FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Ligue 1
Lundi 11 Mars 2013

Le PSG s'en sort bien


Le match le plus attendu de cette 28ème journée entre Lyon et Marseille a finalement était le moins prolifique du week-end (0-0). Un résultat qui fait les affaires du Paris SG, vainqueur de Nancy (2-1) et qui reprend quatre points d’avance sur les Lyonnais. De son côté, Lille signe une cinquième victoire consécutive dans le derby du Nord face à Valenciennes (1-3) et poursuit sa belle ascension. Enfin, Evian TG a atomisé Sochaux (5-1) et se relance dans une course pour le maintien qui s’annonce brûlante.


Le PSG s'en sort bien
Lyon et Marseille dos à dos. Il ne s’est pas passé grand-chose hier soir à Gerland entre les deux Olympiques et le score reflète parfaitement la physionomie du match (0-0). Rien à signaler en première période, où des Lyonnais en panne d’inspiration se sont heurtés à des Phocéens entreprenants mais excessivement maladroits. Scénario quasi identique en deuxième mi-temps, les occasions se faisant rare et la maladresse des attaquants se poursuivant inéluctablement. Suite à ce match nul sans saveur, Lyon perd du terrain sur Paris alors que Marseille se contente de ce point, même si les Gones étaient largement prenables.

Après les joies européennes, Paris retrouvait le quotidien du championnat mais son succès aux dépends de Nancy a eu du mal à se dessiner. Pour preuve, ce sont les Nancéiens qui trouvent le chemin des filets les premiers sur une frappe en deux temps signé Moukandjo (36e). La révolte parisienne viendra comme souvent de l’inévitable Ibrahimovic, auteur d’un doublé en l’espace de trois minutes (59e, 62e) qui permet au club de la capitale d’obtenir une victoire précieuse pour la suite de la saison.

Ibrahimovic, le sauveur de Paris
Ibrahimovic, le sauveur de Paris
Lille fonce, Montpellier chute. Jour de derby dans le Nord, où Valenciennes recevait Lille dans une ambiance survoltée au stade du Hainaut. Et les premiers à se mettre en évidence se sont les Valenciennois, grâce à une réalisation de l’Israélien Melikson (24e). Cependant, les Dogues vont parvenir à retourner la situation de façon spectaculaire. Le jeune Rodelin égalise (55e) avant que De Melo ne donne l’avantage d’une tête puissante (82e). En toute fin de match, Pedretti accentuera le score d’une frappe magnifique (90e). Lille revient à quatre longueurs de l’OM, profitant du nul entre Rennes et Saint-Etienne (2-2).

Dans cette course effrénée pour l’Europe, Montpellier a été stoppé net sur la pelouse de Nice (2-0). Des Niçois toujours aussi forts malgré l’absence de leur serial buteur, Dario Cvitanich. Le club azuréen peut compter sur ses jeunes pousses et notamment Bahoken (20 ans) qui gratifie les supporters d’un doublé plein d’assurance (11e, 24e). Derrière, Bordeaux s’est rassuré après une série noire de quatre défaites d’affilées. En effet, les Girondins ont enfin gagné et ce, sur la plus petite des marges contre Bastia (1-0).

Lille enchaîne les succès
Lille enchaîne les succès
Evian, ça coule de source. Après un véritable parcours du combattant, Evian TG s’est réveillé au meilleur moment en battant Sochaux, adversaire direct pour le maintien (5-1). Une promenade de santé qui fait un bien fou aux Savoyards. Le vétéran Barbosa (37 ans) a inscrit deux buts (44e, 74e) tout comme son coéquipier Khlifa (64e sp, 78e). Après cette défaite, Sochaux glisse dans le mauvais wagon (18e) et devra lutter jusqu’au bout.

Pour finir, Ajaccio s’est imposé contre Lorient (1-0), effaçant ainsi leur dernière sortie peu académique lors du derby corse. Toulouse retrouve également le sourire en s’imposant difficilement à Brest (0-1) sur un but exceptionnel de Rabiot (45e), prêté par le PSG.

Un Club : Troyes

Jean, un jeune attaquant plein d'ambition
Jean, un jeune attaquant plein d'ambition
Si près, si loin. Fraîchement promu, le club de l’Aube n’a qu’une obsession en tête : le maintien. Son entraîneur, Jean-Marc Furlan, le sait bien et selon lui, la survie de son club passera par le jeu. En effet, Troyes a beau être avant-dernier du classement, cela n’empêche pas ses joueurs de proposer un football attractif et souvent prolifique. En témoigne, son dernier match contre Reims (4-2).

Face à un adversaire direct,  les Troyens ont régalé leurs supporters, peu habitués à voir leur équipe remporter un match (c’est seulement la quatrième victoire du club cette saison). De plus, c’est le très jeune Corentin Jean (17 ans) qui s’est parfaitement illustré en signant un doublé retentissant (7e, 70e). L’ESTAC reste relégable mais revient à quatre points de Reims (17e). Une belle éclaircie dont les joueurs devront s’inspirer pour espérer décrocher un maintien qui paraissait inaccessible.




Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Mai 2014 - 08:00 Des records et beaucoup d’émotions




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF6730
DSCF7933
DSC_0667
DSCF0772
DSC_0633
DSC_0543
hann8
hann1
12
DSCF9246
leverkuse 3
DSC_0714
darmstadt3
leverkusen 2
DSCF7917
DSCF0808
7
dar12
DSC_0667
DSCF0796
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image