FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Mardi 21 Mai 2013

Entre Liga et Coupe du Roi


Il y a dix jours, le Real Madrid et l'Atletico avaient déjà joué leurs matchs respectifs de cette 36ème journée, car pour eux, ce weekend était synonyme de finale de Coupe du Roi. Le Real l'avait emporté 6 buts à 2 face à Malaga tandis que son voisin l'avait fait par la plus petite des marques face au Celta. Ce week-end comportait donc neuf rencontres (huit de championnat et un de coupe). Des matchs décisifs pour les places européennes, pour la lutte contre la relégation mais également pour un trophée du côté de Madrid. Retour sur une fin de semaine où les fortunes ont été diverses.


Entre Liga et Coupe du Roi
Samedi 18h00, Getafe 0-1 Valence. Valence croit toujours à l'Europe tandis que Getafe finira sans aucun doute dans le centre de la tabelle. Un match assez tendu compte tenu des enjeux du classement. Devant ses supporters, Getafe voulait finir son championnat en beauté même si l'enjeu de la rencontre était, pour eux, quasi nul. Pour Valence la victoire était impérative dans la lutte à la Ligue des Champions. Un but avant la pause du français Mathieu a donné la victoire aux joueurs de Valence qui peuvent toujours finir 4ème.

Samedi 20h00, Grenade 3-0 Osasuna. Dans cette rencontre entre deux formations qui peuvent encore mathématiquement tomber en seconde division, il fallait gagner pour presque dire au revoir à cette relégation. Autant dire tout de suite que les locaux ne vont pas avoir de pitià à l'égard des hommes de Pampelune. Une victoire sèche 3 buts à rien qui laisse Grenade presque hors de cette relégation, tandis qu'Osasuna voit la barre à deux petits points.

Samedi 22h00, Seville 1-2 Real Sociedad. Après la victoire quelques heures plus tôt du FC Valence, les visiteurs devaient gagner pour reprendre leur quatrième place au classement. A Seville rien ne s'annonçait simple même si les locaux n'avaient plus grand chose à jouer. Un but assez tôt dans la rencontre des locaux ne va pas semer le doute dans les esprits des Basques. En dix minutes ils parviendront à renverser la vapeur et à mener deux buts à un. Un avantage qui sera le score final et qui ramène la Real Sociedad à la quatrième place.

La Real Sociedad et Philippe Montanier visent toujours la quatrième place (sport.es)
La Real Sociedad et Philippe Montanier visent toujours la quatrième place (sport.es)
Dimanche 12h00, Levante 2-3 Rayo Vallecano. Levante qui depuis quelques temps enchaîne les mauvaises performances, recevait un Rayo Vallecano en quête de victoire dans l'optique de jouer l'Europa League. Cette rencontre a été celle qui a compté le plus de buts de ce weekend espagnol, et sans doute aussi celle qui nous a offert le plus de spectacle. Finalement c'est les visiteurs qui vont s'imposer et se donner encore un chance de jouer l'Europe, et cela dès la saison prochaine. Levante va très mal, mais les hommes de la cité de Valence sont déjà assurés du maintient.

Dimanche 17h00, Deportivo La Corogne 2-0 Espanyol Barcelone. L'Espanyol qui n'a désormais plus rien a jouer dans cette saison 2012/13, se déplaçait chez le 18ème qui n'est autre que le Deportivo. Pour les Galiciens, la victoire était impérative s'ils comptaient quitter provisoirement la zone rouge du championnat. Les Catalans n'ont pas pesé lourd face à des locaux sûrement surmotivés par l'enjeu de la rencontre. Une victoire très importante dans la course contre la relégation.

Dimanche 19h00, Saragosse 1-2 Athletic Bilbao. Les locaux vont croire très longtemps en une victoire qui les aurait propulsé en dehors de la zone de relégation. En effet un but de Postiga dès le quart d'heure de jeu donnera l'avantage aux locaux. Un avantage qu'ils garderont jusqu'à l'entame des dix dernières minutes. Deux buts de Bilbao donneront la victoire aux Basques et  ceux-ci laissent désormais leurs hôtes à la portée de la descendre en Liga Adelante.

Dimanche 21h00, Barcelone 2-1 Valladolid. Quelques jours après la célébration du titre de champions d'Espagne, les Catalans allaient recevoir le trophée devant leur public. Mais avant cela, il fallait tout de même en découdre avec Valladolid. Même avec une équipe largement remaniée, les hommes de Tito Vilanova vont s'imposer, laissant la manière aux vestiaires. Grâce à Pedro et à un autogoal, le Barça s'imposera et augmente son total de points à 94.

Lundi soir, Majorque dernier du championnat recevait le Betis Seville qui prétend encore à l'Europe. La pression contre la relégation a sûrement donné des ailes aux locaux qui l'ont emportés 1 à 0. 


Un match: Real Madrid - Atletico Madrid

Le Real Madrid et Ronaldo sont tombés de haut lors de cette finale (ronaldo7.net)
Le Real Madrid et Ronaldo sont tombés de haut lors de cette finale (ronaldo7.net)
Un match qui a commencé bien des jours avant. Depuis bien quelques jours, les deux formations se lançaient des pics à distance pour pimenter cette finale entre les deux plus grands rivaux de Madrid. La plupart des pronostiqueurs voyaient sans doute le Real Madrid s'imposer, jouant de plus cette finale dans son antre, le Santiago Bernabeu. Les hommes de Mourinho se montraient même assez confiants pour cette rencontre. Tandis que les coéquipiers de Falcao reconnaissaient le statut de favoris de son rival, sans néanmoins douter de leurs options dans cette finale qu'ils comptaient gagner à tout prix.

Une rencontre électrique qui ne peinera pas à démarrer. Dès le premier quart d'heure de jeu, Cristiano Ronaldo va donner l'avantage aux siens grâce à une magnifique tête. On pense que le Real ne va faire qu'une bouchée de son adversaire mais on se trompe. L'Atletico va réagir et égaliser par l'intermédiaire de Diego Costa. Les nombreuses occasions ponctuées par des parades de Courtois vont nous amener tout droit aux prolongations. A noter aussi que les joueurs du Mou auront touché les montants à trois reprises lors du temps réglementaire, provoquant même la rage du technicien, expulsé à la 75ème. C'est finalement l'Atletico qui va marquer à la 98ème et s'imposer dans cette finale de Coupe. Le Real y ressort bredouille et devra désormais reconstruire. 


Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/prt42mOoNX
Jeudi 21 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSCF7858
DSC_0454
DSCF9351
DSCF6763
11
celtic2
DSCF7840
4
DSCF0796
DSC_0449
hann20
DSCF7933
DSC_0701
hann12
leverkusen 5
196
14
DSCF6750
hann8
DSCF6761
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image