FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Premier League
Lundi 29 Avril 2013

35ème journée - Suspense insoutenable à Londres


Que cela soit pour la 3ème place sur le podium ou la quatrième place qualificative pour la Ligue des Champions, bien malin serait celui qui parviendrait aujourd'hui à prédire quels seront les deux clubs qui accrocheront l'Europe la saison prochaine. Chelsea, Arsenal et Tottenham se livrent en effet un chassé-croisé de toute beauté à trois journées de la fin du championnat, on en aurait presque oublié que United a remporté sa 20ème Premier League lundi dernier. Newcastle United a quant à lui sombré en prenant l'eau six à zéro à domicile face à Liverpool.


35ème journée - Suspense insoutenable à Londres
Tottenham, Arsenal et Chelsea jusqu'au bout. Une lutte encore plus fratricide ravage Londres cette saison. Ses trois clubs rivaux se tiennent en trois points tandis qu'il reste autant de journées à disputer. Elu ce week-end meilleur joueur du championnat 2012/2013, Gareth Bale a honoré à la fois ce titre individuel et son surnom de "Prince de Galles" d'un nouveau but (9ème). Ce n'est certes pas le plus représentatif du talent que possède le jeune gallois, mais il a en tous les cas permis à Tottenham de rester au contact des Blues et des Gunners. Menés pendant pratiquement toute la deuxième période, les coéquipiers de Bale sont revenus à 2 - 2 en toute fin de match sur un c.s.c de Boyce, celui-ci même auteur du premier but de Wigan. Tottenham a eu très chaud ce samedi. 

Le lendemain, Arsenal recevait le tout frais vainqueur de cette édition 2012/2013 de la Premier League, qui n'est autre que Manchester United. Solennité ou humiliation oblige, les Gunners ont du s'astreindre à une haie d'honneur à l'entrée de la pelouse avant le début de la partie, comme symbolique avec un Robin Van Persie retrouvant ses anciens coéquipiers dans la peau du champion. Seulement après deux minutes de jeu et une mauvaise relance de la défense mancunienne, Theo Walcoot bien lancé par Rosicky dans la profondeur venait ouvrir le score. Manchester semblait encore contempler la réalité de son titre. Petit à petit réveillés, les hommes de Sir Alex Ferguson ont d'abord buté sur un Sczezny en état de grâce avant de forcer la décision par V.Persie sur penalty. Arsenal manque l'occasion de distancer Tottenham et Manchester peut tranquillement savourer. 

Chelsea s'est en revanche montré beaucoup plus ferme dans son match l'opposant à Swansea City. Cette rencontre était d'ailleurs placée sous le signe de la revanche, puisque Swansea avait éliminé Chelsea en demi-finale de la Coupe de la Ligue avant de soulever le trophée quelques semaines plus tard. Mais cette fois, il n'y a pas eu de faux-pas pour les Blues. Forts de leurs succès à Bâle en Europa League ce jeudi, les hommes de Bénitez sont facilement venus à bout de Gallois bien moribonds en cette fin de saison, comme si un trophée leur avait suffi. La décision s'est déroulée en deux minutes en toute fin de première mi-temps, d'abord par Oscar (43ème) puis par Frank Lampard (45ème sur penalty), qui a marqué son 201ème but pour les Blues. Le joueur de 34 ans n'est du coup plus qu'à un but du record détenu par Bobby Tambling. 

Les deux buteurs du jour pour Chelsea, Lampard bientôt dans la légende (bostonherald.com)
Les deux buteurs du jour pour Chelsea, Lampard bientôt dans la légende (bostonherald.com)
Newcastle dans le rouge. La "french wave" ne semble plus déferler à Newcastle et personne n'a pu ne serait-ce que jouer les pompiers de service ce samedi à St-James Park contre Liverpool. 0 à 6, c'est le score sans appel que les hommes d'Alan Pardew devront très vite essayer de se pardonner. Car avec seulement cinq points d'avance sur la zone de relégation, ce n'est pas le moment pour les Magpies de rester focaliser sur cette lourde défaite. Wigan l'actuel 18ème a tenu Tottenham en échec ce week-end sur sa pelouse et n'est autre qu'un des finalistes de la FA Cup. Bien que 18ème, Wigan semble donc tout à fait en mesure de réaliser une fin de championnat tonitruante.

L'autre raisonnement que l'on peut tirer de ce match, c'est que Liverpool pourra nourrir beaucoup de regrets à la fin de cette saison. Car au vu de la prestation des Reds à Newcastle, on ne peut s'empêcher de penser qu'avec plus de régularité ils auraient pu se trouver ailleurs qu'à leur modeste septième place. Qu'on soit clair, modeste pour Liverpool. 

Juste devant, à la sixième place, on retrouve l'autre club de Liverpool, Everton. A moins d'un gros concours de circonstances, on voit difficilement les Tofees accrocher la Ligue des Champions. Distancé de trois points par Tottenham et de cinq par Arsenal, Everton devrait passer ces trois prochaines journées au chaud à sa remarquable 6ème place. Vainqueurs 1 à 0 ce samedi à Goodison Park devant Fulham grâce à Steven Piennar (16ème), les coéquipiers de Leighton Baines peuvent être fiers de leur saison bien qu'ils échoueront sûrement non loin de leurs rêves de Ligue des Champions. 

Steven Piennar, sud-africain et "great" pour Everton (www.ftbpro.com)
Steven Piennar, sud-africain et "great" pour Everton (www.ftbpro.com)
En bref dans les autres rencontres, Reading et Queen's Park Rangers se rencontraient dans un match de la dernière chance, le battu était sûr d'être relégué. Autant le dire tout de suite, les deux équipes ne se sont pas livrées, sûrement trop craintives de précipiter leur malheur. En attendant, toutes deux laissent de précieux points leur échapper, en se neutralisant 0 à 0 les deux formations n'ont finalement que mieux préparer leurs descentes respectives, toutes deux actuellement à neuf points du premier non-reléguable (Aston Villa).

Manchester City a conforté sa seconde position en s'imposant tranquillement sur sa pelouse 2 à 1 face à West Ham grâce à ses deux hommes forts Kun Agüero et Yaya Touré. Dans le même temps Stoke City a assuré l'essentiel à domicile face à Norwich (1-0) et West Bromwich Albion a signé une victoire probante à Southampton (0-3) avec notamment un nouveau but du Belge Romelu Lukaku. 


Un joueur: Daniel Sturridge

Daniel Sturridge a véritablement pris son envol depuis qu'il a posé ses valises sur le bord de la Mersey (web.orange.co.uk)
Daniel Sturridge a véritablement pris son envol depuis qu'il a posé ses valises sur le bord de la Mersey (web.orange.co.uk)
Le mal-aimé des Blues fait le bonheur des Reds. Transféré à Liverpool au mercato d'hiver en provenance de Chelsea, Daniel Sturridge ne finit pas d'étonner à chacune de ses sorties. Une question se pose à chaque fois d'ailleurs: comment Chelsea a pu laisser partir un tel talent? Parce que Demba Ba semblait répondre mieux au profil du club et que Sturridge jugeait son temps de jeu insuffisant. Seulement, si l'on se penche sur les stats de l'un et de l'autre depuis leurs transferts respectifs, on constate très nettement qu'elles sont à l'avantage de Sturridge. En 11 matchs, l'ancien "blue" a inscrit sept but avec Liverpool quand Ba n'en a marqué que deux avec Chelsea. Vraisemblablement, l'un a mieux réussi son adaptation que l'autre. 




Franck Guggisberg-Boukerdous

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >



FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/pzZ3Ti8ktq
Dimanche 22 Octobre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF3508
DSCF7864
8
DSC_0671
hann9
5
200
DSCF3452
DSCF9585
fanhaus
DSCF9521
DSCF7917
DSC_0529
hann23
217
DSCF6763
DSCF9176
hann5
DSCF0763
DSC_0454
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image