FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Série A
Lundi 19 Novembre 2012

Le derby "gênant"


Plutôt habitués à se disputer une place en milieu de tableau, la Sampdoria de Gênes et son rival le Genoa se retrouvaient cette semaine pour un derby plus "gênant" que gênois. Il y'avait également à l'affiche de cette 13ème journée de Série A un important "Naples-Milan AC" au Stadio San Paolo qui pouvait, qui sait, être le déclic manquant à la formation lombarde cette saison. Retour sur un week-end riche en rebondissements.


Le derby "gênant"
Cette 13ème journée de Série A s'ouvrait sur une rencontre qui promettait du spectacle. En effet, la Juventus recevait une Lazio qui restait sur une excellente note dans le derby romain (3-2). Si promesse il y'avait, spectacle il n'y eut pas. Les deux équipes se sont quittées sur un triste (0-0), qui peut s'expliquer en partie par le grand nombre de joueurs turinois mobilisés en séléction pour le match Italie-France disputé en milieu de semaine. On sait par habitude que les matchs de championnat succédant à des rencontres internationales ne sont en général pas les plus flamboyants. Pour cause, la fatigue dont sont victimes les internationaux, qui s'alignent en général pour la plupart sur trois tableaux de haut niveau.

Ceci étant dit, ce n'est pas le cas d'El Sharaawy! Buteur impuissant de son équipe nationale lors de sa défaite (1-2) face aux bleus de Deschamps mercredi, le jeune italien a récidivé par deux fois ce samedi face au Napoli de Cavani. Mais malheureusement pour lui, ses exploits personnels n'ont une nouvelle fois pas suffi. Le Milan AC a du en effet se contenter du match nul 2 à 2 sur la pelouse napolitaine. Les "Rossoneri" peuvent néanmoins s'estimer heureux du dénouement final au vu du déroulement de la rencontre.

Avant d'en arriver au choc proposé par la ville de Gênes, il ne faut pas oublier de s'attarder sur deux clubs, qui ont tous deux recouvré ce week-end le goût de la victoire. Il s'agit bien évidemment de Bologne et de Sienne, qui ont signé deux belles performances respectivement face à Palerme(3-0) et Pescara(1-0). Pour le premier cité, un ancien international italien et un actuel furent les responsables de ce beau résultat (Gilardino 22ème ; Diamanti 48ème)A noter aussi que la rencontre a été entâchée de quatre cartons rouges, dont deux côté sicilien.

"J’ai eu la chance de vivre les plus grands derbies, mais aucun n’a le parfum de la Lanterna" Marcello Lippi (clbuzz.com)
"J’ai eu la chance de vivre les plus grands derbies, mais aucun n’a le parfum de la Lanterna" Marcello Lippi (clbuzz.com)
On en arrive maintenant au match "phare" de cette 13ème journée de Série A. Celui qu'on a l'habitude d'intituler "derby de la lanterne" ou "derby gênois", force pour l'occasion les mauvais jeux de mots. Car à regarder les médiocres 17ème et 18ème places auxquelles se trouvaient les deux équipes avant de se rencontrer, ce match méritait plutôt le titre de "derby de la lanterne rouge" ou "derby gênant". Ce contexte rajoutait donc un gôut pimenté à un derby déjà bien parfumé. Aujourd'hui, les joueurs du Genoa n'auront sûrement pas droit à ce genre de saveurs au menu de leur entrainement. Car bien que dominateurs dans pratiquement tous les secteurs de jeu et ce pendant toute la rencontre, l'équipe au griffon s'est inclinée (3-1) devant son rival sampdorien.

Plus malheureux encore, c'est elle qui aujourd'hui doit assumer le fardeau de dernier du classement avec seulement neuf points. L'autre club gênois, lui, se donne un peu d'air en occupant désormais la 14ème place avec treize points. La situation reste cependant très ouverte dans la seconde partie de tableau, puisque neuf équipes se tiennent à six points. La suite du championnat s'avère donc épineuse dans les bas-fonds du classement, y compris pour de gros poissons comme le Milan AC.   

Pour ce qui est des autres matchs, l'Inter de Milan piétine toujours autant depuis sa mémorable victoire face à la "Vieille dame", avec un deuxième match nul consécutif (2-2) concédé cette fois-ci devant Cagliari. Situation à peu près similaire pour l'Udinese, qui se voit forcée de partager les points avec Parme sur le même score de 2 à 2. Antonio Di Natale a à nouveau inscrit un but pour le club du Frioul. Catane, l'autre formation sicilienne de ce championnat, a elle engrangé une courte victoire devant son public (2-1) grâce à un remarquable doublé d'Almiron. Que dire à ce moment-là de celui d'Alberto Aquilani? Auteur d'un match plein face à une belle équipe atalantaise, il a participé de manière considérable au large succès (4-1) de son club, qui réussit ainsi une troisième victoire en autant de rencontres.

Ce soir, l'AS Rome reçoit le Torino à 20h45, dans un match où elle espère se relancer après sa défaite dans le derby.



Un entraineur: Massimiliano Allegri

Une image de liesse qui risque de se faire rare cette saison(Source: zimbio.com)
Une image de liesse qui risque de se faire rare cette saison(Source: zimbio.com)
Plus connu pour sa carrière d'entraineur que de joueur, Massimiliano Allegri doit aujourd'hui affronter les affres de ce poste exercé dans un club censé jouer les premiers rôles. L'Italien, qui pour ses deux premières saisons dans le club lombard avait remporté le championnat lors de la première et fini second lors de la suivante, doit aujourd'hui faire face à une situation inhabituelle au sein de la maison milanaise. L'entraineur "rossonero" a en effet déjà du composer par deux fois avec un mauvais départ en Série A d'une équipe à sa charge. A l'époque, il fallait regarder sur le banc du stade "Is Arenas" de Cagliari pour apercevoir le visage d'Allegri. Visage qui, lors des saisons 2008-2009 et 2009-2010 avait réussi deux folles remontées après un début de championnat houleux, à l'image de celui réalisé par le Milan AC.

On comprend donc un peu mieux pourquoi ses dirigeants l'ont confirmé dans ses fonctions en marge de cette 13ème journée, d'autant plus que ce sont plutôt ces mêmes dirigeants qui sont responsables de cette situation compliquée. On imagine aussi que Massimiliano Allegri se serait bien passé des départs de Thiago Silva et de Zlatan Ibrahimovic au dernier mercato. Car si Ibrahimovic ne manque pas autant qu'on aurait pu le penser à l'attaque milanaise et ce grâce à un gamin de vingt ans (El-Sharaawy), le premier cité, lui, rappelle chaque week-end à quel point son absence donne tort à la politique de renflouement imposée à Allegri.

Il ne faut plus se le cacher, si on parle en ce moment de "crise" au PSG alors que le club est deuxième du championnat de France, quel mot doit-on employer pour caractériser la 13ème place du Milan AC en championnat d'Italie ? Gouffre, précipice, blackout ? Rien ne sert d'accabler l'entraineur italien, ses dirigeants ont cuit son vestiaire à point, et c'est aujourd'hui ses résultats qui manquent de mordant. Jusqu'à quand ? Pas trop longtemps si l'on en croit son expérience sarde. En attendant, il y'a match de Ligue des Champions ce mercredi en Belgique contre Anderlecht. Mais est-ce toujours un événement réjouissant à Milan ?


Franck Guggisberg-Boukerdous

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Mai 2014 - 08:00 30 jours de Série A: Le règne continue

Vendredi 4 Avril 2014 - 10:00 30 jours de Série A: Victoire par K.O.




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

012
DSC_0650
DSCF6739
leverkusen 4
DSCF0749
DSCF9675
DSC_0442
DSCF7864
DSCF9385
DSCF6254
16
DSC_0543
DSCF9444
DSCF9585
hann1
dar12
DSCF9438
dortmund 15
DSC_0668
DSCF9173
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image