FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Super League
Lundi 11 Février 2013

Championnat suisse - 19e journée


Que ce fut long ! Deux mois de pause hivernale, une hibernation quasi totale, un profond sommeil footballistique dont notre bonne vieille Helvétie a le secret. Grands fans de Super League, par conviction ou habitude, sans doute avez-vous ressenti ce week-end la fameuse petite excitation supplémentaire liée à la reprise. Une attente au final clairement déçue, tant le niveau de jeu a eu de la difficulté à ressortir de sa (logique) somnolence hiémale.


Championnat suisse - 19e journée
Zéro pointé pour les Romands. Malgré ladite trêve hivernale, les derniers enseignements de décembre qui voyaient les Romands à la peine n'ont pas connu de véritable (r)évolution. Battu à Berne avant Noël alors qu'il avait toutes les cartes en main pour prendre une énorme avance sur YB, le FC Sion a connu un bis repetita du côté de Bâle. Ultra-logique vu le cours des événements (pas un seul tir cadré à l'actif des Valaisans), cette défaite sans discussion aura peut-être l'heur de redonner des ambitions plus idoines aux hommes du président Constantin et de son entraîneur Victor Muñoz. 

Coupé entre son milieu et son attaque par un manque cruel de relayeur (malgré la volonté évidente de Gelson Fernandes et de Vullnet Basha) et/ou de meneur de jeu (comme dit la chanson : "Darragi, dis, quand reviendras-tu, dis, au moins le sais-tu ?"), le collectif sédunois n'a pas existé offensivement. Face au duo formé de Cabral et de l'ancien Valaisan Serey Dié, qui aura annihilé les moindres escarmouches des rouge et blanc, Lafferty et compagnie ont souffert du début à la fin pour trouver l'inspiration. Ainsi, si le match fut plutôt équilibré en première mi-temps, une première position coupable de la défense valaisanne a conduit à l'ouverture du score bâloise juste avant la pause. Ggrâce à un mouvement assez facile mais magnifiquement exécuté, Marco Streller pouvait tromper une première fois Vanins (45e). L'affaire était ensuite classée rapidement en seconde période, lorsque Salah (52e) puis Stocker (58e) donnaient au score des allures de correction. Trop facile, tant la ligne des anciens "mousquetaires" retrouvés n'a pas encore retrouvés ses marques.

Streller ouvre la marque. C'est la fin des espoirs sédunois. (20min.ch)
Streller ouvre la marque. C'est la fin des espoirs sédunois. (20min.ch)
Le match entre extrêmes aurait pu se solder par un partage des points. Oui mais voilà, Servette et son jeu ultra-défensif a finalement craqué face aux Sauterelles sur une réussite en fin de match signée Brahimi (79e). Préférant le défi physique (9 cartons) au jeu léché et technique - peuvent-ils seulement se le permettre ? - les hommes de Sébastien Fournier ne se sont que trop peu découvert. Au final, à force de chercher le match nul et vierge, ils se sont brûlé les doigts. A ne pas répéter pour vite remonter au classement et garnir un peu plus la Praille avant le mois de mai.

Lausanne vaincu par les jeunes Zurichois. Grande déception du premier tour, le FC Zurich a montré qu'il va peut-être bien falloir compter avec lui lors du second. Bénéficiant d'une erreur de main de Favre dès la 5e minute, Chermiti a permis au public du Letzigrund de se lever une première fois. Les Vaudois ont ensuite couru au score durant tout le match, touchant même la transversale, mais se sont finalement fait crucifier en fin de match sur un boulet de canon de près venu du pied droit de Drmic (90e).

Un homme : Moreno Costanzo

Un match, deux buts : Costanzo commence le deuxième tour sur les chapeaux de roue (fussball.ch)
Un match, deux buts : Costanzo commence le deuxième tour sur les chapeaux de roue (fussball.ch)
Le festival de buts du week-end a eu lieu à Berne, où Young Boys recevait Lucerne dans un choc déjà très important pour la suite du championnat. Et le moins que l'on puisse dire est que le scénario a été passionnant au Stade de Suisse. Grand (bon)homme de ce match, le milieu de terrain Moreno Costanzo s'est fait l'auteur de deux splendides réussites, l'une de la tête (28e) et l'autre d'une belle frappe enroulée des 20 mètres (38e). Lui qui était presque indésirable durant le premier tour montre ainsi qu'il faudra compter avec lui au milieu de terrain des jaune et noir. L'expulsion d'Alain Nef à la 50e minute (injustifiée !) aurait pu être le tournant du match, avec le penalty consécutif transformé par Otele et l'égalisation signée Wiss à la 72e. Mais l'ailier Raphaël Nuzzolo a finalement permis aux hôtes de l'emporter dans les dernières secondes sur une subtile déviation lobée qui a surpris Zibung. 


Stéphane Combe

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >



FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/pzZ3Ti8ktq
Dimanche 22 Octobre - 13:44

AROUND THE GAME

019
DSCF6709
DSC_0470
darmstadt3
DSCF8116
augsburg4
DSCF7837
leverkusen 4
leverkusen 6
DSCF9519
5
DSCF9209
180
DSCF3217
DSCF9385
DSCF8020
DSC_0553
dortmund16
19
161
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image