FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Premier League
Dimanche 16 Décembre 2012

La première fois de QPR


Et de 17. Noël approche et le premier tour de ce championnat anglais édition 2012/2013 touche à sa fin. Ce week-end, on aura rien appris de très pertinent, si ce n'est qu'il faudra énormément de courage et de sueur aux équipes comptant ralentir la course effrénée de Manchester United, encore vainqueur hier. Sensation de la journée : Queens Park Rangers tient (enfin) sa première victoire et, dans le même temps, laisse la dernière place à Reading.


La première fois de QPR
Old Trafford, bastion imprenable. Les statistiques sont impressionnantes. Avant de recevoir Sunderland samedi après-midi, Manchester United comptait 6 victoires pour 7 matchs disputés à domicile. Un pourcentage de succès qui s'est s'étayé après une belle prestation contre les Black Cats hier (3-1). En parallèle, depuis la début de la saison, il y en a deux qui alimentent les discussions dans les travées du Théâtre des Rêves. L'un, c'est Van Persie et l'autre, Wayne Rooney. D'une gracieuse et terrible complémentarité, l'orage et la foudre ont à nouveau grondés samedi après-midi. Après 16 minutes seulement, RVP mettait United sur les bons rails. 2 minutes plus tard, c'est Cleverley, d'une superbe frappe directe, qui doublait la mise. Le troisième but, quant à lui, tient du classique : passe de Van Persie, but de Rooney. Et un nuage noir survolait l'Angleterre...

Définitivement, Liverpool va passer de tristes fêtes de fin d'année. Extrêmement pauvre dans son jeu et encore plus au niveau comptable, les Reds ont de plus de plus de mal à rendre hommage au mythe qu'est leur club. Pourtant, samedi, les coéquipiers de Steven Gerrard, titulaire et capitaine d'ailleurs, bagarraient contre Aston Villa devant leur KopMais, plus haute est l'attente, plus cruelle est la chute. A la mi-temps, c'est les Vilans qui menaient sans forcer 3-0 (2x Benteke et 1x Weinmann), une avance irrémédiable pour le plus grand désespoir de la troisième ville d'Angleterre. 

Vertronghen, encore buteur ce week-end, offre la quatrième place aux Spurs. (Source : sport365.fr)
Vertronghen, encore buteur ce week-end, offre la quatrième place aux Spurs. (Source : sport365.fr)
Heureusement pour elle, son autre équipe réalise un brillant début de championnat. Everton avait, samedi, l'occasion de confirmer sa 4ème place vaillamment acquise lors du déplacement à Stoke City. D'ailleurs, tout a bien commencé pour les Tofees puisque le malheureux Shawcross déviait la balle dans ses propres filets (35e). Mais, opiniâtre et combative, l'équipe des Potters a égalisé par son buteur Kenwyne Jones. Du coup, c'es les Spurs de Tottenham qui en profite en s'imposant à White Hart Lane 1-0 contre Swansea. Les hommes d'André Villas-Boas passent donc à la quatrième marche du tableau, logique vu les dernières performances éclatantes de l'équipe londonienne. A noter le nouveau but (son deuxième en trois parties) de l'excellent Vertronghen, jeune défenseur belge fraîchement transféré de l'Ajax où il était capitaine, qui continue de briller sous ses nouvelles couleurs.

Et City, dans tout ça ? Alors que Mancini commence peu à peu à décrocher avec Balotelli et que les critiques fusent à l'issue de la campagne européenne catastrophique, les bleus ciels continuent pourtant à s'accrocher en championnat. Samedi, lors d'une rencontre très engagée contre Newcastle, les champions ont titre ont tout simplement survolé la première période, la terminant avec une agréable avance de deux buts. Mais, comme si les gourdes mancuniennes détenaient une substance soporifique, c'est les Magpies qui prenaient leur jeu à leur compte après la thé, réduisant rapidement la marque (50e) par l'inévitable Demba Ba. En véritable briseur d'espoir, la réussite tardive de Yaya Touré (75e) remettait tout le monde d'accord et voilà que City revient à 9 points de leur voisin. Un duel fratricide se dessine.

Un match : QPR 1 - Fulham 2

Taarabt tout en sourire. (Source : qpr.co.uk)
Taarabt tout en sourire. (Source : qpr.co.uk)
16. Non, ce n'est pas le numéro de maillot du nouvel ailier droit des Queens Park Rangers mais bien le nombre de match qui se sont déroulés sans voir la moindre victoire de ces derniers. Dans cette 17ème journée de Premier League, c'était Noël avant l'heure au Loftus Road où, dans ce derby londonien, les locaux ont dominé Fulham 2 buts à 1.

Dans une ambiance brûlante, l'équipe du milliardaire malaisien Tony Fernandes a enfin eu ce qu'elle méritait. Au milieu d'une armada de noms tels que Granero, Bosingwa, Cissé, Park ou autre Julio César, samedi, c'est le Franco-Marocain Taarabt qui a brillé. En effet, l'ancien Lensois y est allé de son doublé (52e, 68e). La réduction du score de Petric (88e) n'est qu'anecdotique : QPR et son public peuvent enfin se libérer.

Au classement, c'est la surprise. Si les Londoniens n'ont que peu gagné dans cet exercice 2012/2013, ils ont néanmoins obtenus 7 points grâce à leurs matchs nul et se retrouvent aujourd'hui devant Reading (qui joue demain soir à Arsenal) et à 5 points seulement d'une place au dessus de la barre. Pour ceux qui avaient enterrés la bande à Fernandes, reprenez vos pioches.

Vidéo : Newcastle 1 - 3 Manchester City



Robin Fasel

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >



FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/pzZ3Ti8ktq
Dimanche 22 Octobre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF3151
7
DSCF0763
DSCF9501
051
DSCF6761
dortmund5
DSC_0543
180
138
DSC_0557
DSC_0563
DSCF9225
DSC_0703
darmstadt
DSC_0671
DSCF6743
DSCF6694
DSC_0442
DSCF9688a
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image