FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Ligue 1
Lundi 20 Mai 2013

Le Paris SG fête son titre, Lyon reste à l'affût


Lors de cette avant-dernière journée de Ligue 1, Paris a facilement disposé de Brest (3-1) et a longuement fêté son titre avec ses supporters dans un Parc des Princes survolté. En ramenant un point de Nice (1-1), Lyon prend une option sur la troisième place mais Saint-Etienne continue de mettre la pression grâce à son succès face à Marseille (2-0). L’ultime journée sera décisive pour les deux équipes. Au rayon des mauvaises nouvelles, Nancy ne réalisera pas d’exploit et jouera en Ligue 2 la saison prochaine, au terme d’une année teintée d’espoir et de déceptions.


Le Paris SG fête son titre, Lyon reste à l'affût
Paris, jusqu’au bout de la nuit. Le titre acquis la semaine passée, le PSG n’avait plus qu’à dérouler et faire plaisir aux supporters. C’est chose faite avec cette victoire aux dépens de Brest (3-1). Ibrahimovic s’est offert deux nouvelles réalisations (5e, 36e), prouvant ainsi qu’il était bel et bien le meilleur buteur du championnat (29 buts). A la fin de la rencontre, l’équipe parisienne a fait le show devant son public et a également fait ses adieux à David Beckham, qui prend sa retraite, et très certainement à Carlo Ancelotti, dont la volonté est de quitter le club.

Loin de toute de cette agitation, Lyon est allé décrocher un nul salvateur à Nice (1-1). Mené durant une grande partie de la seconde période, l’OL a pu compter sur un sublime coup-franc de Grenier (76e) pour conserver sa troisième place. Il faudra tout de même terminer le travail lors de la dernière journée pour valider son ticket européen.

Ambiance de feu au Parc (psg.fr)
Ambiance de feu au Parc (psg.fr)
Saint-Etienne et Lille croisent les doigts. Tombeurs de Marseille à Geoffroy-Guichard (2-0), les Verts devront gagner le prochain match et espérer un faux pas lyonnais pour s’emparer de la troisième place du podium. Un scénario compliqué qui plairait aussi aux Lillois de Rudi Garcia. Incapables de s’imposer à Montpellier (0-0), les Dogues n’ont plus leur destin entre les mains.

De son côté, Reims a assuré son maintien en battant Lorient (1-0). Krychowiak n’a pas tremblé en transformant son pénalty d’un tir bien placé (34e). Mission réussie pour cet illustre club du championnat de France. L’affaire semble également en bonne voie pour Ajaccio, auteur d’un bon nul à Rennes (1-1).

Brandao montre la voie (football.fr)
Brandao montre la voie (football.fr)
Nancy rejoint Brest. Malgré un net regain de forme ces derniers temps, Nancy paye son début de saison catastrophique et quitte l’élite après son revers concédé face à Bastia (1-2). Puygrenier avait pourtant égalisé à l’heure de jeu, avant que Modeste n’enfonce le clou en faveur des Corses (72e).  En revanche, l’espoir est encore présent à Troyes. Victorieux de Bordeaux (1-0), les joueurs de l’Aube continuent d’y croire et prient désormais pour un faux pas de Sochaux.

En effet, les Sochaliens se sont inclinés contre Toulouse (1-2) et se mettent en grand danger avant d’aller affronter Valenciennes pour leur dernier match. Tout le contraire d’Evian TG qui a sans doute sauvé sa place en battant Valenciennes justement (2-0). Khlifa (2e) et Ehret (12e) ont donné la victoire au club Haut-Savoyard devant des supporters euphoriques.

Un entraîneur : Carlo Ancelotti

Ancelotti et Paris, une histoire sans lendemain ? (psg.fr)
Ancelotti et Paris, une histoire sans lendemain ? (psg.fr)
Veni, vidi, vici. Pour donner une dimension de classe mondiale au Paris SG, les dirigeants Qataris voulaient attirer de grands joueurs. Pour cela, il leur fallait un grand entraîneur. En décidant d’évincer Kombouaré au profit de Carlo Ancelotti, le président du PSG a permis au club de la capitale de franchir un  palier. La méthode est discutable, le résultat implacable. L’entraîneur italien était venu pour gagner et il l’a fait.

Cependant, Ancelotti n’expliquera sûrement jamais les raisons de son départ. La tentation de rejoindre le Real Madrid doit en faire partie. Tout comme certaines maladresses des hommes fort du club (Al-Khelaifi, Leonardo). Dommage car le natif de Reggiolo aurait pu apporter beaucoup plus au PSG dans les années à venir. Auréolé du titre de meilleur entraîneur de Ligue 1 (à égalité avec Galtier), Ancelotti peut partir comme à son habitude : la tête haute.




Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Mai 2014 - 08:00 Des records et beaucoup d’émotions




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/kzK4DQTOKp
Lundi 25 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSC_0703
dortmund2
leverkusen 4
DSCF9620
DSCF8081
DSCF9438
068
23
14
DSC_0514
DSCF9351
DSCF7996
9
dortmund5
228
DSCF6726
DSCF3217
DSC_0650
dar7
leverkusen 1
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image