FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Champion's League
Jeudi 25 Avril 2013

Le journal de la Champion's League, demi-finale, épisode 6


Ces demi-finales aller de la Ligue des Champions ont mis en exergue la terrible puissance de feu allemande. Balayé par le Bayern Munich (4-0), le FC Barcelone n’en a pas mené large. Au même titre que son rival de toujours, le Real Madrid, étrillé sur la pelouse du Signal Iduna Park de Dortmund (4-1). Des scores fleuves et totalement imprévisible qui laisse peu de chances aux deux clubs espagnols de fouler la pelouse de Wembley. Il va falloir brûler de nombreux cierges pour y croire.


Le journal de la Champion's League, demi-finale, épisode 6
Barcelone tombe de haut. Le Bayern Munich a frappé un grand coup mardi soir, en battant le grand Barça sur un score sans appel (4-0). Dominés dans tous les compartiments du jeu, les Catalans n’ont pas existé. D’entrée, le Bayern impose son rythme et sa puissance physique. Suite à un énième corner, Dante croise sa tête et trouve Müller au second poteau qui trompe Valdès (25e). Les Blaugrana n’ont tiré qu’une seule fois au but durant toute la première période.

Au retour des vestiaires, les Bavarois continuent leur pressing étouffant et double la mise grâce à Gomez, légèrement hors-jeu (49e). Qu’importe, les occasions se multiplient et le Barça ne réagit pas. Bien décalé par Schweinsteiger, Robben profite d’une faute de Müller sur Alba pour s’infiltrer dans la surface et inscrire le troisième but munichois (73e). En fin de match, Müller inscrira son deuxième but personnel sur un service d’Alaba (89e) et conclura ainsi l’incroyable récital allemand. Messi, inexistant durant toute la rencontre, a sûrement livré sa pire prestation depuis bien longtemps, ne tirant qu’une seule fois au but.

Le Bayern et Gomez peuvent être fier de leur prestation (lefigaro.fr)
Le Bayern et Gomez peuvent être fier de leur prestation (lefigaro.fr)


Le journal de la Champion's League, demi-finale, épisode 6
Homme du match : Thomas Müller. Comme annoncé précédemment, Müller a bel et bien été l’un des facteurs clé dans la démonstration bavaroise. C’est bien simple, l’Allemand est impliqué dans tous les buts du Bayern. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive, c’est également lui qui commet une faute grossière, mais non sifflé, sur Jordi Alba laissant le champ libre à Robben. Infatigable et imperturbable, le milieu de terrain du Bayern a régalé son public et envoyé un signal  fort à toute l’Europe du football.





Dortmund - Real Madrid

Lewandowski rentre dans l'histoire (footmercato.net)
Lewandowski rentre dans l'histoire (footmercato.net)
Dortmund s’offre le Real. Après la leçon de football reçu par le Barça, c’est au tour de son grand rival de prendre une raclée. En effet, le Real Madrid s’est fait démolir par une énorme équipe du Borussia Dortmund (4-1). Très rapidement lancé par Götze, Lewandowski prend le dessus sur Pepe et marque du bout du pied (8e). Juste avant la mi-temps, Hummels manque son contrôle et Higuain en profite pour servir Cristiano Ronaldo, qui finit en l’action en beauté (43e). Le Real pense avoir fait le plus dur.

Paradoxalement, ce but encaissé au pire moment a eu pour effet de booster les hommes de Klopp. Toujours bien placé, Lewandowski profite d’une offrande de Reus pour doubler la mise (50e). Cinq minutes plus tard, le calvaire continue. Au terme d’une action individuelle de grande classe, l’attaquant polonais lâche un missile qui termine sa course sous la barre du gardien madrilène, impuissant (55e). Enfin, la soirée s’achève sur un quadruplé de l’infernal Lewandowski qui transforme le pénalty concédé par Xabi Alonso (67e). Le Real Madrid n’a plus grand-chose à espérer car en plus de marquer trois buts ou plus, il faudra rester imperméable en défense.

Le journal de la Champion's League, demi-finale, épisode 6
Homme du match : Robert Lewandowski. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le secteur offensif allemand a carburé hier soir. Un joueur a parfaitement illustré cette incroyable réussite. En effet, le jeune attaquant polonais (25 ans) s’en est donné à cœur joie. En finesse, en force, sur pénalty, Lewandowski a éclaboussé la rencontre de son talent. De surcroit, il s’est même payé le luxe de devancé Messi au classement des buteurs (10 buts). Une soirée qu’il n’est pas près d’oublier.





Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Mai 2014 - 09:30 Decima

Jeudi 1 Mai 2014 - 08:00 Une finale sous la forme d’un derby




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

bayern munchen
DSCF9597
DSCF6733
DSCF6181
DSCF9560
DSCF9521
leverkuse 3
darmstadt4 (2)
20
celtic7
DSCF9178
4
DSCF9240
DSCF0808
DSCF9641
hann9
108
DSCF9501
138
DSC_0449
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image