FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Mardi 2 Avril 2013

Coup de mou à l'avant


Après la trêve internationale, il fallait directement se remettre dans le bain du championnat. Pas toujours simple car souvent, ces matchs de qualifications pour la Coupe du Monde laissent des traces. Varane pour Madrid mais aussi Xavi, Alba et Pedro pour le Barça ont du renoncer au match de championnat de ce week-end. Si les gros n'ont pas brillés, les équipes moins en valeur ces derniers temps auront su s'affirmer. Retour sur un week-end où la logique n'a pas toujours suivi son cours.


Coup de mou à l'avant
Les leaders déçoivent. Après les matchs de sélections, on pouvait s'attendre à retrouver des formations du Real Madrid et du FC Barcelone un peu plus poussives que d'habitude. Cependant face à des adversaires comme Saragosse ou le Celta Vigo, on pouvait s'attendre à une rencontre à sens unique. En ce samedi à 18h, le Barça se déplaçait chez le reléguable de Galice pour conforter son avance au classement. Privés de Xavi, Alba et Pedro blessés, de Valdes suspendu et de Iniesta, Busquets ou Villa sur le banc, les hommes de Roura ont eu du mal. Menés 1-0 puis menant 1 à 2, les Catalans se seront finalement fait rejoindre à cinq minutes de la fin par des Galiciens qui prennent un point précieux. Petite anecdote cependant, la dernière fois que le Celta avait pris des points au Barça, il avaient été relégués en fin de saison. A Saragosse, Madrid a aussi eu toutes les peines du monde à aller chercher des points. Sans l'égalisation de Ronaldo en fin de match, les hommes de la capitale seraient rentrés bredouille.

Des victoires attendues. Malaga se déplaçait à Vallecas et nul ne doutait que les Andalous allaient s'imposer face à des locaux trop faibles en ce moment. Malgré des dernières performances en demi-teintes, les hommes de Pellegrini vont réussir à passer le cap de cette rencontre en s'imposant nettement 3 buts à 1. Dans la dernière rencontre de ce samedi soir, Levante recevait le FC Seville. Bien que les deux formations se tiennent au même niveau du classement, la victoire des locaux semblait logique à prévoir tant les Valencians ont dominés les gros écuries dans leur stade. Un seul but sera inscrit et en faveur de Levante. Grâce à cette victoire, les hommes de la cité de Valence se rapprochent un petit peu des places qualificatives pour l'Europa League.

Falcao au milieu de trois valencians (atleticofans.com)
Falcao au milieu de trois valencians (atleticofans.com)
Des victoires qui redonnent le sourire. Le Deportivo la Corogne se déplaçait aux îles Baléares pour y affronter son premier concurrent direct, le FC Majorque. En s'imposant, la lanterne rouge de Liga reviendrait à un petit point de son adversaire du soir. Suite à leur victoire lors de la journée précédente, les Galiciens était sûrs de leur force. Cette rencontre entre les deux derniers de Liga a offert des buts et le score final de 2 à 3 est totalement justifié tant le Deportivo a joué ses cartes à deux cent pourcent. Opposés à Valladolid, Osasuna voulait se donner un semblant d'air par rapport à la zone de relégation. Face à une équipe de Valladolid qui a l'habitude de bien jouer à domicile, rien ne s'annonçait facile. Mais finalement, les hommes de Mendilbar auront su faire de ce match un récital en s'y imposant (1-3). Osasuna avance un peu tandis que son adversaire du soir stagne.

Deux duels, deux nuls. Pour commencer, une belle affiche entre l'Espanyol et la Real Sociedad nous donnait rendez vous à Cornella El-Prat. Entre une équipe en total renouveau qui ne cesse de surprendre et une autre qui n'a connu qu'une défaite lors des dix-huit derniers matchs, on pouvait s'attendre à du spectacle. Deux fois les Catalans ont pris l'avantage mais deux fois la Sociedad a trouvé les ressources pour égaliser. Score final logique tant au vu du match que de la force actuelle des deux formations. Plus tard se jouait un énorme match à Madrid. l'Atletico recevait Valence pour tenter de reprendre la seconde place au Real qui avait concédé le nul la veille. Un début de match ultra-spectaculaire nous donnait l'eau à la bouche (0-1 Jonas 5' ; 1-1 Falcao 6'). Mais par la suite plus rien ne sera marqué et comme les deux autres formations du podium, l'Atletico est contraint de partager les points.

Les rencontres du lundi. En début de soirée, l'Atletic Bilbao recevait Grenade. Un duel entre deux formations plutôt dans une mauvaise passe, surtout pour les visiteurs. En effet Grenade flirt avec la zone de relégation et les points deviennent importants à prendre. Cependant à Mestalla, il n'y a pas eu de surprise. A leur affaire, les Basques n'ont pas forcé pour s'imposer 1 à 0. Grenade peut commencer à se faire du souci. En clôture de cette journée, le Betis Seville accueillait Getafe en horaire tardif ce lundi soir. Cet affrontement a été le seul de la journée qui s'est soldé par un score nul et vierge. Les deux formations restent dans la première partie du classement et il semble que toutes deux n'ont plus grand chose à jouer cette saison.

Un buteur: Lionel Messi

Messi vole en chef sur cette Liga (guardian.co.uk)
Messi vole en chef sur cette Liga (guardian.co.uk)
Comment ne pas reparler de lui après l'exploit qu'il vient d'accomplir? Le 3 novembre 2012, le FC Barcelone acceuille le Celta Vigo pour le compte de la 10ème journée, étonnement un membre de FI était en tribune. Messi fraîchement papa, souhaitait inscrire un but qu'il pourrait dédier à son fils Thiago. Malgré la victoire trois buts à un, la star argentine ne sera pas parvenue à inscrire le moindre but. Ce jour est sûrement le déclic qui a permis à Lionel Messi d'accomplir un nouvel exploit ! Et oui encore un ! Samedi dernier à nouveau face au Celta, la puce venait inscrire un but qui n'épargnera pas le match nul aux Blaugranas. Ces deux matchs face à Vigo sont un intermédiaire. Entre temps. Messi a inscrit un but lors de tous les matchs de Liga soit 19. Cela s'ignifie qu'il a marqué contre toutes les équipes de Liga à la suite. Extraordinaire et inédit !

On se demande jusqu'où sera-t-il capable d'aller. Que ce soit sur une année civile ou lors d'une saison de football, Messi ne cesse d'améliorer ses statistiques d'année en année. Lors de la saison 2010-2011, Messi inscrivait 57 buts toutes compétitions confondues, c'est un record pour le FC Barcelone, un record que l'on pense inégalable. Mais l'année suivante il fera encore plus fort en inscrivant 82 buts cette fois-ci dont 50 en championnat, c'est énorme ! Puis lors de l'année civile 2012, le joyau argentin en inscrit la bagatelle de 91. On se dit que cette fois, Messi a atteint un cap qu'il ne pourra plus atteindre. Mais impossible n'est pas Messi. Lors de cette saison en cours, il en est déjà à 43 buts en Liga et 62 toutes compétitions confondues. On peut donc penser que ses chiffres de l'année dernières vont sûrement encore s'améliorer.


Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/prt42mOoNX
Jeudi 21 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSCF9173
DSC_0562
DSCF8068
DSCF6674
DSCF0796
dortmund5
DSCF0837
DSCF9596
celtic7
DSC_0591
DSCF9585
DSCF9501
DSC_0701
hann11
DSCF7996
DSC_0506
DSCF3508
DSC_0557
DSC_0650
hann26
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image