FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Lundi 11 Mars 2013

Fin de série pour l'Atletico Madrid


Cette 27ème journée de Liga se jouait entre deux semaines de Ligue des Champions et tout semblait annoncer que les grosses écuries allaient laisser leurs stars sur le banc. Pas de très gros chocs à signaler si ce n'est peut-être la rencontre de dimanche soir entre l'Atletico Madrid et la Real Sociedad. Sinon, on a plutôt assisté à des rencontres opposant un mal classé à un candidat à l'Europe mais aussi à des matchs entre deux équipes qui figurent dans le milieu du classement. Retour sur un week-end assez calme en Espagne.


Fin de série pour l'Atletico Madrid
Vendredi soir, la logique est respectée en Andalousie. Le Betis recevait Osasuna en ouverture de cette nouvelle journée de Liga. Pour entrevoir un ultime chance de rester accroché à la quatrième place synonyme de Ligue des Champions, les locaux devaient l'emporter et prendre trois points face à une équipe qui peine hors de ses bases. La rencontre a finalement eu plus de suspens que prévu et les visiteurs auront vendu leur peau à un prix d'or. Il est vrai que le score final est flatteur pour les locaux (2-1). Trois points de plus pour le Betis Seville qui continue sa belle saison, des performances qui vont sans doutes être récompensées par un place dans une compétition européenne.

Le match nul de ce samedi. En déplacement à Valladolid, les hommes de Pellegrini ont rater l'occasion de s'échapper quelque peu de leurs poursuivants en concédant le match nul. Pourtant tout avait bien commencé et grâce à l'argentin Martin Demichelis, les Andalous parvenaient à prendre une longueur d'avance peu avant la dixième minute. Puis à force de trop se reposer sur cet avantage d'un but, les locaux revenaient au score grâce à l'inévitable Manucho. Egalité donc à la pause, égalité également à la fin de la partie car plus rien ne bougera. Un bon point pour Valladolid qui continue sur son rythme irrégulier. 

Les victoires de samedi. Il n'était pas bon de se déplacer en ce samedi, les équipes visiteuses l'auront payé cher. Il est vrai que toutes les équipes évoluant devant leur public se seront imposées si ce n'est Valladolid qui a concéder le match nul. La victoire du Rayo Vallecano 2 buts à rien face à l'Espanyol assez en forme en ce moment donnait le ton de ce samedi. Puis c'est le Barça qui venait s'imposer au Camp Nou avec pourtant Xavi, Iniesta, Messi, Piqué ou Busquets laissés sur le banc en vue du choc de mardi face à Milan. A 22h, Majorque recevait Seville. La rencontre s'annonçait difficile pour les locaux face à un adversaire qui respire un peu mieux depuis quelques temps. Les hommes des baléares se seront toutefois imposés 2 buts à 1 dans leur stade.


(lavanguardia.com)
(lavanguardia.com)
Les équipes à domicile résistent en début de journée. Comme la veille, jouer à domicile se sera montré payant pour certaines formations. Tout d'abord à midi, l'Athletic Bilbao peu en forme cette saison se mesurait au FC Valence à San Mames. Les Valencians auront fait forte figure durant toute la rencontre mais c'est finalement les locaux qui vont s'imposer grâce à un but tardif de Muniain. Bilbao reprend des couleurs tandis que Valence rentre bredouille du Pays Basque. Un peu plus tard, Levante recevait Getafe pour un duel entre deux équipes plutôt en forme en cette année 2013. Le match n'a finalement rien donné et le 0-0 au terme du match ne réjouit personne.

Il a fallu attendre dimanche soir pour voir des locaux s'incliner. En déplacement à Vigo, le Real Madrid devait s'imposer pour rester à treize points du Barça. Face à un adversaire englué dans la zone de relégation, la tâche ne s'annonçait pas très ardue, mais finalement elle l'aura été. Les deux gardiens auront permis à leurs équipes d'éviter un score fleuve tant les occasions ont été nombreuses. Grâce au doublé de Cristiano Ronaldo, le Real s'imposer 2 buts à 1 en Galice. Plus tard, l'Atletico Madrid recevait la surprenante équipe de la Sociedad. Avec un 100% de points au Vicente Calderon, les hommes de Simeone faisaient peur, très peur. C'était sans compter sur la force collective des visiteurs qui auront réussi le joli exploit de s'imposer grâce à un but de Xavi Prieto. Bilan de ce dimanche, le Real Madrid dépasse son voisin madrilène tandis que la Real Sociedad monte à la cinquième place. 

A suivre ce lundi la rencontre entre deux mal-classés: Saragosse - Grenade (20h30)

Le point sur un fait marquant de la fin de saison: La relégation

A l'image de Postiga, Saragosse croit en ses chances de maintient (parliamocidicalcio.it)
A l'image de Postiga, Saragosse croit en ses chances de maintient (parliamocidicalcio.it)
Une équipe semble déjà condamnée. Il ne reste désormais plus que onze rencontres à disputer et une équipe semble déjà fortement être condamnée à la relégation. Avec désormais huit et neuf points de retard respectivement sur Saragosse (17ème) et Grenade (16ème), le maintient semble presque hors de portée d'autant plus que ces deux équipes s'affrontent ce lundi soir. De plus si l'on s'attarde sur les dernières rencontres du club, on constate qu'ils n'ont obtenus que deux maigres points sur les dernières neuf rencontres. Un chiffre simplement abominable. Avec une suite dans ces eaux, la relégation est totalement certaine. Il faut désormais espérer que les partenaires de Riki sauront relever la tête et se battre jusqu'à la dernière journée pour sauver leur peau.

Les deux autres sont plus incertaines. Si l'Espanyol Barcelone (13ème) et Bilbao (14ème) semblent hors de danger avec huit unités d'avance sur la zone rouge, d'autres formations devront souffrir encore quelques temps avant de voir leur place en Liga être assurée. Il est vrai que de la quinzième place à l'avant-dernière place du championnat, tout reste jouable (15ème Osasuna 28 points/ 27 matchs, 16ème Grenade 26 points/ 26 matchs, 17ème Saragosse 25 points/ 26 matchs, 18ème Majorque 24 points/ 27 matchs, 19ème Celta Vigo 23 points/ 26 matchs). On constate que le bas du classement est extrêmement serré et à désormais onze matchs de l'arrivée, les paris sont ouverts quant à l'identité des trois équipes qui vont quitter la Liga BBVA en fin de saison.



Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/prt42mOoNX
Jeudi 21 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

leverkusen 2
DSCF8078
DSC_0633
DSC_0601
012
DSCF6694
228
DSCF9585
DSCF6674
180
leverkusen 5
DSCF0860
DSCF9176
DSC_0701
DSC_0549
DSCF8081
DSCF6641
DSC_0563
DSCF9214
DSC_0635
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image