FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
FI Merit
Lundi 2 Décembre 2013

FI MERIT : Les sélectionnés de novembre


A chaque fin de mois, la rédaction de FOOTBALL INTEGRAL sélectionne 11 joueurs selon des critères propres à la philosophie de son magazine. Ce mois de novembre fut riche en émotions, aussi bien nationales, européennes qu'internationales. Dans les pieds comme dans l'attitude, voici ceux qui n'ont pas attendu Noël pour briller.


FI MERIT : Les sélectionnés de novembre
Petit rappel du concept. Dans l'objectif de raffermir sa ligne éditoriale humaniste et d'offrir à ses lecteurs un concept exclusif, FI a le plaisir de présenter sa compétition virtuelle, le FI MERIT. En prenant à contre-sens le football médiatique et sa propension à tout juger, notre rédaction se prête au jeu de manière.. originale.

  • Nos critères : Afin d'établir ces sélections mensuelles, nos rédacteurs se basent sur les critères suivants : attitude du joueur sur le terrain, performance sur le plan technique et état d'esprit en général. 
 
  • Le concept : La rédaction de FOOTBALL INTEGRAL veille à garder un classement sain et équilibré en mixant des joueurs des plus grands championnats européens (Premier League, Liga, Liga, Série A, Bundesliga, Super League...), jouant à différentes positions, provenant de divers horizons.
 
  • Règles : A chaque fin de mois, la rédaction de FI se réunit afin de sélectionner 11 joueurs en se basant sur les critères mentionnés ci-dessus. Chaque nomination dans l'équipe type donne 1 point au joueur. A la fin de toutes les compétitions de club, les trois joueurs comptabilisant le plus de points seront départagés par notre lectorat qui s'adonnera alors à un vote. En juin, le palmarès du footballeur émérite de l'année sera actualisé.

L'équipe type de novembre

Hebergeur d'image

Les sélectionnés

Seamus Coleman (Everton). L’Irlandais n’est pas étranger au bon début de saison de son club. Everton pointe en effet à la 5e place, à seulement 3 points du second, Chelsea. A seulement 25 ans, l'arrière droit tient la baraque mais pas que, puisqu'il a déjà marqué deux fois depuis le début du championnat. Si son équipe n’a concédé qu’une seule défaite face à Manchester City depuis le début de l'exercice, c'est peut-être justement grâce à son terrible "fighting spirit".
 
Aaron Ramsey (Arsenal). Le joueur d’Arsène Wenger tient la grande forme. Le Gallois a inscrit 10 buts et offert 5 passes décisives depuis le début de l'exercice. Aaron Ramsey a d'ailleurs encore marqué 2 fois lors de la dernière journée. Il n’est pas en reste en Champions League où ses performances sont exceptionnelles. Le Gallois fait partie du trio gagnant d’Arsenal avec Giroud et Özil. Le prochain joueur à valoir 100 millions ?
 
Giuseppe Rossi (Fiorentina). Douze buts en quatorze journées de Série A. C'est le bilan remarquable du revenant italien. Revenant, parce que sa carrière aurait pu s'achever l'année dernière après une grave blessure au genou. Actuellement à la Fiorentina, "Pepito" Rossi est revenu au premier plan européen et disputera très certainement la prochaine Coupe du Monde au Brésil. Hommage pour un joueur qui n'a pas démérité et qui, de plus, n'a écopé que d'un seul carton jaune cette saison.  

Mehdi Benatia (Roma). Toujours invaincu avec la Roma en Serie A, bien que plus aussi victorieuse depuis un mois maintenant, Mehdi Benatia reste cependant le taulier de la défense romaine, qui n'a encaissé que quatre buts en treize rencontres. Seule la charnière de Lille peut se vanter de faire mieux en Europe actuellement. Toutefois, avec désormais cinq cartons jaunes, il n'est pas loin de perdre un peu de son mérite défensif, la limite est donnée.
 
Cristiano Ronaldo (Madrid). Ultra-décisif ces dernières semaines, il est sans doute le joueur du mois. Des performances monstrueuses l'ont propulsé au sommet du classement des buteurs tandis que dans le même temps, il a offert au Portugal sa qualification pour la Coupe du Monde 2014. Presque aussi beau sur le terrain qu'en poster.
 
José Manuel Pinto (Barcelone). Dans l'ombre de Victor Valdes depuis son arrivée en Catalogne en 2008, Pinto a toujours dû se contenter de gratter des minutes en Copa del Rey. Cependant, en raison de l'absence de Valdes jusqu'à janvier, il devrait avoir son rôle à jouer dans cette nouvelle saison au Barça.
Salah, la gloire, ça vient. (Photo : media.themalaysianinsider.com)
Salah, la gloire, ça vient. (Photo : media.themalaysianinsider.com)

Mickaël Landreau (PSG). Hier, le portier bastiais est encore un peu plus entré dans la légende du championnat de France. Face à Evian TG, Landreau a disputé le 602ème match de sa longue carrière (première apparition le 2 octobre 1996). Souvent décisif, le natif de Machecoul (Loire-Atlantique) impressionne par sa sérénité et sa maîtrise. Longévité et régularité sont donc les deux principales caractéristiques qui auront aidé Mickaël Landreau (34 ans) à atteindre cet objectif certes anecdotique, mais qui en dit très long sur cet immense gardien du football français.
 
Vincent Aboubakar (Lorient). Cette saison, pas facile de se distinguer en tant que buteur lorsque l’on évolue dans le même championnat que Falcao, Cavani ou encore Ibrahimovic. Pourtant, l’attaquant camerounais du FC Lorient semble bien décidé à se faire un nom parmi les grands. Victime d’un départ catastrophique, le club breton garde néanmoins le moral grâce à Aboubakar (8 buts) qui, malgré son jeune âge (21 ans), permet à son équipe de lentement redresser la barre. Adroit et très rapide, l’ex-Valenciennois semble promis à un bel avenir.

Mohamed Salah (Bâle). 21 ans, l'artiste, et déjà 9 buts depuis le début de la saison, dont 5 en compétition européenne. L'Egyptien s'est d'ailleurs mué en héros la semaine passée, plantant le 1-0 face à Chelsea à la 87ème. Trois jours plus tard, "Picasso" comme il est surnommé dans son pays natal, sauve son club de la défaite en inscrivant un majestueux doublé face à YB. Un genre de Mohamed Zidan mais sans la prison, et peut-être bien avec un "e" à la fin.

Adrian Ramos (Herta Berlin). Celui qui tient le Herta sur ses épaules. Un peu esseulé à la pointe de l'attaque berlinoise mais besogneux comme trois hommes, Adrian Ramos saute haut, court vite, frappe juste mais surtout, joue avec intelligence. Avec ses 7 buts en championnat et presque autant de passes décisives, le Colombien de 27 ans ambitionne une place de titulaire en équipe nationale, qu'il mériterait largement d'avoir.

Mario Götze (Bayern Munich). Un Judas pour certains, un Jésus pour d'autres. Le garçon de 21 ans en a, pour avoir simplement changé d'employeur, ramassé plein la gueule. Le jour  "J", celui de ses retrouvailles avec son ancien club Dortmund, l'Allemand ne peut pas toucher la balle sans se faire huer et insulter sa mère. Sa réponse ? Petit contrôle, petit dribble, petit extérieur, but. Le tout sans célébration ni représailles aucune. Grande classe.


Hebergeur d'image

1. Medhi Benatia (Roma) – 2 points
2. Vincent Aboubakar (Lorient) - 1 point 
3. Asmir Begovic (Stoke City) – 1 point
4. Leandro Castan (Roma) – 1 point
5. Alessio Cerci (Torino) - 1 point
6. Diego Costa (Atlético Madrid) - 1 point
7. Seamus Coleman (Everton) - 1 point
8. Vincent Enyeama (Lille) – 1 point
9. Radamel Falcao (Monaco) - 1 point
10. Steven Gerrard (Liverpool) - 1 point

*Les joueurs comptant le même nombre de points sont classés par ordre alphabétique.

L'équipe

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Novembre 2013 - 15:45 FI MERIT : Les sélectionnés d'octobre

Dimanche 29 Septembre 2013 - 15:45 FI MERIT : Les sélectionnés de septembre




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF9178
DSCF8020
DSCF3217
19
008
dar12
3
DSCF9207
DSCF6689
DSCF6739
DSCF9351
DSCF9351
DSCF9501
DSCF9237
DSCF6641
DSCF9173
DSCF0808
DSC_0679
DSC_0454
11
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image