FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Top & Flop
Lundi 30 Juillet 2012

Batman, milieu axe


A l'occasion du retentissant (pour le meilleur et pour le pire...) "The Dark Knight Rises", l'équipe de FI n'allait pas se priver de disserter sur la chauve-souris la plus en vogue du moment. Mais, cette fois, nous vous épargnons nos décryptages parfois maladroits et laissons la rude tâche de la critique aux spécialistes du monde cinématographique (que vous ne manquerez pas de trouver par centaine sur votre Mozilla). Cependant, l'idée de passer le dernier film de l'univers Batman à la jauge de notre "footeux" de baromètre ne nous a pas sembler mauvaise... Alors, titulaire, le Bruce ?


Ballon d'or : Selina Kyle, la chat-pardeuse

TDKR, facebook
TDKR, facebook
Le coup de coeur ! Et de pied, aussi. Omniprésente et rafraîchissante, la succulente Catowoman brillamment interprétée par Anne Hathaway a, dans ce dernier volet, véritablement volé la vedette à Batman. La noiraude au sourire exquis séduis, s'infiltre, vole, intrigue, tournoie, re-vole et va même sauver Gotham. Un personnage sérieux quand il le faut, toujours arrogant mais surtout très fidèle à ce qu'il se fait dans le Comic. A n'en pas douter, la virevoltante chatte se serait imposer sans sourciller dans n'importe quel effectif féminin sélectionné pour les JOs. A Londres, sa détente et sa souplesse auraient fait oublier JPP et ses arabesques. Qui connaissait la chat-pinade ?

Meilleur buteur : John Blake, le super flic

TDKR, facebook
TDKR, facebook
Il s'appelle John Blake. Il est flic à New-York. Pardon, à Gotham. Il court après les méchants et aide les gentils. Rien d'original, vous avez-dit ? Détrompez-vous. Pendant que Gordon, grabataire, se mord les ongles des incompétences des officiers suppléants, John fait carrément office du héros de guerre. Du début à la fin du long métrage, il ne va rien lâcher, tel un bon milieu défensif. Plus que de la vaillance, la psyché du jeune policier apparaît subtile et développée, allant jusqu'à influencer Bruce Wayne à rechausser les crampons. Et, comme une frappe "lucarnesque" balancée à la 90ème, il nous réserve le meilleur pour la fin. Après Inception, encore du très bon boulot pour Joseph Gordon-Levitt. 

Meilleur passeur : Bane, le Dark Vador "testostéroné"

TDKR, facebook
TDKR, facebook
On n'avait pas vu ça depuis le dernier Star Wars. Bon, d'accord, Bane, ce n'est pas le Joker. Mais, entre-nous, comment égaler la performance d'un Heath Leadger qui a été jusqu'à donner sa vie pour mettre en scène sa folie ? Non, franchement, Tom Hardy s'en sort avec les honneurs. Et ce n'était pas gagné. En effet, exprimer de la haine, de la colère et de la malveillance sans expression faciale n'était pas une mince affaire. Et, c'est physiquement que Bane récupère le peu qu'il laisse derrière son masque. Rapide, vigoureux, sans scrupule et ultra-puissant, les coups de Bane ne transpercent pas seulement l'armure du Batman, mais même la toile et ce jusqu'à toucher le coeur des spectateurs. Une telle force de frappe ? Jamais vu depuis Roberto Carlos. Fort.

Milieu axe : Batman, le héros torturé

TDKR, facebook
TDKR, facebook
On a vu un Bruce Wayne introspectif et un Batman à la force ascendante dans Begins. On a vu un Bruce Wayne sûr de sa force mais mal loti psychologiquement dans The Dark Knight. Dans le troisième et dernier volet de la saga, Nolan a pris plaisir à torturer le héros comme jamais... En effet, le début du film nous présente un Master Wayne dépassé par son âge et les événements, carrément proche d'un départ au Qatar. Mais bon, Wayne a du coeur. Donc il revient, et plutôt brillamment avant de perdre complément ses moyens face à Bane et son organisation, s'en allant moralement et littéralement au fond du trou. Mais, après un passage en prison et une évasion qui demeure la meilleure scène du film, le Batman remet masque et cape admirablement. Une première mi-temps ratée, une deuxième réussie, donc. Trop discret pour se charger de l'attaque mais trop offensif pour défendre, TDKR place le Batman au milieu, plein axe.

Joker : Jim Gordon, le commissaire qui rentre et qui marque

TDKR, facebook
TDKR, facebook
Dans The Dark Knight Rises, Jim Gordon n'est plus le flic feu-follet qu'on avait connu. Sa famille partie à Cleveland, le commissaire devenu héros lors de l'opus précédent perd de sa crédibilité quant aux institutions policières actuelles, n'arrivant pas à tourner la page des événements survenus il y a huit-ans où il a dû mentir pour préserver les intérêts de Gotham en perdant alors son honneur. Envoyé à l'hôpital au tout début du film, Jim et son esprit d'enquêteur hardi donnent deux ou trois coups de main, mais c'est bien peu. Puis, Nolan, sans vraiment l'envoyer à l'échauffement, se décide à le faire rentrer quand tout s'assombri. D'un courage inébranlable et d'une efficacité redoutable, Gary Oldman va reprendre brillamment son rôle du fidèle allié de la chauve-souris. Un joker de choix.

Carton jaune : Lucius Fox, le PDG impuissant

TDKR, facebook
TDKR, facebook
Malgré un Morgan Freeman impeccable et quelques scènes bien cousues, Lucius Fox n'a, dans cet opus, que peu d'influence sur l'intrigue. Contraint de "bricoler" l'administration de Wayne Entreprises pendant que Bruce se dorlote au château, Lucius fait ce qu'il peut. Puis, quand Gotham est frappée par la tempête Bane, Fox tente alors de prendre les devants, mais n'est finalement efficace que pour relancer le Batman sur la pelouse grise. Alors, oui, son âge et son expérience en feraient un bon entraîneur. Mais malheureusement pour lui, Fox a raté tout ce qu'il a tenté sur le terrain.

Carton rouge : Alfred, le major d'homme fuyant

TDKR, facebook
TDKR, facebook
Non, non, nous n'oserons pas fustiger Michael Caine. Ni son charisme tout à lui et son jeu "papier-glacé", ni son titre de Chevalier qui lui a été décerné par la Reine Elisabeth en 2002. Mais bon, quand-même. Abandonner Batman alors que ce dernier avait plus que jamais besoin de lui.. Limite, hein... Tout de même excellent en début et en fin de film, où il distille une scène émotionnelle embrasant la conclusion, on lui distribue ce carton-rouge car, pendant l'heure et demie la plus importante du film, on l'aurait aimé beaucoup plus présent. Croustillantes et prolifiques, les combinaisons Bruce/Alfred sont du registre Xavi/Iniesta. Alors, forcément, quand il en manque un, on rigole beaucoup moins. Donc : carton rouge. Mais pardonné, hein...

Dans les tribunes : Miranda Tate, la fausse vraie écolo'

TDKR, facebook
TDKR, facebook
C'était le personnage le plus obscure et le plus intriguant. On s'est tous posé la question suivante : mais que veut-bien dire la titularisation de Marion Cotillard dans cette dream-team "batmanesque" déjà si bien en place ? La réponse, on l'a eu, finalement. Mais, sincèrement, on aurait préféré ne pas l'avoir. Miranda Tate, écolo et amie de Bruce Wayne, représente d'abord l'espoir philanthrope de la multinationale Wayne Entreprise en proie aux intéressés du trading et de la finance. Une figure anti-capitaliste ? Mouais... Le problème, c'est que le personnage a été mal écrit. Dépassé par les ambitions et les traits de son rôle, Marion a constamment paru détachée de Miranda. Brillante et fragile dans le dernier long-métrage adulé à Cannes De Rouille et d'Os, la protégée de Nolan s'est vu confié là une position qui n'était pas la sienne. Tout honnêtement, dans ce sombre, violent et ultra-physique film, sa place aurait été... dans les tribunes.

Robin Fasel

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Juin 2013 - 17:00 Top & Flop : les maillots 2013/2014

Jeudi 15 Novembre 2012 - 17:00 Pour le plaisir




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/prt42mOoNX
Jeudi 21 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

bayern munchen
dar7
DSCF6674
DSCF8116
DSCF6761
DSCF0749
DSCF9176
DSCF9519
DSCF9225
dortmund8
161
DSC_0506
DSCF7917
DSCF9596
DSCF3251
celtic7
068
DSCF7922
DSCF3217
DSCF3521
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image