FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Mardi 19 Mars 2013

Les cadors ne cessent de gagner.


Nouvelle journée de Liga BBVA en ce mois de mars, une journée qui a confirmé les tendances du moment. Les favoris auront su s'imposer et confirmer leurs bonnes dynamiques respectives. Une équipe ne cesse de surprendre et se place désormais à la quatrième place de ce si beau championnat. Un derby se jouait en Galice et le Deportivo a su en tirer son épingle du jeu. Après plusieurs semaines sans avancer dans cette Liga, les coéquipiers de Valeron von s'imposer face au Celta. Tour d'horizon sur une journée où les surprises ont eu de la peine à être de la partie.


Les cadors ne cessent de gagner.
Vendredi soir, la Galice vibre. En ce vendredi soir, toute la Galice était mobilisée pour son derby. Un derby un peu spécial si l'on regarde le classement car on constate que le dernier du classement (Deportivo La Corogne) affonte son plus proche concurrent (Celta Vigo, 19ème). Un match donc des mals-classés, un match qui pouvait leur permettre de se relancer. Il fallait cependant éviter à tout prix la défaite et même le match nul. C'était trois points où rien ! Un à zéro pour les locaux à la pause grâce à Riki puis deux et trois après la pause. Le Celta Vigo aura le mérite de réduire le score en fin de match. Score final de 3 buts à 1 pour le Deportivo qui n'avait plus gagné depuis le 5 janvier soit depuis plus de deux mois. Cela faisait aussi depuis le 10 novembre que les Galiciens n'inscrivaient pas trois buts dans une rencontre.

En ce samedi, les équipes à domicile n'ont pas tremblé. C'est la Real Sociedad qui ouvrait le bal ce samedi face à Valladolid. Une rencontre dominée de la tête et des épaules par des Basques qui s'imposent 4 buts à 1, et qui montent à la quatrième place par la même occasion. A 18h, Getafe recevait Bilbao. Un duel entre deux formations qui vont mieux depuis quelques semaines. Une victoire par le plus petit des scores donne trois points de plus aux madrilènes. En début de soirée, le Real Madrid va se faire peur durant la première période. Menés 1 à 2 à la pause face à Majorque, les hommes de Mourinho auront finalement réagi en seconde période pour s'imposer (5-2). Un duel de candidats à l'Europe se jouait à Mestalla entre Valence et le Betis Seville. Un duel qui aux apparences allait être très serré. Finalement, la rencontre n'a été qu'une formalité et la victoire 3 buts à rien des locaux est totalement justifiée.

Les joueurs de Philippe Montanier se congratulent après une nouvelle bonne performance (sport.es)
Les joueurs de Philippe Montanier se congratulent après une nouvelle bonne performance (sport.es)
Les victoires à domicile de ce dimanche. En fin d'après-midi, le FC Seville recevait Saragosse pour tenter de se rapprocher des places européennes. S'en rapprocher oui car malgré leur début de saison catastrophique, les Andalous ont redoré leur blason depuis quelques semaines. Saragosse aux portes de la relégation, ne l'entendait pas de cette oreille. Il n'y aura pas eu photo dans cette rencontre où le FC Seville s'impose 4 à 0 sans trembler. L'autre victoire à domicile est celle du Barça face au Rayo Vallecano. Même sans Valdes (suspendu) et Xavi laissé au repos, les coéquipiers de Messi n'ont pas eu de difficultés à se défaire de leurs adversaires du soir. Grâce à un doublé de l'Argentin et à un but de Villa, le FC Barcelone va s'imposer (3-1).

Les victoires à l'extérieur de la journée. A midi, l'Andalousie recevait une belle rencontre entre Malaga et l'Espanyol Barcelone, deux équipes qui vont plutôt bien depuis un bon moment. Malaga a sans doute payé le gros travail réalisé face à Porto en Ligue des Champions mercredi soir. Epuisés, sans idées et surtout très passifs, les Andalous vont s'incliner (0-2) et perdent deux places au classement. Plus tard, Osasuna accueillait l'Atletico Madrid pour tenter d'éloigner cette fatidique zone de relégation. Face à des Madrilènes qui n'ont sans doute pas encore digérés que le Real Madrid leur ravisse la seconde place la semaine dernière, les locaux resteront muets. Deux buts de Diego Costa donneront la victoire à l'Atletico qui ne lâche pas de vue son éternel rival.

A noter que le match Grenade - Levante a été le seul match nul de cette journée. Les Andalous de Grenade recevaient une équipe de Levante qui depuis quelques semaines, peine à engranger des points. Dépassés dans tout les compartiments du jeu, les Valencians peuvent être heureux de quitter l'Andalousie avec un point. Il est vrai que Grenade méritait bien plus que ça face à un adversaire bien trop tendre.

Un homme: David Villa

La joie de Villa après son but face à Milan (zimbio.com)
La joie de Villa après son but face à Milan (zimbio.com)
Des doutes après sa grave blessure. Décembre 2011, demi-finale du Mondial des Clubs. David Villa parti face au but adversaire pour achever une action en solitaire tombe et il semble que cette blessure est grave, très grave. Premier diagnostic, une fracture tibia-péroné qui devrait l'éloigner des terrains pour une durée de quatre à six mois. On s'attend à ce moment-là à le voir participer à l'Euro 2012 avec la Roja, mais finalement sa récupération prendra plus de temps que prévu. Il ne réapparaît sur les terrains de football que durant la fin du mois d'Août et Vilanova ne lui donne que très peu de temps de jeu par crainte d'une rechute. A ce moment-là, on doute de revoir le grand David Villa qui a un temps émerveillé le FC Valence, le Barça ou encore la sélection espagnole.

Sur le terrain, il confirme qu'il n'a rien perdu où presque. Au début de saison, El Guaje doit se contenter de très peu de temps de jeu à cause de la forte concurrence en attaque (Alexis, Messi, Tello, Iniesta ou encore Pedro) et sa fraîche blessure le cantonne souvent au banc de touche. Mais, avec le peu de temps de jeu qui obtient, il arrive à être décisif et à inscrire un joli nombre de buts. Plus la saison avance et plus il semble important pour son équipe. Dernièrement face à l'AC Milan, il inscrit le 3 à 0 synonyme de qualification pour le Barça. Une prouesse loin de laisser la presse catalane indifférente. On songe même désormais à lui prolonger son contrat tant on prend conscience de son importance tant dans les vestiares que sur le terrain. L'avenir nous dira si David Villa saura rester à ce niveau et si oui, pour combien de temps...


Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF9385
DSCF9521
19
DSCF9351
DSCF6750
DSCF3508
DSC_0614
DSC_0633
hann1
DSCF6739
DSC_0514
DSCF0860
DSCF9173
dortmund5
DSC_0562
DSCF6726
DSCF9444
leverkusen 1
169
DSCF9620
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image