FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Premier League
Mercredi 15 Janvier 2014

30 jours de Premier League : Suspense garanti


De haut en bas et de bas en haut la Premier League est au firmament du suspense. Pas un seul, mais trois clubs se sont détachés dans la course au titre. Aux dernières places, la lutte est intense pour ne pas être parmi les trois derniers. Dix Clubs (!) sont en danger. Retour, avec FI, sur ces 30 derniers jours de compétition intense avec le Boxing Day, des surprises, des retours au premier plan et bien plus encore! A vos lunettes!


30 jours de Premier League : Suspense garanti

20 décembre 2013: Luis Suarez a prolongé son contrat avec Liverpool pour une durée de cinq ans et 235’000 euros par semaine… C’est un gros coup réalisé par les « Reds » qui n’étaient pas les seuls sur le dossier. Il se murmure, par contre, que dans l’entente il y a des options de départ pour le Real et Barca. La Suarezmania n’est de loin pas encore finie.

 

22 décembre 2013: Tottenham se reprend gentiment avec son nouvel entraîneur Tim Sherwood. Les pensionnaires du White Hart Lane ont remporté un match important face à Southampton sur la score de 3-2. C’est Emmanuel Adebayor, cantonné depuis plusieurs mois au rôle de remplaçant, qui a forcé la décision par un doublé (dont le but victorieux) permettant à son équipe de s’imposer.

 

23 décembre 2013: Joyeux Noël Liverpool! Arsenal et Chelsea se sont chargés de mettre le cadeau sous le sapin des « Reds » avec une première place. Le duel au sommet tant attendu a accouché d’un bon vieux match nul et vierge. La peur de perdre s’est retranscrit sur la pelouse avec deux équipes peu enclins à prendre des risques.

 

Boxing Day, le jour le plus attendu de l'année pour les "footeux"!

26 décembre 2013: La date de l’année! Le Boxing Day, le jour où les anglaises doivent se sentir libres, tant tous les hommes doivent être affalés sur le canapé avec une bière à la main devant leur petit écran. On a pas été déçu, des buts il y en a eu, du spectacle et des rebondissements aussi. Que faut-il retenir de cette date? Il y a la défaite de Liverpool face à l’ogre City (2-1), le festival français de « Nouveauchâteau » victorieux 5-1 face à Stoke City et le retournement de situation de United mené 2-0 face à Hull, mais finalement vainqueur 3-2 grâce à un Rooney des grands jours. Vivement le prochain Boxing Day!

 

28 décembre 2013: Retour tonitruant de Nicolas Anelka avec West Bromwich Albion. Il n’avait plus marqué en Premier League depuis août 2011. Pour bien « queneller » son retour il a inscrit un doublé face à l’autre West. Malgré ses deux réussites les deux clubs se sont partagés l’enjeu 3-3.

 

30 décembre 2013: Chelsea-Liverpool était le match à ne pas perdre pour les deux équipes. C’est les « Blues » qui réalisent la bonne affaire en dominant son adversaire du jour 2-1. L’ouverture au score rapide de Skrtel n’aura pas suffi à Liverpool. Hazard, auteur d’une grosse performance, s’est chargé d’égaliser avant qu’Eto’o double la mise. Après cette victoire, le podium se dessine gentiment avec trois clubs à la lutte. Il s’agit de City, Arsenal et Chelsea. Le combat promet d’être épique.


Eden Hazard, déjà auteur de 10 buts cette saison, réalise des performances de hauts vols avec Chelsea
Eden Hazard, déjà auteur de 10 buts cette saison, réalise des performances de hauts vols avec Chelsea

1er janvier 2014: Jour de gueule de bois pour le monde entier à part pour les footballeurs anglais. Les  « Spurs » réalisent la bonne performance du jour en battant Manchester United chez lui. Les « Red Devils » se retrouvent désormais à 11 points de la première place.

 

11 janvier 2014: United s’est imposé face à Swansea et Moyes peut respirer provisoirement. Pendant ce temps dans le haut du tableau Chelsea a pris temporairement la tête en s’imposant 2-0 face à Hull City grâce à un but de l’inévitable Hazard et par Fernando Torres.

 

12 janvier 2014: Manchester City a peut-être gagné un match important face à Newcastle, mais a perdu une pièce importante de son jeu avec la blessure de Nasri (huit semaines d’absence). Après la perte de Agüero, un autre coup dur pour Manuel Pellegrini. Pourtant, vu sa profondeur de banc et sa qualité, il ne faut pas se faire trop de soucis pour les « Citizens ».

 

14 janvier 2014: Les « Gunners » tiennent la cadence de ses deux adversaires pour le Graal. Les hommes d’Arsène Wenger se sont imposés 3-1 dans la stade d’Aston Villa. Le combat fait rage entres les trois ténors actuels de la Premier League séparés de seulement deux points.


Hebergeur d'image

Hebergeur d'image
Carnet de commande :  59! Il s’agit du nombre du fautes subies par Eden Hazard depuis le début de la saison. Le Belge est victime de 2,8 fautes par partie. Il est premier de Premier League dans cette statistique. Ce chiffre tend à prouver l’utilité et l’influence du « Blues » dans le jeu de Chelsea. Il aurait, au même titre que Baines, pu obtenir le titre de « joueur du mois ». Ses dernières performances ont été étincelantes et explique en partie les bons résultats des hommes de Mourinho. Sa vivacité et sa vision du jeu font merveilles. Ses 10 buts et ses 6 passes décisives le placent dans les sommets de la hiérarchie des meilleurs attaquants de Premier League. Le sympathique joueur Belge n’est pas prêt de s’arrêter.


Hebergeur d'image
Le pudding : Luis Suarez
L'invéitable uruguayen a frappé à nouveau lors du match face à Cardiff City le 21 décembre. Auteur d'une performance XXL en inscrivant deux buts et une passe décisive lors de cette rencontre, Luis a de plus marqué deux réussites de toute beauté. Son deuxième goal est particulièrement magnifique. Il est au début de l'action et se fait remettre la balle en talonnade avant de décrocher une frappe enroulée autant magistrale qu'imparable pour le gardien adverse. (Vidéo 0:54)

Leighton Baines, le joueur anglais par excellence: combattif, persévérant et ne baissant jamais les bras
Leighton Baines, le joueur anglais par excellence: combattif, persévérant et ne baissant jamais les bras
Hebergeur d'image
Le whisky : Leighton Baines! Ce n’est pas pour rien si Moyes, entraîneur de ManU, a tenté de le prendre avec lui lorsqu’il a quitté Everton. Le latéral est au top et n’est pas étranger à la bonne saison des « Toffees », actuellement 5ème. Ses centres toujours précis ainsi que sa capacité à tirer les coups-francs font du lui une pièce maîtresse du collectif d’Everton. Son attitude de plus est exemplaire avec une combattivité au-delà du possible et une rage de vaincre lui permettant de ne jamais baisser les bras. Le cubiste (depuis 2007 au club) a inscrit trois buts depuis le début du championnat. Vu les performances de son club il pense d’abord à jouer défensif avant de partir à l’assaut du but adverse. Un esprit louable pour un footballeur a vocation offensive. Les grandes équipes européennes se battent pour l’obtenir. Sans succès…pour le moment.

Hebergeur d'image

La relégation
C’est l'un des flops du mois. Tout le monde en a peur, tout le monde joue avec la boule au ventre lors des matchs importants afin d’éviter de devoir utiliser ce mot dans le vestiaire. C’est la hantise de tous les joueurs de football: la relégation. Autant tous sportifs qui se respectent rêvent de promotion voire de titres. Mais à contrario, le cauchemar, c’est de descendre d’une division: subir le mécontement des supporters, des journalistes (en toute neutralité), aller s’entraîner tous les matins avec le sourire à l’envers, angoisser en cas de défaite, subir l’ambiance pourrie du vestiaire,… Actuellement, en Premier League, il doit y avoir beaucoup de joueurs qui subissent ce syndrome. Entre la 10ème et la 20ème place seulement 6 points séparent Hull City et Crystal Palace dernier. Une défaite et une de ces dix équipes (Hull, Aston Villa, Stoke, Swansea, West Bromwich, Norwich, Fulham, West Ham, Cardiff, Sunderland et Crystal Palace) peuvent se retrouver sous la barre alors qu’au contraire une victoire peut faire passer du bon coté. Au sommet, ou dans les tréfonds du classment, la lutte va être terrible. Lesquels auront la gueule de bois au terme de la 38ème journée? La question est ouverte.

 
     

Les équipes galloises
Swansea et Cardiff après des début prometteurs rentrent dans le rang. L’équipe galloise entraînée par Michael Laudrup n’est de loin pas au top de sa forme. Sa dernière victoire remonte à début décembre face à Newcastle. Depuis le club n’a marqué que 3 points, sur match nul et ce en huit parties. Il est vrai, pour leur décharge, que les pensionnaires du Liberty Stadium affrontaient plusieurs ténors du championnat lors des dernières journées. « The Swans » sont désormais 13ème et la barre n’est pas très loin. Concernant Cardiff c’est encore pire. « The Bluebirds » a viré Martin Jol, grand artisan de la promotion pour le remplacer par l’ancien grand attaquant norvégien Ole Gunnar Solskjaer. Malgré sa nomination Cardiff a perdu son premier match face à West Ham le week-end dernier. Le club occupe une 18ème place synonyme de relégation. Durant le Mercato les Gallois devront absolument se renforcer afin d’aborder la deuxième partie de la saison au mieux.

         




     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >



FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/kzK4DQTOKp
Lundi 25 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSCF7917
hann8
DSCF9560
DSC_0449
DSC_0566
darmstadt4
167
DSCF9351
DSCF3064
darmstadt4 (2)
DSCF7858
DSCF7933
DSCF0774
068
celtic2
DSCF8028
DSCF7864
DSC_0588
DSC_0668
darmstadt5
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image