FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Les vestiaires fribourgeois
Dimanche 3 Février 2013

La glace du dimanche


Pour cette première édition des "vestiaires fribourgeois", FI élargit sa condition de footballeur pour vous parler hockey-sur-glace. Alors que Gottéron s'affirme avec brio cette saison, notre rédaction, elle, déplace le "focus" et "zoom" sur la Coupe de la Glâne. Championnat amateur indépendant, la compétition regroupe près de 20 équipes partagées en deux divisons. Ce dimanche, l'équipe était à Romont pour un match croquant entre le HC Chicken Wings et le HC Payerne. Et oui, en dehors du royaume des Dragons, le hockey a aussi une vie populaire.


Il est près de 11h00. Fait inhabituel pour un dimanche matin, le parking de la patinoire de Romont paraît aussi complet que menu. Sur la place, des voitures s'entassent tant bien que mal comme si elles débordaient. Dans le gravier partiellement enneigé, on distingue quelques roues dominantes de 4x4 dont les coffres laissent échapper de gros sacs à roulettes. Sous l'oeil averti de parents endimanchés, quelques jeunes enfants s'amusent autour de l'entrée. Pourquoi cet attroupement ? C'est que dans trente minutes, les Chicken Wings affrontent le HC Payerne, un match comptant dans le tour final de la Coupe de la Glâne. En prenant soin de ne pas heurter les enthousiastes jeunots, notre petite équipe pénètre dans le complexe sportif. Une horloge vulgairement accrochée au mûr indique 11h22 et, sur la glace romontoise, toujours pas le moindre signe de vie. Pas de toute, nous parlons bien de hockey amateur.

Petit à petit, l'espace blanc se chiffonne sous les premiers coups de patin un peu maladroits de joueurs aux maillots blancs. Une impression rectangulaire sur les tricots nous indique que nous avons affaire au HC Payerne. Les Chicken Wings, en noir, débarquent eux-aussi. Tardif et un brin fastidieux, l'échauffement se fait quand-même. Pendant que les jeunes joueurs (environ 15 par équipes) s'essoufflent et tournoient, les quelques supporters viennent progressivement réchauffer les 3 bancs surélevés faisant office de gradin. Une trentaine de personnes jalonnent maintenant le pourtour de la glace; c'est parti pour trois tiers de vingt minutes.
A vos marques, prêt, partez !
A vos marques, prêt, partez !

La partie démarre avec vigueur. Plein d'halant, les velléités des Chicken Wings se concrétisent en moins de deux minutes suite à une jolie action collective. En bon camarade, les accolades s'enchaînent et le banc se veut bruyant. Pas pour longtemps. Plus en jambe et étonnamment précis techniquement, les joueurs du HC Payerne se rebiffent, bataillent et n'ont que faire des chambrages des copains et copines du camp adverse. La rondelle se veut davantage blanche et l'égalisation tombe une poignée de minutes plus tard. Les Payernois ne volent rien. Sous les regards médusés de leurs supporters, les Chicken Wings n'ont que quelques sursauts d'orgueil à mettre à leur actif. Pour le reste, les patins broyards crissent, se faufilent, esquivent, glissent et mènent leur action avec brio; ça sent la friture pour les Chicken Wings.

Les palets payernois fusent alors et transpercent à plusieurs reprises l'arrière-garde des CW. 2-1, 3-1, 4-1, 5-1, 6-1, 7-1, 8-1... Les comiques diraient que les Chicken se font plumer. Et leurs supporters ne font plus les coqs. Pourtant deuxième au classement du premier tour, la jeune équipe au nom de menu McDo réalise là sa contre-performance de la saison. Dans le premier tiers, les sulfureux payernois jubilent. Solidaire et efficace en power-play (supériorité numérique due aux -nombreuses- pénalités de l'équipe adverse), le HCP démontre un niveau de hockey très respectable. Toutefois, le HC Chicken Wings réagit brillamment au deuxième et troisième tiers, réusissant à remonter le score à 8-7 en leur défaveur. Au terme du troisième tiers-temps, le visage des deux équipes est crispé. Payerne l'emporte de peu. Son courageux numéro 19, Sébastien Delacretaz, paraît un brin penaud. Ce dernier, s'étant sauvé de la défaite par une belle prestation, nous parle de la Coupe et de son équipe.
Malgré l'écrasante domination des Payernois, Sébastien Delacretaz (en noir) a montré de belles qualités.
Malgré l'écrasante domination des Payernois, Sébastien Delacretaz (en noir) a montré de belles qualités.

"La Coupe de la Glâne, ça existe depuis un bon bout de temps. Nous, les Chicken Wings, on s'est inscrit cette année. Le niveau est correct et il y a moins de contraintes organisationnelles et administratives que dans les ligues officielles de la Swiss Ice-Hockey (Ndlr : la "Swiss Ice-Hockey" est l'institution officielle du hockey suisse). Dans notre équipe, la plupart des joueurs ont suivi de bonne formation dans des clubs comme Guin ou Marly. Certains ont même évolué avec les juniors élites de Gottéron et touché un peu à la Ligue B. Mais le but, c'est surtout de se faire plaisir le dimanche entre potes"

Sinon, la Coupe de la Glâne patine bien, merci. Les équipes financent l'organisation via des cotisations. "Aux Chicken Wings, c'est 400.- par joueur", nous rappelle Sébastien. Sur leur site officiel (http://www.coupeglane.ch), le logo est étayé par des sponsors plutôt prestigieux comme Allianz, RG Automobiles ou Chip Sport. Le comité d'organisation travaille avec la patinoire de Romont où ont lieu tous les matchs. Concrètement, la Coupe est jouée par 19 équipes. Ces dernières sont partagées en deux divisions dénommées simplement groupe A et groupe B. Sur les 11 équipes du second groupe, les 8 premières du tour qualificatif s'affrontent ensuite dans un tour final qui mène aux fameuses "play-off". Quant au groupe A, les quatre derniers s'arrachent pour le maintien (play-out) tandis que les autres se disputent le trophée ultime. 

« Certains ont même évolué avec les juniors élites de Gottéron et touché un peu à la Ligue B. » - Sébastien Delacretaz
 
"Notre objectif est de monter dans le groupe A", poursuit l'arrière des CW. "Dans l'ensemble, nous avons pas rencontré de problèmes durant la première phase du championnat. Physiquement et techniquement, nos joueurs se baignent puisqu'ils sortent des juniors et que notre moyenne d'âge se situe dans les 19-20 ans. Notre soucis, ce sont les charges. Elles sont interdites et nous avons une équipe, disons, vigoureuse (Ndlr : au classement des pénalités, quatre joueurs des Chicken Wings figurent dans le top 10). En général, nos adversaires ont entre 25 et 35 ans. La différence de génération provoque parfois de petits conflits et il est des fois difficile de garder son calme."
Même entre amateur, ça cogne parfois dur à la patinoire de Romont.
Même entre amateur, ça cogne parfois dur à la patinoire de Romont.

Attention à ne pas se méprendre; ne joue pas dans la Coupe de la Glâne qui veut. La motivation doit être de mise. Chez les Chicken Wings, la plupart des joueurs habitent Fribourg ou Villars-sur-Glâne. "Nous n'avons pas de car comme celui de Gottéron pour faire les trajets !", rigole Sébastien. Transporter un hockeyeur demande une organisation plus pointue que pour bouger des footeux. La raison : le matériel. Sébastien nous le rappelle : "Le hockey, c'est un sport génial. Mais niveau équipement, il faut investir ! On est loin des 200.- dépensés pour la paire de Predator. De bons patins, ça vaut entre 500 et 700.-. Et ajoutez à cela les nombreuses protections, le casque, le buste. Pour un joueur qui part de 0, il faut compter près de 2'000.- pour un équipement correct." Un sport de luxe, le hockey ? On en serait pas si loin. Mais la question financière est surpassée par celle de la logistique. Comment transporter une dizaine de gaillards équipés jusqu'au dent et qui, pour la plupart, n'ont pas le permis ? "Un bus de chantier appartenant à l'entraîneur nous attend 45 minutes avant chaque match à la patinoire St-Léonard. Là, on embarque. C'est un peu le fouillis. On se bouscule, on se serre et on arrive finalement à bon port. Même si, des fois, enfin souvent, on arrive à la dernière minute !". 

Pour le reste, les Chicken Wings s'entraînent une fois par semaine à la patinoire de Marly, et ce de septembre à avril, soit la durée d'une vraie saison de hockey. Les matchs, quant à eux, ont lieu principalement le dimanche. Et l'ambiance d'équipe ? "En règle général, on s'entend tous très bien. Parfois, bon, c'est normal hein, ça chauffe un peu !".  C'est qu'il y a du monde aux portes des jeunes "chicken". Avec deux lignes de défense à trois joueurs et trois lignes d'attaque à deux, la concurrence est implicitement présente. "C'est sûr, on veut jouer le maximum possible, marquer le plus de buts..". Au classement des buteurs, Sebastien pointe d'ailleurs à la 18ème place avec 19 points. Sur 188 joueurs, c'est plutôt une bonne statistique. Mais qu'en dit l'intéressé ? Souriant, il reste prudent : "Bof, c'est pas la NHL non plus, hein !".
Peinard sur la photo, le gardien du HC Payerne s'est montré adroit quand il le fallait.
Peinard sur la photo, le gardien du HC Payerne s'est montré adroit quand il le fallait.

Malgré la défaite, le HC Chicken Wings vole toujours. En lice pour la course aux "play-off", leur objectif de figurer parmi les 8 équipes du groupe A l'année prochaine est palpable. A Romont, la patinoire se vide. Les blancs et noirs s'en vont, laissant la place de lutte translucide. Comme pour effacer les affres survenues durant partie, la surfaceuse guérie la moindre parcelle de glace à son passage. Ici, pas de "kiwi dance" ni de grands gestes aux supporters; un simple regard lancé à ses parents ou sa copine suffit. En partant, nous lançons un dernier coup d'oeil au tableau d'affichage électronique nous rappelant le score. Tout en sueur, Sébastien porte un sac aussi lourd que la défaite. Néanmoins, le sourire est au coin de sa frustration. Parce qu'au hockey, c'est comme en amour; on se fait parfois plaquer sans savoir pourquoi.


Robin Fasel

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Octobre 2013 - 09:00 Joyeux anniversaire, Branislav Sekulic !

Jeudi 26 Septembre 2013 - 09:00 Le football fribourgeois, par Bernard Carrel




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/pzZ3Ti8ktq
Dimanche 22 Octobre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF3508
DSCF7864
8
DSC_0671
hann9
5
200
DSCF3452
DSCF9585
fanhaus
DSCF9521
DSCF7917
DSC_0529
hann23
217
DSCF6763
DSCF9176
hann5
DSCF0763
DSC_0454
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image