FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
CAN 2013
Mardi 22 Janvier 2013

Groupe C: Les favoris ne semblent plus exister


Pour le compte du second match de cette journée du groupe C, le Nigéria jouait le Burkina Faso dans l'optique d'arrêter cette malédiction qui poursuit les favoris lors de ces premiers matchs. Les Nigérians emmenés par leur star de Chelsea en la personne de Obi Mikel comptaient bien marquer de leur empreinte ce match probablement à leur portée. Les Burkinabés quant à eux pouvaient s'appuyer sur l'expérience du Rennais Pitroipa ou sur celle du Lorientais Traoré, laissé sur le banc. Résumé d'une rencontre où le même scénario se poursuit de matchs en matchs.


Groupe C: Les favoris ne semblent plus exister
A noter tout d'abord que les Burkinabés ont titularisés trois pensionnaires de Ligue 1 (Bakary Koné, Jonathan Pitroipa et Djakaridja Koné). Et en laissant deux autres sur le banc (Alain Traoré et... Alain Traoré, non ce n'est pas une faute de frappe). 

Le favori donne le ton lors de la première période. Il n'est pas exagéré de dire que ce premier acte aura été dominé de la tête et des épaules par les Super Eagles. La possession en leur faveur, les occasions aussi, mais surtout le tableau d'affichage. Le duo d'attaque Ideye-Emenike a fortement pesé sur la défense du Burkina Faso. Lors du premier quart d'heure, le Nigérian Ideye a sans doute manqué de sang-froid. Deux belles occasions pour l'attaquant du Dinamo Kiev, qui n'ont finalement donné que deux sorties de but, dommage. Par la suite, son compatriote d'attaque ne se fera pas prier face au but, faisant oublier les ratés d'Ideye, 1-0 à la 23e minute. Par la suite plus rien lors de cette première mi-temps qui a fortement manqué de rythme.


Obi Mikel en pleine extension (goal.com)
Obi Mikel en pleine extension (goal.com)
Un second acte durant lequel les tendances de la première mi-temps s'inversent petit à petit. Avec ce but d'avance après la pause, on imaginait difficilement le Nigéria perdre des plumes lors de ce match, où jusqu'à lors, la domination a été sans partage. On repart sur un rythme plus soutenu que tout à l'heure, n'en déplaise aux nombreux téléspectateurs. Sans une bonne sortie du portier Soulama, Emenike aurait inscrit son second but de la soirée. Hélas pour lui le gardien avait bien anticipé la passe en profondeur de Obi Mikel (55e). Puis peu à peu les Burkinabés vont marquer ce match de leur empreinte. L'offensive de Dagano donnait le ton (64e), puis se rapprochant de plus en plus de la surface adverse, le tounant du match arriva. Après une nouvelle faute du Nigérian Ambrose, l'arbitre algérien de la partie se vit obligé de brandir un second carton jaune synonyme d'expulsion. Un quart d'heure à tenir pour les Super Eagles. Le temps additionnel a sûrement été trop long. En effet c'est au terme des quatre minutes ajoutées que le Lorientais Alain Traoré (fraîchement entré en jeu) venait équilibrer les débats. Conclusion un but partout, pour un nouveau partage des points lors de cette CAN 2013.


Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Février 2013 - 14:40 Bilan de la CAN 2013: Le brelan de trois perdant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF9501
DSCF9560
darmstad2
DSCF9685
167
DSCF3120
108
DSCF9351
DSC_0722
169
DSC_0734
choreo
DSCF9444
DSCF9620
hann23
DSCF8130
DSC_0547
hahn16
hann1
DSCF9519
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image