FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Premier League
Dimanche 28 Octobre 2012

L'Angleterre en folie


Lors de cette 9ème journée, et comme bien souvent, la Premier League nous a offert des affiches de rêves. Le genre d'affiche qui stimule votre passion, occupe vos dimanches après-midi et impose de plus en plus la culture britannique comme la référence du football de club. Everton-Liverpool ? Enthousiasmant. Chelsea-United ? Magistral. Petit bilan de ce week-end fou voyant les deux Manchester revenir à un point de Chelsea et les outsiders Arsenal et Tottenham rejoindre le haut du classement.


L'Angleterre en folie
Avant les chocs de dimanche, le champion en titre Manchester City recevait samedi les Gallois de Swansea City. ​A la peine en Champion's League (dernier du groupe D avec une seule unité) après la lourde et fâcheuse défaite face à l'Ajax 3-1, City et ses pétrodollars se doivent d'assurer sur le plan national. Comme la semaine dernière, c'est par le plus petit des écarts que les Sky Blues l'emportent, sur une superbe frappe de Tevez dans un match qui n'a semblé être qu'en deuxième période. On appelle ça assurer le minimum. 

Première grosse affiche, cette 9ème journée voyait naître le 219ème Merseyside Derby. Enorme ambiance donc au Goodison Park d'Everton, stimulé par l'excellent début de saison des Tofees. La partie, d'une intensité électrisante, a offert ses premières minutes aux Reds. Deux actions conclues par Luis Suarez (une frappe détournée par Baines et une reprise de la tête sur coup franc) ont, après 20 minutes seulement, vite refroidis le public du "People's Club".

Mais, au plus grand bonheur de ce dernier, Osman frappait des 16 mètres pour tromper Jones (Reina ayant été laissé sur le banc) avant qu'un énième enchaînement Fellaini-Mirallas laissait à Naismith le soin d'égaliser. Une première mi-temps superbe qui, malheureusement, précédait une seconde plus tactique et nettement moins impressionnante. Pourtant, à la dernière seconde, Suarez, décidément intenable, "scorait" pour le bonheur des fans venus de l'autre côté du Stanley Parc. C'était sans compter l'arbitre de ligne qui décelait une faute peu évidente en faveur des Blues. Résultat des courses : deux points partagés et une effervescence extrême.

Du côté des outsiders, Arsenal et Tottenham ont pu remonté dans le classement. Les Gunners, d'une frappe rageuse de Mikel Arteta à la 86ème, passait le "piège" QPR dans son antre londonienne, alors que Bale et Dempsey se chargeaient de faire vaincre les Spurs à Southampton. Sur le tableau, Arsenal réalise une excellente affaire puisqu'il remonte à la 5ème place. Quant aux pensionnaires de White Hart Lane, ils occupent désormais la très recherchée 4ème place.
Steve Naismith a fait bouillir Liverpool cet après-midi (Source : frrole.com)
Steve Naismith a fait bouillir Liverpool cet après-midi (Source : frrole.com)

Un match : Chelsea-United

Si Everton-Liverpool a mis le feu aux poudres, que dire de Chelsea-United ? Très solides depuis le début de la saison, les Blues, qui avant cette rencontre n'avaient jamais perdu, comptaient confirmer leur excellent état de forme. Les Reds, surfant sur le succès de ses attaquants Rooney-Van Persie-Chicharito, ont prouvé qu'ils n'avaient rien à envier aux Londoniens. Entament la rencontre de manière fulgurante, Rooney et cie menaient 1-0 après 4 minutes (David Luis CSC suite à une belle frappe de Van Persie), puis doublaient la mise seulement 8 minutes plus tard par une nouvelle escarmouche de l'attaquant néerlandais. Loin d'abdiquer, Chelsea se relançait juste avant la mi-temps grâce au très en forme Juan Mata, offrant au public de Stanford Bridge un coup-franc "lampardesque".

En deuxième période, c'est cette fois les Londoniens qui initiaient les hostilités, multipliant les assauts sur les buts de De Gea. Stratégie payante; 54ème minutes et après un chef d'oeuvre de contrôle en extension de Juan Mata, c'est Ramirez, reprenant de la tête un centre de Torres, qui faisait exulter le public bleu. Contrairement à la semaine dernière où, contre Tottenham, Chelsea avait su faire profiter son retour de flamme, les Blues ont cet après-midi craqué sous la détermination mancunienne. Ivanovic (63ème) puis Torres (68ème) se faisaient exclure pour jeu dur et simulation. En toute logique, c'est Manchester et Chicharito (75ème), à la limite du hors-jeu, qui allaient enregistrer une victoire aussi spectaculaire qu'importante. Chers téléspectateurs, vous venez de renouveler votre contrat d'amour avec la Premier League pour une durée substantielle.
Malgré deux buts encaissés, David De Gea s'en sort finalement victorieux (Source image : media.zenfs.com)
Malgré deux buts encaissés, David De Gea s'en sort finalement victorieux (Source image : media.zenfs.com)

Vidéo : City - Swansea (1 - 0)



Robin Fasel

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >



FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/pzZ3Ti8ktq
Dimanche 22 Octobre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF3508
DSCF7864
8
DSC_0671
hann9
5
200
DSCF3452
DSCF9585
fanhaus
DSCF9521
DSCF7917
DSC_0529
hann23
217
DSCF6763
DSCF9176
hann5
DSCF0763
DSC_0454
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image