FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Vendredi 30 Novembre 2012

Coupe du Roi : les favoris au rendez-vous !


Ces 1/16ème de finale de la Coupe du Roi auront confirmé les tendances de ce début de saison. Les favoris ont assuré leur qualification pour le prochain tour sans trop forcer. La plupart des têtes de série se sont même permis le luxe d'aligner une équipe "bis" et avec succès. Même face à des adversaires d'un niveau inférieur, les favoris de la compétition ont pris ces rencontres au sérieux, très au sérieux. Il n'y aura pas eu d'énormes surprises à signaler. Retour sur des rencontres riches en buts...


Coupe du Roi : les favoris au rendez-vous !
Les gros confirment leur rang. Que ce soit le FC Barcelone, le Real Madrid, l'Atletico, Valence ou encore Málaga, tous auront confirmé leurs bon débuts de saison respectifs. Ces 1/16ème de finale n'ont pas créé de grosses surprises et nous n'avons pas vu David s'imposer face à Goliath. Commençons par le FC Barcelone. Le technicien catalan Vilanova s'est permis le luxe de laisser au repos Messi, Iniesta, Xavi ou encore Alba pour ne citer qu'eux, des choix qui lui ont donné raison. José Mourinho a quant à lui introduit des joueurs formés à Madrid dans son onze initial, Adán, Morata et José Rodriguez notamment. L'Atletico Madrid a de son côté confirmé son excellent début de saison et atteint le prochain tour sans difficultées apparentes. Pareil pour le FC Valence qui en aura fait autant avec notamment un magnifique but de Adil Rami. La surprise aurait pu venir de Malaga, mais finalement surprise il n'y eut pas. Vainqueurs avec peine à l'aller (3-4) face à la modeste équipe de Cacereño, les hommes de Manuel Pellegrini se sont inclinés (0-1) dans leur stade de la Rosaleda. C'est le nombre de buts inscrits à l'extérieur qui leur a ainsi permis d'accéder au prochain tour.

Debriefing des résultats. Le Barça de Tito Vilanova, fort de son succès (0-3) à l'aller face à Aláves, s'est imposé dans son antre grâce à des buts inscrits par Adriano et Villa, auteur d'un doublé (3-1). L'ogre madrilène a aussi fait parler de lui et s'est imposé sans pitié contre Alcoyano suite à des réalisations de Di Maria et Callejon par deux fois (3-0). L'autre équipe de Madrid aura gagné tranquillement 1 à 0 suite à la victoire à l'aller (0-3). Ils avaient sûrement la tête ailleurs, sachant qu'un importantisime choc les attends samedi soir face au Real Madrid. Le FC Valence aura quant à lui passé le cap Llagostera en s'imposant (0-2 et 3-1).  

Le Français Adil Rami célébrant son incroyable but face à Llagostera. (http://www1.skysports.com)
Le Français Adil Rami célébrant son incroyable but face à Llagostera. (http://www1.skysports.com)
Le choc de ces 1/16ème de finale. A cette période de la compétition, les gros matchs sont plutôt rares. On a l'habitude d'assister à des rencontres entre une équipe de Liga et une équipe d'une catégorie inférieure. Cette fois-ci on aura eu droit à un choc avant l'heure. L'Espanyol Barcelone, mal classé en Liga, se devait de se racheter et avancer dans une compétition qui lui tenait malgré tout à coeur. De plus le match retour se jouait au stade Cornella-El Prat à Barcelone, une occasion en or pour les Catalans d'enfin lancer leur saison. Problème, face à eux  une équipe surmotivée de Séville se présentait. Le Fc Séville spécialiste des matchs de coupe voulait confirmer son statut. Le match aller se sera soldé par une victoire 3 buts à 1 en faveur des Sévillans. Ce score pouvait paraître large, mais le but marqué à l'extérieur par les Catalans pouvait peser lourd dans la balance. Finalement aucune surprise ne fut à déclarer. Les Andalous auront confirmés leur bon résultat de l'aller en allant s'imposer (0-3) à Barcelone, enfonçant encore plus l'Espanyol dans une crise dont personne ne voit la fin...

Les autres résultats. Fort de son succès à l'aller 0-4, Getafe se sera permis de gérer son avance (0-0). Melilla avait créer la surprise en l'emportant face à Levante lors du match aller (1-0), par contre au retour ce ne se reproduisit pas. Victoire 4-1 de Levante. Saragosse aura éliminé Grenade (victoire 1-0 à l'aller, défaite 2-1 au retour), le but à l'extérieur leur permet donc de poursuivre l'aventure. Le Bétis Séville aura passé l'étape Valladolid et Osasuna aura sorti le Sporting Gijon de la compétition. Grâce à son but à l'extérieur, Majorque sort le Deportivo la Corogne de la Copa del Rey (1-1 et 0-0),  le Celta Vigo aura quand à lui éliminé Almeria après prolongations... Que ce fût dur...

Les surprises. Il y en a peu eu, c'est vrai, mais elles sont à souligner. La modeste équipe de Cordoba (Liga Adelante) a créé la surprise en allant éliminer la Real Sociedad (2-0 et 2-2). Un autre fait marquant est l'élimination du Rayo Vallecano défait par Las Palmas (1-0 et 0-0). Comme on peut le constater, ce sont les seules grosses surprises de ces 1/16ème de finale. Nous n'aurons pas eu le droit à d'énormes sensations comme il y a quelques années quand la faible équipe d'Alcorcon venait à bout du grand Real Madrid en 1/8ème de finale.

Quand à l'Athletic Bilbao, ils recevront la petite équipe de Eibar dans leur antre de San Mamés le 12 décembre prochain. Tenus en échec 0 à 0 lors du match aller, les Basques devront réagir si ils veulent tenir leur rang de finalistes de la dernière édition.

Le programme des 1/8ème de finale: Celta - Real Madrid, Osasuna - Valence, Barcelone - Cordoba, (Bilbao ou Eibar) - Málaga, Atletico - Getafe, Las Palmas - Betis, Levante - Saragosse, Majorque - Seville.



Une équipe : L'Espanyol Barcelone

A quand la fin du calvaire? Cette question doit rôder dans l'esprit des supporters, des joueurs, mais surtout du staff de la deuxième équipe de la ville de Barcelone. Souvent trop mou, trop fragile en défense et peinant à trouver le chemin des filets, l'Espanyol Barcelone n'arrive pas à trouver des repères en ce début de saison 2012-13. Enfin début est un petit mot... Après trois mois de compétition (13 rencontres de Liga et 2 de coupe), les Catalans sont lanterne rouge du championnat espagnol. Pire, ils sont déjà éliminés de la Coupe du Roi... Avec seulement neuf points en 13 journées de championnat, rares sont ceux qui ne les verraient pas passer la saison prochaine en deuxième division. Cependant, ce n'est pas encore catastrophique au vu du bas de classement du championnat. En effet, ils ne pointent qu'à deux unités du premier non reléguable (Granada), et si on regarde plus haut, ils ne figurent qu'à six points du 13ème. Rien d'insurmontable si l'on se penche sur l'effectif de cette formation.

Les solutions pour sortir de cette crise. Quand un club va mal, c'est souvent l'entraîneur qui est pointé du doigt. Il n'y aura pas d'exception pour Mauricio Pochettino. L'entraîneur argentin aura été démis de ces fonctions en fin de semaine passée suite à une nouvelle contre-performance. L'entraineur qui était en place depuis plus de quatre saisons dans la capitale catalane n'aura pas caché ses regrets en affirmant: "Aujourd'hui est un jour triste pour moi" ou encore "j'aurai tout donné pour ce club que je chéris tant". Un successeur en la personne de Javier Aguirre lui aura été trouvé. Quelques jours avant sa "prise de pouvoir", Aguirre aura vu perdre les siens en coupe face à Séville. En attendant de voir si Aguirre va les sortir de l'impasse, la solution ne serait-elle pas plutôt de se tourner vers les joueurs et les remettre en question ? L'avenir nous dira la conclusion de cette situation catastrophique pour des Catalans qui n'ont plus le temps de réfléchir. Désormais il faut agir !
Le penalty transformé par Perotti face à l'Espanyol Barcelone (http://www.sevillafc.es)
Le penalty transformé par Perotti face à l'Espanyol Barcelone (http://www.sevillafc.es)


Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

012
DSC_0650
DSCF6739
leverkusen 4
DSCF0749
DSCF9675
DSC_0442
DSCF7864
DSCF9385
DSCF6254
16
DSC_0543
DSCF9444
DSCF9585
hann1
dar12
DSCF9438
dortmund 15
DSC_0668
DSCF9173
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image