FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Coupe des confédérations 2013
Mardi 18 Juin 2013

Groupe B - L'Espagne assure, Tahiti découvre le plus haut niveau


Champions d'Europe et du Monde en titre, les Espagnols venaient au Brésil en repérage, un an avant de défendre leur titre. Défaits par les Etats-Unis en demi-finales lors de la dernière édition, la Roja souhaitait ajouter à son palmarès le seul titre qui lui résiste encore. Face à elle se présentait l'épouvantail uruguayen, vainqueur de la dernière Copa America. Une équipe qui ne va pas très bien dans son épopée en direction de la Coupe du Monde 2014. Dans l'autre rencontre, le Nigéria, champion d'Afrique en titre, jouait contre la petite équipe de Tahiti. Une équipe qui ne compte qu'un joueur pro dans son effectif, mais une équipe qui a cependant réussi à s'imposer lors de la dernière Coupe d'Océanie.


Pedro laissant éclater sa joie après son but (sport.es)
Pedro laissant éclater sa joie après son but (sport.es)
Faisant figure de grand favori de son groupe et de la compétition, l'Espagne n'a pas manqué son entrée en lice. Avant la rencontre, la composition probable avait un air catalan. Piqué, Alba, Xavi, Iniesta, Busquets, Cesc et Pedro cela fait déjà sept joueurs du Barça dans les onze premiers. Si l'on ajoute la probable titularisation de Valdes au dépend de Casillas, on porterait même le nombre à huit. Finalement Casillas tiendra sa place dans les cages espagnoles. Face à eux une équipe d'Uruguay qui voulait créer la surprise avec un duo d'attaquants épatant. C'est vrai qu'avec Suarez et Cavani en face, Casillas pouvait se faire du souci. Le début de match et la première période fût une domination énorme de la part des Espagnols. Un but de Pedro (21e) puis un second de Soldado (31e) laissa l'écart à deux buts à la pause. L'avantage aurait pu être plus grand si les Espagnols avaient concrétisé plus d'actions lors de cette première période qu'ils ont littéralement survolée.

La seconde période sera plus calme et les protégés de Del Bosque se seront contentés de jouer à la baballe. Il est vrai que les 71% de possession au terme du match semblaient minces tant les Espagnols ont eu le ballon. Sur un coup-franc magnifique en toute fin de match, Suarez réduira la marque. Le score final de 2 à 1 est maigre tant la domination a été grande. Le coach de la Céleste déclarait même: "Nous pouvons être contents de ne pas en avoir reçus trois ou quatre de plus". L'Espagne entame sa compétition de la plus belle des manières tandis que l'Uruguay devra se resaisir face au Nigéria dans la nuit de jeudi à vendredi.

La joie dans la défaite (ibtimes.com)
La joie dans la défaite (ibtimes.com)
Pour son premier match, le Nigéria n'a fait qu'une bouchée des amateurs tahitiens. Du côté de Tahiti, les habitants n'attendaient plus que le coup d'envoi, pour enfin voir leur pays au sommet de la scène mondiale. A noter aussi que dans la formation tahitienne, seul Vahirua est professionnel, les autres n'étant que footballeurs amateurs. Dès l'entame de match, les coéquipiers de l'ancien Lorientais Vahirua donnèrent le ton, mais cela ne dura que trois minutes. Trop faibles et en y ajoutant trop de largesses défensives, Tahiti va sombrer face au Nigéria. Trois buts à rien à la pause, un score sec, mais un score qui aurait pu être bien plus ample si les Super Eagles n'avaient pas fait preuve de trop de facilité dans les derniers mètres.

La seconde période sera la copie conforme de la première en y ajoutant un évènement très important, un évènement faisant figure d'exploit national. En effet à la 54e minute, suite à un corner de Vahirua, Tehau reprenait le ballon de la tête et venait réduire le score à 3 buts à un. Une réduction du score qui ne permettra sans doute pas de recoller au score, mais un but historique pour les Tahitiens. C'est en effet le premier but des amateurs de Tahiti en dehors de leur continent. Par la suite, les Africains ajouteront trois buts à la marque pour finir la rencontre sur un score sec et logique de six buts à un. Jeudi, les Tahitiens joueront cette fois-ci l'Espagne, qui devrait toutefois alligner une équipe B.

Isaac Moresi

     

Dans la même rubrique :
< >



FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/pzZ3Ti8ktq
Dimanche 22 Octobre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF3151
7
DSCF0763
DSCF9501
051
DSCF6761
dortmund5
DSC_0543
180
138
DSC_0557
DSC_0563
DSCF9225
DSC_0703
darmstadt
DSC_0671
DSCF6743
DSCF6694
DSC_0442
DSCF9688a
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image