FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Champion's League
Jeudi 4 Avril 2013

Le journal de la Champion's League, 1/4 de finale, épisode 2


Paris qui tient tête au Barça, Malaga qui résiste au Borussia Dortmund et la nette supériorité du Real Madrid ainsi que du Bayern Munich, c’est tout ce qu’il faut retenir des quarts de finale aller de la Champion’s League version 2012-2013. Les dés semblent jetés mais aucune équipe n’est à l’abri d’une surprise, c’est aussi ça la magie du football.


Le journal de la Champion's League, 1/4 de finale, épisode 2
Paris entretient l’espoir. Les supporters du Paris SG pourront être fiers de leur équipe après le bon match réalisé face au FC Barcelone (2-2). Comme à leur habitude, les Catalans ont monopolisé le ballon (67% de possession) et ont fini par trouver le chemin des filets juste avant la mi-temps par l’inévitable Messi, sur une passe démoniaque de Dani Alves (38e). Le PSG se défend mais a du mal à concrétiser ses occasions.

Il faudra attendre les dix dernières minutes pour voir le match s’emballer. Sur un coup franc, Thiago Silva trouve le poteau mais Ibrahimovic, en position de hors-jeu, parvient à égaliser (79e). Un peu plus tard, Sirigu se jette dans les pieds de Sanchez et l’arbitre siffle penalty. Xavi se charge de transformer la sentence (89e). Alors que l’on se dirigeait vers un succès des Blaugranas, l’impensable arriva. Lancé en profondeur, Ibrahimovic sert Matuidi qui tente sa chance et trompe Valdes (94e). Explosion de joie dans les tribunes. La tâche s’annonce difficile mais tout Paris veut y croire.

Matuidi enflamme le Parc (psg.fr)
Matuidi enflamme le Parc (psg.fr)


Le journal de la Champion's League, 1/4 de finale, épisode 2
Homme du match : Thiago Silva. Le roc brésilien. Malgré deux buts concédés à domicile, le PSG peut remercier son défenseur brésilien, auteur d’une solide performance. Omniprésent sur le plan défensif, le capitaine parisien a rassuré les siens et prouvé qu’il était peut-être l’un des meilleurs au monde à son poste. Impérial dans les airs et prompt à relancer proprement, Thiago Silva a régalé le Parc des Princes. L’un des plus gros défis de sa carrière l’attend au match retour

Bayern - Juventus

Une rencontre à sens unique. Dans l’autre match du mardi soir, le Bayern Munich a facilement disposé d’une équipe de Turin méconnaissable (2-0). Après seulement vingt-cinq secondes de jeu, Alaba décoche une frappe puissante légèrement déviée par Vidal qui finit sa course dans les cages de Buffon (1er). Cueillie à froid, la Juve ne s’en remettra pas.  

En seconde période, le gardien italien sauvera ses coéquipiers à maintes reprises mais Müller inscrira le but du break, sur une passe de Mandzukic (63e). En manque d’inspiration, les hommes d’Antonio Conte repartent de Munich la tête basse et devront réaliser le match parfait au retour.

Le journal de la Champion's League, 1/4 de finale, épisode 2
Homme du match : David Alaba. Divine partition. Le latéral gauche autrichien a livré une prestation quasi parfaite face au leader du championnat italien. C’est lui qui ouvre le score et lance le Bayern d’entrée de jeu (1er). Son apport aussi bien défensif qu’offensif a été déterminant durant toute la rencontre.

Real Madrid - Galatasaray

Benzema retrouve le chemin des filets (zefoot.net)
Benzema retrouve le chemin des filets (zefoot.net)
Leçon de réalisme. Le Real Madrid a sèchement battu Galatasaray hier soir à Bernabeu (3-0). Pourtant, les protégés de José Mourinho n’ont pas livré le match de leur vie mais ont su être efficace au bon moment. Cristiano Ronaldo s’est chargé d’ouvrir la marque d’un piqué audacieux (9e) avant que Benzema ne double la mise vingt minutes plus tard (29e). L’argentin Higuain placera une bonne tête sur un coup franc millimétré de Xabi Alonso et clôturera le score (73e). Les Turcs n’ont pas été mauvais mais la marche était trop haute, à l’image de leur buteur fétiche, Burak Yilmaz, transparent durant près d’une heure. L’affaire semble entendue.

Le journal de la Champion's League, 1/4 de finale, épisode 2
Homme du match : Mesut Özil. Le petit milieu Allemand du Real Madrid a éclaboussé le match de sa classe. Ses passes chirurgicales et son touché de balle diabolique ont littéralement anéanti les espoirs du club turc. Passeur décisif sur le but de CR7, le Madrilène a joué juste et sans fioriture.

Malaga - Borussia Dortmund

Dominer n’est pas gagner. Dans cette ultime rencontre des quarts de finale aller de la Champion’s League, Malaga a concédé le nul sur sa pelouse face à une très belle formation du Borussia Dortmund (0-0). Dominateur durant presque toute la rencontre, les Allemands se sont montrés trop maladroits et imprécis. Le jeune et prometteur Mario Götze a notamment loupé l’ouverture du score à plusieurs reprises (14e, 19e, 65e). Les Andalous peuvent remercier leur gardien, auteur d’une performance héroïque. Le retour s’annonce passionnant.

Le journal de la Champion's League, 1/4 de finale, épisode 2
Homme du match : Caballero. L’ultime rempart. Sans leur gardien de but, Malaga aurait très certainement perdu cette rencontre. Chanceux parfois, brillant souvent, Caballero s’est mué en sauveur. L’expérimenté argentin (32 ans) a multiplié les parades et s’est montré décisif. Une prestation de haute volée, qu’il faudra malgré tout rééditer dans une semaine car les Allemands ne laisseront pas passer leur chance une deuxième fois.

Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Mai 2014 - 09:30 Decima

Jeudi 1 Mai 2014 - 08:00 Une finale sous la forme d’un derby




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF9178
4
DSC_0667
hahn 18
DSC_0454
DSCF9385
hann2
DSCF7858
leverkusen 4
6
celtic glasgow
18
DSCF9207
DSC_0582
hann22
012
DSC_0619
DSCF9641
DSC_0566
DSCF3508
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image