FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Ligue 1
Lundi 6 Mai 2013

Le PSG devra patienter


La fin de saison approche à grands pas et alors que certains clubs sont déjà presque en vacances, d’autres vont devoir mettre les bouchées doubles pour réussir leur objectif. Pratiquement assuré du titre, Paris a néanmoins gâché la fête face à Valenciennes (1-1) en livrant une copie indigne d’un champion de France. La faute également à l’OM, qui continue son beau parcours et tentera de repousser tant bien que mal le sacre parisien. Derrière, pas moins de quatre clubs (Lyon, Nice, Saint-Etienne et Lille) se battent pour valider un ticket en vue des barrages de la Ligue des Champions. Enfin, la lutte pour le maintien s’annonce électrique avec là aussi, quatre équipes déterminés à ne rien lâcher (Sochaux, Nancy, ETG et Troyes).


Le PSG devra patienter
Paris fatigue, Lyon sort les griffes. Avec toutes les rumeurs qui circulent autour du PSG ces derniers temps, on en oublierait presque que le club de la capitale n’est pas encore champion. Malmené sur sa pelouse par des Valenciennois décomplexés, le Paris SG a été sauvé par Alex en fin de match (83e). Privé de nombreux joueurs (Sirigu, Verratti, Lucas, Beckham, Motta), Paris devra également se passer de Thiago Silva, expulsé suite à un léger accrochage avec l’arbitre. Des Parisiens à fleur de peau qui devront donc souffrir jusqu’au bout pour décrocher leur troisième titre.

Discret mais toujours aussi efficace, Marseille est en passe de valider sa deuxième place après sa victoire sur Bastia (2-1). Un doublé de Gignac (12e, 81e) permet aux Phocéens d’entrevoir la Ligue des Champions, tout en continuant de mettre la pression sur le PSG. Gare tout de même à l’excès de confiance car Lyon s’accroche en cette fin de saison, comme le prouve son succès à Nancy (0-3). Entré en seconde période, Gomis s’offre un doublé (48e, 89e) et maintient les Gones dans le bon tempo.

Lavezzi et le PSG stoppés par Valenciennes (psg.fr)
Lavezzi et le PSG stoppés par Valenciennes (psg.fr)
Nice se met à rêver. Véritable révélation de la saison, l’OGC Nice et son coach Claude Puel réalisent des miracles. Avec un effectif jeune, dynamique et bourré de talents, les Aiglons veulent jouer dans la cour des grands. En témoigne, cette victoire surprise sur le terrain de Rennes (0-3) qui place les Niçois à trois longueurs de Lyon. Ce succès, Nice le doit comme souvent cette année à Cvitanich, auteur de deux buts (51e, 71e) qui porte désormais son total à dix-sept réalisations.

Si le club azuréen croit en sa bonne étoile, c’est aussi grâce aux faux pas de Lille et Saint-Etienne. En effet, les Lillois ont lourdement chuté à Toulouse (4-2) et ne sont plus maître de leur destin. De leur côté, les Verts n’ont pas réussi à trouver la faille contre Bordeaux (0-0) malgré une domination sans partage et restent scotchés à la cinquième place.

(redon.maville.com)
(redon.maville.com)
Sochaux respire, Troyes met la pression. En venant à bout de Lorient (1-0), les Sochaliens s’offrent une bonne bouffée d’oxygène et se rapproche petit à petit du maintien. Dans le même temps, Troyes abandonne la dernière place grâce à sa victoire ô combien importante contre Evian TG (1-0) et relance une énième fois cette folle lutte pour le maintien.

Un objectif qui semble perdu pour Brest, qui dégringole journée après journée. Les Bretons défaits à Montpellier (2-1) héritent de la vingtième place et comptent six points de retards sur Nancy (17e). De plus, le nul entre Reims et Ajaccio (1-1) devrait permettre aux deux équipes de se maintenir. Une mauvaise nouvelle de plus pour des Brestois qui peine à refaire surface.

Un Homme : André-Pierre Gignac

Gignac, la renaissance de l'OM (rmc.fr)
Gignac, la renaissance de l'OM (rmc.fr)
Retour aux sources. Souvent victime de railleries et de quolibets, Gignac prouve cette saison qu’il est un joueur de grande qualité. Ce grand gaillard (1m87) natif de Martigues et fervent supporter de l’OM rejoint son club de cœur lors de la saison 2010-2011. A son actif, des performances en dents de scie à Toulouse, où il alterne le bon (24 buts en 2008-09) et le moins bon (8 buts en 2009-10).

Ces débuts sur la Canebière sont mitigés, avec deux premières saisons moyennes dont une chaotique et jonchée par les blessures. Proche d’un départ au début de la saison, Gignac a su relever la tête et ses bonnes performances (13 buts) ont propulsé Marseille à la deuxième place du classement.




Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Mai 2014 - 08:00 Des records et beaucoup d’émotions




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/prt42mOoNX
Jeudi 21 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

leverkusen 2
DSCF8078
DSC_0633
DSC_0601
012
DSCF6694
228
DSCF9585
DSCF6674
180
leverkusen 5
DSCF0860
DSCF9176
DSC_0701
DSC_0549
DSCF8081
DSCF6641
DSC_0563
DSCF9214
DSC_0635
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image