FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Au coeur de l'Amérique latine
Vendredi 6 Décembre 2013

Imprévisible argentine - épisode 2


Alors qu’il y a une semaine huit équipes étaient encore en lice pour l’obtention du titre, elles ne sont désormais plus que quatre… Pour le plus grand bonheur des amateurs de football, tout se jouera sur une même date ! En effet, la programmation du championnat nous offre deux duels à couper le souffle : le 4e, Newell’s, accueillera le 2e, Lanús, pendant que les 3e, Vélez recevra les leaders San Lorenzo. Alors que la dernière journée se déroule ce week-end, ces deux matchs "All Stars" se joueront une semaine plus tard ! On prévoyait un final palpitant, tout est réuni… A table !


Faute de les mettre au fond des filets, le club de San Lorenzo devra encore attendre pour lâcher les ballons.
Faute de les mettre au fond des filets, le club de San Lorenzo devra encore attendre pour lâcher les ballons.
Samedi 30 novembre, les affaires reprennent pour quatre des huit équipes toujours en course. Vélez a l’honneur d’ouvrir les débats contre le dernier Colón dans un match que tout le monde annonce “joué d’avance“. Après moins d’une demi-heure de jeu, les locaux ouvrent le score par Zarate après une mauvaise sortie du gardien adverse. Six minutes plus tard, tout se complique; le même Zarate répond aux provocations du défenseur Carniello et se voit expulsé. Le championnat est terminé pour l’ex de la Lazio et Inter de Milan… Vélez se défend et profite des largesses défensives à la 67e minute. Le même Carniello retient Pratto dans la surface : double sanction, deuxième carton jaune significatif d’expulsion et pénalty transformé par le même Pratto. Vélez gagne 2-0 et revient à un point de ses futurs adversaires !

Suit l’Atlético de Rafaela qui perd toutes ses chances dans les dix dernières minutes du match encaissant deux buts consécutifs. Le match se termine sur le score de 3-1 pour Tigre et les chances de Rafaela sont réduites à néant. L’équipe terminera dans les dix premiers du classement avec un sentiment d’insatisfaction.

Pour San Lorenzo, le titre est reporté et une mystérieuse vidéo apparaît sur la toile. On y voit l’arbitre du jour boire un café en compagnie du président de Lanús, qui a une chance seulement si San Lorenzo ne gagne pas !
 
Pendant ce temps-là, Arsenal de Sarandí, 4e du classement accueille Belgrano avec la possibilité de prendre la tête du classement. Paralysé par l’enjeu, l’équipe du sud de Buenos Aires perd son football et se prend deux buts par mi-temps. Avec un résultat de 4-1, Belgrano s’offre une victoire de prestige et hôte toute illusion à Arsenal.
 
Dernier match au programme de ce samedi, Newell’s Old boys se rend chez les All Boys de Buenos Aires avec une seule idée en tête : gagner afin de prendre les rênes du championnat ! Après dix minutes de jeu, Newell’s compte déjà deux longueurs de retard suite à une subtile louche de Nuñez (8e) et un missile dans la lucarne de Espinozza (10e). Pire encore, avant la pause, l’équipe subit son troisième goal et rentre aux vestiaires la tête basse. Malgré la réduction du score à la 65e, Newell’s laisse passer sa chance, reste à 30 points et peut perdre tout espoir si San Lorenzo (31 pts) gagne le dimanche. 

Titans, figures marquantes des quatre équipes encore en course.
Titans, figures marquantes des quatre équipes encore en course.
Le dimanche 1er décembre, deux duels opposent les quatre autres équipes luttant pour le titre. San Lorenzo – Estudiantes : la première affiche du jour a un goût de sacre. Si les hôtes gagnent et que Lanús ne peut pas se défaire de Boca plus tard dans la soirée, el cuervo se consacrerait champion d’Argentine. Avant le match, on ne parle que du titre, des t-shirts de champion, des feux d’artifice et du défilé déjà prévu dans les rues de San Lorenzo. Tout le monde y croit, mais personne ne prend ses responsabilités. Les figures du club s’emmêlent les pieds et lors de la première mi-temps, malgré une légère domination des leaders, seul Estudiantes a une réelle occasion d’ouvrir la marque avec une latte à la 45e.

La deuxième moitié du match s’équilibre, décidemment Piatti et compères n’y arrivent plus. Après le match du week-end passé, San Lorenzo perd encore des points avec un polémique match nul à la clé (0-0). Polémique ? Oui, 88 minutes de jeu au compteur et Boedo s’avance, dribble et se fait littéralement éjecter par un défenseur. L’arbitre, Lunati - si vous me permettez le jeu de mot, dans la lune, laisse jouer. Le titre est reporté et une mystérieuse vidéo apparaît sur la toile. On y voit l’arbitre du jour boire un café en compagnie du président de Lanús, qui a une chance seulement si San Lorenzo ne gagne pas ! Encore une affaire de corruption dans le football argentin ou le destin, certes maléfique, qui fit se rencontrer les deux personnes dans un café de la capitale. Les explications des intéressés sont crédibles mais c’est toute une ville qui s’interroge.

Avec un joueur en plus, puis deux dès la 81e, Boca n’obtient que le match nul (2-2) et ne jouera aucune tournoi international en 2014 !
 
Lanús – Boca : avec les résultats précédents, Lanús a la possibilité de se catapulter en tête du championnat. Pour se faire, il faut battre Boca Juniors ! Ce n’est pas une tâche facile qui les attend. Privé de ses titulaires, tous au repos après la victoire du jeudi face à Libertad de Paraguay qui les a vu accéder à la finale de la Copa Sudamericana, c’est une équipe remaniée qui se présente face à l’expérimenté Boca. La fougue de la jeunesse offre une extraordinaire première mi-temps : des occasions à n’en plus finir et un rythme de match dans lequel on joue avec le cœur ! A la pause, Lanús mène 1-0 après un duel remporté par Astina. Carlos Bianchi, El Virrey, ancien attanquant redouté des pelouses argentines, françaises et italiennes et entraîneur ayant gagné sept titres nationaux et huit internationaux avec Boca, change complètement son secteur offensif ce qui provoque un électrochoc dans les rangs xeneise . Cinq minutes plus tard, le nouvel entrant Blandi égalise et provoque l’expulsion d’un des joueurs de Lanús.

Les bleus et jaunes donnent tout afin de ne pas mettre fin à leur infime espoir de joueur une coupe international en 2014. Malgré cela, Lanús reprend la main après une mésentente dans la défense adverse mais Sanchez Miño, autre apport de Bianchi à la mi-temps, égalise dans la foulée ! Avec un joueur en plus, puis deux dès la 81e, Boca n’obtient que le match nul (2-2) et ne jouera aucune tournoi international en 2014 ! Lanús, quant à lui, pointe l’arbitre du doigt, se hisse à la seconde place et garde espoir dans la lutte au titre !

Tous les buts de la 18ème journée en vidéo. Quand-même.


Quel final ! Alors que la majorité de la dernière journée se déroule entre le 6 et le 9 décembre, les “finales“ se joueront le dimanche 15 décembre. Voilà qui nous réserve un magnifique cadeau avant les fêtes ! Les derniers rescapés sont : San Lorenzo avec 32 points, suivent Lanús, Newell’s Old Boys et Vélez Sarsfield avec 30 points. Il est indispensable de savoir qu’en Argentine, un championnat ne se gagne pas à la différence de buts marqués et encaissés s’il y a égalité de points ; un barrage y est prévu ! De même que dans l’épisode 1 de la saga, FI vous donne un panorama de la situation actuel :
 
San Lorenzo est le seul club qui a toutes les cartes entre ses mains. Cependant, avec deux matchs nuls consécutifs, l’équipe est en manque cruel de confiance. Piatti, avec 8 goals en 18 matchs arrivera-t-il à offrir le titre aux siens ?
- S’il gagne, San Lorenzo sera sacré six ans après son dernier titre !
- S’il fait match nul, le club peut être champion si le résultat de la seconde « finale » est également un match nul.
- S’il perd, San Lorenzo aura tout perdu dans les trois dernières journées en laissant passer à deux reprises la possibilité de se sacrer !

Tous les regards se portent sur les deux matchs qui sont au programme dans dix jours
 
Lanús, actuel deuxième, ne peut seulement viser le barrage en cas de victoire. Avec 33 points, ils joueraient contre San Lorenzo s’il y a match nul dans l’autre match ou Vélez, en cas de victoire du club en V !
S’ils obtiennent qu’un match nul, s’ils perdent ou si San Lorenzo gagne, leur espoir seront anéantis.
 
Newell’s Old Boys, leader durant plus de la moitié de la saison, est dans la même position que son adversaire direct Lanús. Seul une victoire permettrait éventuellement à Trezeguet et les siens d’atteindre le barrage avec un total de 33 points.
 
Vélez Sarsfield, malgré son quatrième rang provisoire, c’est l’équipe en forme du moment et elle a de bonnes chances de devenir le nouveau champion argentin ! Avec une victoire à la clé, les joueurs de Buenos Aires pourraient déambuler dans la capitale, la coupe à la main, ou jouer un match supplémentaire. Au contraire de Lanús et de Newell’s, ils ne peuvent pas perdre le titre en cas de victoire ; Ce sont donc eux les grands favoris !

Alors que pour ce tournoi, il n’y a pas de relégations en deuxième division en vue de la création d’un championnat à 40 voire 44 équipes dès l’année prochaine, tous les regards se portent sur les deux matchs qui sont au programme dans dix jours! La vie et le chaos général de la capitale vont à nouveau s’arrêter une dernière fois cette année avec à la clé un des plus palpitant final de l’histoire du football. Quel club va finalement se sacrer champion d’Argentine ? Rendez-vous devant vos postes le 15 décembre !
 
Tous les goals de cette 18e journée : http://agenciasanluis.com/deportes/afa/?v=-oYnKFg_4C8

A suivre...

De Buenos Aires,




Arsenal Sarandi, et s'enhardit.
Arsenal Sarandi, et s'enhardit.


Pierre Millasson

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Décembre 2013 - 21:35 Imprévisible argentine

Jeudi 22 Août 2013 - 16:51 La réalité cubaine




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/pzZ3Ti8ktq
Dimanche 22 Octobre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF3508
DSCF7864
8
DSC_0671
hann9
5
200
DSCF3452
DSCF9585
fanhaus
DSCF9521
DSCF7917
DSC_0529
hann23
217
DSCF6763
DSCF9176
hann5
DSCF0763
DSC_0454
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image