adam Lallana, maître à jouer et capitaine de Southampton, aligne les grandes performances (photo:www.express.co.uk)
Adam Lallana, maître à jouer et capitaine de Southampton, aligne les grandes performances (photo:www.express.co.uk)
Hebergeur d'image
Le whisky : Adam David Lallana, Southampton L’équipe surprise du début de saison, Southampton régresse gentiment dans le classement pour retrouver un rang plus enclin à ses qualités. Les bonnes performances enregistrées jusqu’à décembre de l’équipe sont dû à une grande solidarité entre les joueurs et un collectif bien huilé. A la baguette c’est Adam David Lallana. Le meneur de jeu et capitaine multiplie les prouesses de haut-vol. Il s’est fait l’auteur de six buts depuis le début de saison et fait partie des meilleurs milieux du championnat. Il a d’ailleurs été sélectionné pour la première fois en équipe nationale en novembre 2013. Lallana joue à Southampton depuis 2006, c’est-à-dire son attachement au club qui lui a fait signer son premier contrat professionnel à l’âge de 18 ans.


Hebergeur d'image

Marouane Fellaini
32 millions d’Euros, c’est le prix qu’aura coûté Marouane Fellaini à Manchester United. Un coût exorbitant au vu des performances médiocres du joueur Belge. Depuis le début du championnat, il n’a joué qu’à huit reprises. Il est cantonné au rôle de remplaçant, voire même en tribune. Le milieu doit peut-être regretter le temps d’Everton où il était titulaire indiscutable. A l’approche de la coupe du monde, cela n’a pas de prix. S’il désire voir le Brésil de plus près il devra trouver grâce auprès de son entraîneur, David Moyes. Le fait que les deux hommes soient partis en même temps de la banlieue de Liverpool n’a pas facilité la titularisation de Fellaini.
.

 
     

Chris Hughton
Parmi les entraîneurs qui sont encore en poste depuis le début du championnat, Chris Hughton présente le plus mauvais ratio de points. L’entraîneur de Norwich City tient bon malgré 25 points en 26 parties. Ses derniers résultats ne plaident pas vraiment en sa faveur malgré un solide match nul face à Manchester United. Pour l’instant, les « Canaries », dont l’objectif est le maintien, sont 16e avec un point d’avance sur la premier reléguable. Une situation peu enviable au vu de la situation au fond du classement avec 11 équipes en 8 points. 

         




     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >



FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

138
200
DSC_0562
DSCF0741
DSC_0588
DSCF9385
DSC_0449
DSCF6626
DSCF6591
fanhaus
169
217
DSCF6689
5
DSCF9214
4
DSCF9178
DSC_0563
bayern1
DSC_0734
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image