FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Cinéma
Vendredi 1 Mars 2013

FIFF - Le programme dévoilé


Du 16 au 23 mars 2013 le "Festival International de Films de Fribourg" va reprendre ses droits pour ce qui sera sa 27ème édition. Mercredi, le directeur artistique du FIFF Thierry Jobin, ancien critique de cinéma, a dévoilé un programme très diversifié toujours aussi incitateur à la découverte. Avec environ cent-dix films provenant de quarante-cinq pays, le FIFF aura également la chance de recevoir dix réalisateurs dont les films seront projetés. Lumière sur l'événement cinématographique fribourgeois de l'année.


FIFF - Le programme dévoilé
On le disait en titre, la troisième semaine du mois de mars mettra à l'honneur le cinéma en ville de fribourg. Avec un budget avoisinant les 2 millions de francs, le "Festival International de Films de Fribourg" a, selon son directeur artistique Thierry Jobin, assez de notoriété aujourd'hui pour avoir pu obtenir tous les films qu'il voulait visionner. De plus, celui-ci se félicitait lors de la présentation du programme ce mercredi matin au cinéma "Rex" de ne souffrir d'aucune contrainte dans la sélection des productions, contrairement à un festival plus médiatique comme celui de Cannes par exemple. Subventionné entre autres par l'Etat de Fribourg, le "FIFF" est bien connu pour accueillir bon nombres d'écoles venant de toute la Suisse afin d'initier leurs élèves à un cinéma moins médiatisé. 

Cette année, le festival s'ouvrira avec le film "Bekas" du réalisateur de nationalité irakienne et suédoise "Karzan Karder". Joli clin d'oeil à la section "cinéma de genre" de cette édition 2013 ayant pour sujet le sport, puisque ce long-métrage inaugural débute par un match de football. Avec quelques douze sections faisant le tri dans le programme, on trouvera lors de cette 27ème édition une nouvelle formule pour les familles. En effet réservée exclusivement aux enfants l'an dernier, cette fois-ci la "Planète Cinéma" a décidé de faire durer le plaisir en offrant la possibilité de découvrir des films toute la famille réunie l'après-midi du dimanche 17 mars dans une sorte de "mini-festival" intitulé "FIFFamille".

Dans le prolongement d'une volonté ferme de faire découvrir une culture à travers le cinéma, les organisateurs ont décidé de projeter ce jour là des productions toutes issues d'un même pays: l'Inde. En clôture du festival, les fans d'arts martiaux seront sûrement nombreux à se presser le dimanche 23 mars à 17H00 au Rex 1 pour aller voir "The Grandmaster" de Wong Kar-wai, un biopic consacré à "Yip Man" ayant eu pour célèbre élève Bruce Lee. A noter que les films d'ouverture et de clôture seront projetés hors-compétition. 

Thierry Jobin, Directeur artistique du FIFF (www.modernkoreancinema.com)
Thierry Jobin, Directeur artistique du FIFF (www.modernkoreancinema.com)
"C'est comme si Victor Hugo avait pris une caméra", ce sont les mots qu'a employés Thierry Jobin lors de la présentation du programme pour caractériser le long-métrage "Three Sisters" du réalisateur Wang Bing. En compétition pour l'obtention du "Regard d'or", prix récompensant le réalisateur ayant présenté le meilleur film selon le Jury International, Wang Bing se confrontera notamment au vote du lauréat de l'édition 2003 Carlos Sorin, qui ne viendra d'ailleurs pas les mains vides, puisque autre qu'en sa qualité de juré, l'Argentin présentera un "hymne drolatique à la Patagonie" (Dias de Pesca) à découvrir les 17 et 19 mars à 21H00 et 19H45 à Cap'Ciné. Carlos Sorin et autres jurés auront d'ailleurs fort à faire pour départager les douze réalisateurs en compétition internationale. Avec onze nationalités différentes, le choc des cultures risque bien de rendre la décision finale du jury encore plus ardue. 

D'autant plus que cette année, des réalisatrices auront aussi leur mot à dire dans la compétition. Trois femmes présenteront ainsi un film pour l'éventuel obtention du Regard d'or, dont la cinéaste saoudienne Haïfa Al-Mansour avec "Wadjda", qui sera également de passage à Fribourg pendant la durée du festival. Son long-métrage raconte la tentative d'émancipation d'une jeune saoudienne de onze ans. Il sera projeté les 20 et 22 mars à Cap'Ciné à 21H15 et 17H15, mais aussi le 21 mars à 12H30 au Rex 1. 

Toujours en compétition, l'autre nouveauté vient du Vietnam. Pour la première fois depuis sa création, le FIFF a décidé de donner sa chance à un réalisateur vietnamien. Luu Huynh tentera avec "In the Name of Love" de repartir des salles obscures de Fribourg avec le précieux trophée. La tradition sud-coréenne est en revanche respectée, puisque deux films issus de Corée du Sud seront à l'honneur. "Sleepless Night" de Jang Kung-jae et "Your Time Is Up" de Kim Sung-hyun tenteront d'imposer leurs styles différents, le premier étant un "film à plume" produit avec très peu de moyens qui raconte les difficultés d'un couple à pouvoir avoir un enfant en pleine crise économique, alors que le second parle de la relation entre deux frères pas si évidente que cela. Tout fraichement diplômé de la Korean Academy of Film Arts de Séoul, Kim Sung-hyun rappelle à quel point le cinéma sud-coréen est en train de prendre de l'importance au niveau international. 

Stanley Ka Dabba, un film tout droit venu d'Inde à découvrir ou redécouvrir le 17 mars dans la toute nouvelle formule FIFFamille à 14H30 en salle 1 du Cap'Ciné (www.fiff.ch)
Stanley Ka Dabba, un film tout droit venu d'Inde à découvrir ou redécouvrir le 17 mars dans la toute nouvelle formule FIFFamille à 14H30 en salle 1 du Cap'Ciné (www.fiff.ch)
On en arrive maintenant à la première motivation qui a décidé "Football-Intégral" à quitter quelque peu les terrains de football pour investir les salles de cinéma. Le FIFF a choisi cette année pour sa section "cinéma de genre" le thème du sport, ou plutôt le film de sport. Notre rédaction y a donc vu une belle opportunité de rencontrer le point de vue de cinéastes, qui parfois peuvent nous révéler certains aspects méconnus du monde sportif, ou tout simplement raconter une belle histoire en rapport avec le sport. Le directeur artistique du festival décrivait d'ailleurs ce mercredi le film de sport comme "un genre montant". C'est donc pour notre plus grand plaisir, que nous tenterons de vous orienter à travers une sélection de treize fictions et de cinq documentaires. Avec notamment un documentaire en 3D sur des surfeurs fous des années 60 et une équipe de volleyeurs homosexuels, la programmation de cette section "cinéma de genre" s'annonce drôle et émouvante. Ne sont-elles pas d'ailleurs les qualités premières d'un bon divertissement tel qu'un match de football? 



Franck Guggisberg-Boukerdous

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Mars 2013 - 22:00 FIFF - "Goon", l'homme qui restait de glace




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/prt42mOoNX
Jeudi 21 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSCF0741
051
DSC_0557
DSCF6733
DSCF8130
DSCF0796
dar2
dortmund5
DSCF3452
DSC_0671
DSCF3735
DSCF9351
celtic3
DSCF9209
DSCF9501
hann10
DSCF6761
DSCF9620
DSCF9685
DSC_0570
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image