FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Champion's League
Jeudi 21 Février 2013

Le Bayern se régale, Milan fait chuter Barcelone


Les matchs aller des huitièmes de finale de la Champion’s League se sont poursuivis cette semaine avec quelques affiches alléchantes qui n’ont pas fini de faire parler. Parmi elles, la belle performance du Milan AC face à Barcelone (2-0) et la maîtrise incroyable du Bayern Munich sur la pelouse d’Arsenal (1-3). Dans les autres rencontres, Porto et Schalke 04 ont pris une petite option pour les quarts. Affaire à suivre.


Le Bayern se régale, Milan fait chuter Barcelone
Chronique d’une mort annoncée. Sur le papier il n’y avait pas photo, sur le terrain non plus. Distancé en championnat (21 points de retard sur Manchester United) et éliminé des deux coupes nationales, Arsenal n’a plus que la Champion’s League pour redorer un blason devenu poussiéreux. Malheureusement, le tirage au sort n’a pas été clément pour les protégés d’Arsène Wenger car le Bayern Munich est une véritable machine cette année. Leader de la Bundesliga (15 points d’avance sur Dortmund, son dauphin) et finaliste déchu de la précédente édition, les Allemands ont les crocs.

Le match débute sur les chapeaux de roues, le Bayern exerçant un pressing hallucinant. D’ailleurs, la sentence tombe très rapidement, le temps pour Müller de trouver Kroos qui allume littéralement un Szczesny impuissant (7e). Arsenal n’y arrive pas et subit les assauts assourdissants des joueurs de Munich. Sur un corner venu de la droite, le gardien polonais des Gunners repousse tant bien que mal le ballon qui retombe dans les pieds de Müller qui crucifie les Anglais (21e). Au retour des vestiaires, Podolski réduit le score d’une tête rageuse et redonne ainsi des couleurs aux supporters de l’Emirates (55e). Le tournant du match intervient à vingt minutes du terme, sur une reprise de Giroud sortit de façon magistrale par un Neuer vigilant (72e). Cinq minutes plus tard, sur un service de Robben, Mandzukic dévie le ballon qui termine dans le but vide de Szczesny (77e). Avec cette victoire, le Bayern a quasiment assuré sa place en quart de finale.

Dans l’autre rencontre, Porto s’est imposé contre Malaga (1-0). Les Lusitaniens concrétisent leur domination vers l’heure de jeu, sur un ballon en profondeur Sandro trouve Moutinho, seul dans la défense espagnole, qui n’a plus qu’à conclure (56e). Malgré la victoire, les hommes de Pereira se sont procurés de nombreuses occasions qu’ils n’ont pas su concrétiser et peuvent s’en vouloir de ne pas avoir remporté ce match avec une avance plus confortable. Malaga (2 tirs, 0 cadrés) devra montrer un autre visage pour espérer une place au tour suivant.

Le Bayern a surclassé Arsenal
Le Bayern a surclassé Arsenal
Milan s’offre le Barça. Comme pour Arsenal, on leur avait prédit l’enfer. Contrairement aux Anglais, le Milan AC a su déjouer les pronostics en battant l’ogre catalan (2-0). Rarement le FC Barcelone aura été si peu inspiré dans une rencontre. Pourtant, les Milanais n’ont pas été transcendants mais avec des lignes bien resserrées et une défense très organisée, les Italiens ont su être efficaces. En témoigne, cette première période soporifique et sans grand intérêt qu’ont livré les deux équipes.

La deuxième mi-temps ne fût guère plus passionnante et le match basculait finalement sur un fait de jeu qui pèsera lourd. En effet, Boateng hérite d’un ballon dévié de la main par Zapata pour inscrire un but d’une demi-volée du pied gauche (57e). Derrière, le Barça ne montrera aucun signe de révolte et les Rossoneri en profiteront pour doubler la mise par l’intermédiaire de Muntari (81e). Un résultat flatteur en faveur du Milan, qu’il faudra tout de même optimiser lors du match retour pour une valider une hypothétique qualification.

Pour finir, Galatasaray a été tenu en échec sur sa pelouse par une belle équipe de Schalke 04 (1-1). C’est le très apprécié Yilmaz, lancé en profondeur par Inan, qui ouvrait le score en faveur des Turcs (12e). Les Allemands égaliseront juste avant la pause sur une contre-attaque bien conclue par Jones (45e). Auteurs d’une belle première période, les deux équipes se montreront moins offensives en deuxième et le score ne bougera plus. Légère avantage en faveur du club de la Rhur mais le match retour s’annonce d’ores et déjà très ouvert. 

Un Homme : Lionel Messi

Messi, invisible durant toute la rencontre
Messi, invisible durant toute la rencontre
Coup de fatigue. Le petit prodige argentin est complétement passé au travers hier soir à San Siro. Comme quoi, le meilleur attaquant de la planète n’en reste pas moins un sportif et un homme comme les autres. Le seul problème, c’est que lorsque Messi passe à côté de son match, c’est toute l’équipe qui plonge.

La défaite du Barça met surtout en exergue le manque de solution de rechange de l’équipe quand son meilleur joueur livre une prestation proche du néant. C’est alors que l’éternel débat refait surface, Lionel Messi serait-il aussi efficace et régulier dans un autre club ? Nul doute que le match d’hier soir nous éclaire un peu plus sur cette question.




Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Mai 2014 - 09:30 Decima

Jeudi 1 Mai 2014 - 08:00 Une finale sous la forme d’un derby




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

hann2
9
DSCF3654
169
012
DSCF9521
DSCF3151
DSCF7858
DSCF8068
5
134
DSC_0601
DSCF9405
DSC_0557
dortmund11
darmstadt4 (2)
darmstadt3
DSC_0470
augsburg7
dortmund2
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image