FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Champion's League
Jeudi 13 Mars 2014

Pas d’exploit mais une belle confirmation


Brillant lors du match aller, le PSG l’a joué tranquille face au Bayer Leverkusen (2-1) et se qualifie naturellement pour les quarts de finale. Même son de cloche du côté du Bayern Munich qui n’a pas eu à forcer son talent pour écarter Arsenal (1-1). D’ailleurs, le football anglais perd deux candidats potentiels à la victoire finale puisque Manchester City s’est de nouveau incliné face à Barcelone (2-1). La vraie performance de ces 8es de finale est à mettre au crédit de l’Atletico Madrid, véritable épouvantail de la compétition. Le Milan AC peut en témoigner (4-1).


Pas d’exploit mais une belle confirmation
L’Atletico terrasse Milan. Défaits sur la plus petite des marges à l’aller (0-1), les Milanais avaient à cœur de prendre leur revanche au Vincente Calderon. Raté. A peine trois minutes de jeu et la défense du Milan se fait déjà surprendre par Diego Costa. Départ idéal pour les Colchoneros même si les hommes de Clarence Seedorf réagiront par l’intermédiaire de Kaka (27e), histoire de relancer un peu le suspense. Néanmoins, alors que les Rossoneri semblaient plus dangereux, Adil Rami est de nouveau pris de vitesse et ne peut empêcher la frappe d’Arda Turan de finir sa course au fond des filets (40e). L’affaire semble entendue.

En seconde période, l’Atletico de Madrid maintient le rythme face à un Milan AC trop imprécis en attaque et beaucoup trop faible en défense. Raul Garcia s’infiltre entre De Jong et Rami et reprend victorieusement le ballon de la tête (70e). La messe est dite. Robinho touchera la transversale quelques instants plus tard mais c’est bel et bien Diego Costa qui punira une nouvelle fois les Italiens (85e). Après dix-sept années d’attente, l’équipe de Simeone rejoint les quarts de finale sous les yeux d’un public complètement acquis à sa cause. En face, Milan quitte la compétition la tête basse et devra désormais se concentrer pleinement pour finir au mieux une saison déjà chaotique.

(melty.fr)
(melty.fr)
L’Angleterre vacille. Alors que tous les supporters d’Arsenal s’attendaient à une réaction d’orgueil de la part des Gunners, Arsène Wenger et son équipe n’ont pas existé sur la pelouse du Bayern (1-1). Du moins offensivement. Contre toute attente, Arsenal n’était pas venu à Munich pour gagner mais pour défendre. Partant de là, on peut dire que les Anglais ont bien rempli leur rôle en première période même si, les Bavarois ont clairement dominé. C'est Schweini qui ouvrira le score (54e), imité quelques secondes plus tard par son homologue allemand, Podolski, qui égalisera dans la foulée (56e). Loin d’être galvanisé par cet exploit, Arsenal poursuivra la rencontre sur un rythme de croisière. Côté allemand, Müller ratera même un pénalty en toute fin de match (90e) mais contrairement aux Gunners, le Bayern Munich ira bien en quarts de finale. Sans forcer.

Dans la catégorie clubs anglais en perdition, on continue avec Manchester City. En déplacement sur la pelouse du Camp Nou, les Citizens ont clairement montré qu’ils n’avaient pas le niveau dans cette Ligue des Champions (2-1). Pourtant capable d’aller s’imposer à Munich en phase de poules, City s’est fait manger par le réalisme du Barça. Messi (67e) puis Alves (91e) ont définitivement assommé les Skyblues et Neymar aurait dû corser l’addition, si son but n’avait pas été injustement refusé (18e). A l’inverse, la réalisation de Kompany (89e) semblait illicite mais l’arbitrage français a une nouvelle fois révélé toute son incompétence et son manque de professionnalisme. Déjà deux clubs anglais au tapis. Stop ou encore ?

Sirigu dans ses oeuvres (psg.fr)
Sirigu dans ses oeuvres (psg.fr)
Leverkusen rate le coche. Balayé au match aller (0-4), le Bayer Leverkusen s’est montré bien plus convaincant au retour mais repart tout de même du Parc avec une défaite (2-1). Face à un PSG bis (Matuidi, Verrati, Maxwell et Alex laissés au repos), les hommes de Sami Hyypiä ouvrent le score très tôt dans la rencontre grâce à Sam (6e). Piqués au vif, les Parisiens réagissent par l’intermédiaire de Marquinhos sur corner (13e). Malgré cela, les Allemands restent dans leur match mais pèchent dans la finition, à l’image de Rolfes qui voit son pénalty repoussé par un excellent Sirigu (28e).

Au retour des vestiaires, Lavezzi enflamme le Parc des Princes et éteint définitivement le Bayer d’une frappe sans contrôle qui vient tromper Leno (53e). « El Pocho » est en pleine confiance et ça se voit. Tout le contraire d’Emre Can, qui laissera ses coéquipiers à dix suite à un second avertissement. Plus rien ne viendra menacer le PSG qui, sans avoir forcément brillé, assure l’essentiel. Les choses sérieuses commencent maintenant.


Un Homme : Diego Costa

Rien ne se mettra en travers de sa route (lexpresse.fr)
Rien ne se mettra en travers de sa route (lexpresse.fr)
Le jour d’après. Peu de gens auraient pu prédire un tel succès. Tout comme son équipe, Diego Costa symbolise à merveille la très bonne surprise de cette saison 2013-2014. Pourtant, l’Atletico Madrid s’y connaît en matière de grands attaquants. Fernando Torres, Diego Forlan, Sergio Agüero ou encore Falcao ont marqué ce club par leur talent de buteur mais un seul peut tous les éclipser : Diego « El Cabron » Costa.

Décisif face au Milan AC, l’Espagnol d’origine brésilienne comble les supporters madrilènes pratiquement à chacune de ses apparitions. Troisième meilleur buteur de la compétition (7 buts), le bouillant attaquant des Colchoneros vit certainement l’une de ses plus belles saisons. Qualifié pour les quarts de finale, Costa brille également en Liga (21 buts) où son club réalise un parcours phénoménal. Galvanisé par l’enjeu, le buteur rojiblanco ne lâchera rien. Ses adversaires sont prévenus.

Maxime Brandizi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Mai 2014 - 09:30 Decima

Jeudi 1 Mai 2014 - 08:00 Une finale sous la forme d’un derby




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF9385
DSCF7917
DSCF9438
DSCF6726
DSCF8078
DSCF3654
DSCF9444
DSCF9234
DSC_0570
hann22
DSCF9560
DSC_0671
dortmund13
DSCF9685
DSCF9688a
196
DSCF0763
DSCF9519
hann26
DSCF0831
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image