FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Lundi 5 Novembre 2012

Fin de série pour l'Atlético - Barça et Real souverains


Un week-end sans aucun but de Messi, Ronaldo ni Falcao ? C'est possible ! La dixième journée de Liga a confirmé plusieurs tendances et en a infirmé d'autres. Départ dans les stades d'outre-Pyrénées pour revisiter cette journée en chiffres et en faits.


Fin de série pour l'Atlético - Barça et Real souverains
Tito Vilanova mieux que Guardiola, Cruyff ou Van Gaal. C'est le constat fait après 10 journées de championnat. S'il n'y a que très peu de modifications dans la jouerie depuis la saison dernière, Vilanova a mené le Barça au meilleur début de saison en Liga de l'histoire du club.

Au compteur des joueurs du technicien catalan, un match nul face au Real et neuf victoires, dont la dernière ce samedi au Nou Camp face à un valeureux Celta Vigo (3-1). Lionel Messi étant un peu perturbé après être devenu papa d'un petit Thiago vendredi, ses coéquipiers ont fait le travail pour l'emporter face au plus téméraire adversaire qui soit passé cette saison dans l'antre barcelonaise. Côté blaugrana, on notera l'excellent match de David Villa (1 but, 1 assist), qui revient peu à peu au plus haut niveau. 

Le Real s'impose grâce à deux temps forts. La réception de Saragosse au Santiago Bernabéu n'aura pas particulièrement inquiété les Madrilènes. En marquant lors de deux assauts, l'un en première mi-temps (Higuain et Di Maria, 22e et 24e) et l'autre en toute fin de match (Essien et Modric, 88e et 91e), les hommes de José Mourinho ont assuré l'essentiel.

Pourtant, tout n'a pas été si facile pour le Real face à une équipe qui n'a jamais baissé les bras, courant après une réduction du score pendant tout le match. Le nombre d'occasions des visiteurs a d'ailleurs été aussi élevé que celui des hôtes, mais Saragosse a connu nettement moins de réussite à la finition, le but de Postiga étant par exemple refusé pour hors-jeu. Grâce à la défaite de Málaga, le Real s’empare de la troisième place du classement, mais pointe toujours à huit longueurs de son ennemi juré, le leader catalan.

Luka Modric a conclu le festival offensif contre Saragosse en inscrivant la 4e réussite du Real (marca.com)
Luka Modric a conclu le festival offensif contre Saragosse en inscrivant la 4e réussite du Real (marca.com)
Derrière les "gros" du championnat, la deuxième rencontre de suite sans victoire a été fatale à Málaga, qui perd sa place sur le podium provisoire. Samedi, Saviola et ses coéquipiers ont chuté de manière surprenante face au Rayo Vallecano, dans leur stade de la Rosaleda (1-2). Un doublé de Piti, servi deux fois par le prometteur Leo Baptistao (20 ans), a permis aux visiteurs de repartir avec les trois points, malgré la réduction du score de Demichelis.

La lutte pour l'Europe bat déjà son plein. Seville (7e) et Levante (5e) s'étant neutralisés dimanche soir (0-0), le Betis Séville aura l'occasion demain soir de remonter à la 4e place en cas de victoire sur le terrain de Getafe (10e). Une ambition que Majorque voit gentiment s'envoler après un bon début de championnat, puisque les hommes de Caparrós se sont à nouveau inclinés.

Du côté des mal classés, l'Athletic Bilbao (vainqueur 1-2 à Grenade), le Deportivo la Corogne (vainqueur 1-0 face à Majorque) et l'Espanyol Barcelone (victorieux 0-1 sur la pelouse de la Real Sociedad) ont fait les bonnes affaires du week-end en empochant trois points précieux. Les clubs qui débuteront les entraînement de la semaine avec la gueule de bois seront Grenade et Osasuna, respectivement avant-dernier et dernier de la Liga, et qui voient leurs adversaires directs s'éloigner toujours plus.

Un match : Valence - Atlético Madrid (2-0)

C'était le match au sommet de cette 10e journée de la Liga. Comme souvent lors d'une partie à grand enjeu, le favori ne l'a pas emporté. Au bénéfice d'une série d'invincibilité hallucinante de 23 matchs sans défaite depuis le mois d'avril, l'Atlético a connu son premier revers de la saison du côté de la Mestalla. Face à une solide équipe de Valence qui a réussi à prendre l'avantage dans la première demi-heure par Soldado (20e), les hommes de Diego Simeone sont tombés les armes à la main. Jetant toutes leurs forces dans la bataille, Falcao et ses copains n'ont pas connu la réussite de ces dernières semaines, et se sont fait définitivement crucifier en fin de match par Valdez (95e). Résultat, les Valencians ont mis un terme à la série de 11 matchs consécutifs en marquant du serial buteur colombien. Mais les Madrilènes sont partis la tête haute et pensent déjà à la suite du championnat, bien cramponnés à leur deuxième place.
Le buteur de la Roja Soldado a joué un bien mauvais tour à l'Atlético (deportesonline.com)
Le buteur de la Roja Soldado a joué un bien mauvais tour à l'Atlético (deportesonline.com)


Stéphane Combe

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/prt42mOoNX
Jeudi 21 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSCF9173
DSC_0562
DSCF8068
DSCF6674
DSCF0796
dortmund5
DSCF0837
DSCF9596
celtic7
DSC_0591
DSCF9585
DSCF9501
DSC_0701
hann11
DSCF7996
DSC_0506
DSCF3508
DSC_0557
DSC_0650
hann26
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image