FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Mardi 30 Octobre 2012

Quand Liga rime avec manita !


"Ainsi font, font, font, les petites marionnettes", dit la comptine enfantine. Ce week-end, ce n'est pas à une manita - petite main en espagnol, pour les 5 doigts qui font 5 buts -, mais à deux que l'on a eu droit. En déplacement, le Barça et le Real n'ont effectivement fait qu'une bouchée de leurs hôtes, alors que l'Atlético continue à faire jeu égal avec les Catalans au classement. Sur un air de flamenco, ça sent déjà bon le duel à trois au mois de mai !


Quand Liga rime avec manita !
2,8 points de moyenne. C'est le score invraisemblable qu'étrennent à la fois le Barça et l'Atletico en ce début de saison de Liga. Neuf matchs, huit victoires, un petit match nul chacun (contre le Real pour le Barça et contre Levante pour l'Atletico), c'est le bilan partagé par les deux grands dominateurs du championnat jusqu'à aujourd'hui. Ce week-end n'a pas dérogé à la règle, et le Barça a étrillé le Rayo Vallecano (0-5) pendant que son dauphin à la différence de buts disposait aisément de la lanterne rouge Osasuna (3-1). Du côté catalan, on notera surtout le doublé de Messi, qui franchit du même coup la barre des 300 buts en carrière.

Cette fois, ça y est ! Le Real Madrid s'est réveillé. Le Santiago Bernabéu peut respirer, ses pensionnaires ne sont plus qu'à un petit point du trio de tête. Les Madrilènes auront attendu neuf journées avant de se retrouver aux portes du podium. Dimanche, à Palma, le Real a déroulé devant une équipe de Majorque à la traîne depuis quelques matchs et totalement impuissante devant la force de frappe des Castillans. Pleins de maîtrise, ces derniers ont rapidement ouvert le score par Higuaín et se sont senti totalement libéré après ce but. En effectuant un pressing haut durant toute la partie, ils ont mis à l'abri Casillas tout en enfilant quelques beaux buts. Au final, un doublé pour Higuaín - histoire de faire mal à Benzema - et pour Ronaldo, ainsi qu'un dernier but en toute fin de match signé Callejón : Majorque a bu le calice jusqu'à la lie.

L'Argentin Gonzalo Higuaín a mis la pression sur Karim Benzema grâce à ses deux buts (David Ramos-Getty Images)
L'Argentin Gonzalo Higuaín a mis la pression sur Karim Benzema grâce à ses deux buts (David Ramos-Getty Images)
Dans les autres rencontres, on peut avant tout souligner la mauvaise opération faite par Málaga à Barcelone face à l'Espanyol (0-0). Les Andalous, troisièmes du championnat, peuvent néanmoins se targuer de posséder (et de loin !) la meilleure défense, avec seulement cinq buts encaissés en neuf parties. La charnière centrale Demichelis/Weligton y est pour beaucoup, on le sait. Malheureusement pour les Sudistes, l'attaque n'est pas à la hauteur et le Real est en train de fondre sur l'équipe de Pellegrini. L'entraîneur de Málaga a d'ailleurs lui-même reconnu que l'Espanyol méritait un point durement acquis.

Le Betis Séville, vainqueur de Valence (1-0), et Levante, qui est venu à bout de Grenade (3-1)  ont de leur côté profité de la défaite de Séville à Saragosse (2-1) pour se glisser provisoirement aux places qualificatives pour l'Europa League. Deux des bonnes surprises de ce début de saison qui confirme sortie après sortie qu'il faudra compter avec eux dans la lutte pour l'Europe. Une ambition que semble perdre l'Athletic Bilbao, qui s'enfonce toujours plus dans le classement. Désormais à un point du premier relégable, les Basques se sont inclinés face à Getafe (1-2) devant 33'000 spectateurs, qui sont partis plus frustrés que jamais de San Mamés. La faute à l'adversaire, qui a su provoquer une réussite qui les fuit et qui a su concrétiser dans le premier quart d'heure de chaque mi-temps.

Un homme : Radamel Falcao

Et si la saison 2012-2013 marquait la fin du duel Barça-Real ? Et si le débat cliché du meilleur joueur entre Ronaldo et Messi était enfin devenu obsolète ? Aujourd'hui, l'Atlético montre qu'il a tout à fait sa place au sommet de la Liga, avec un buteur de classe mondiale à la pointe de son attaque. Car bien qu'il soit toujours moins flatté et reconnu que ses prestigieux concurrents en attaque, le Colombien affole à son tour les statistiques. Le week-end où la Pulga s'offre le 300e but de sa carrière, l'ancien joueur de Porto bat lui le record du nombre de matchs consécutifs en marquant.

Là où le génial Argentin n'a jamais fait mieux que 10, le Madrilène en est désormais à sa 11e feuille de match de suite dont il noircit le tableau des buteurs. Inutile de préciser que le natif de Santa Marca (Nord de la Colombie) est pour beaucoup dans la magnifique série de 12 victoires consécutives de son club et de 22 matchs sans défaite depuis le mois d'avril, toutes compétitions confondues. Autant dire que l'attaquant vedette du Vicente Calderón n'a pas encore fini de donner le tournis aux défenseurs de la Liga cette saison. Avant d'être transféré dans un club qui en a les moyens ? C'est possible, mais il faudra sortir le chéquier, car El Tigre devrait se voir offrir un contrat à la hausse tout prochainement...
Radamel Falcao, encore plus constant qu'un certain Léo Messi ? (http://www.newshub.bg)
Radamel Falcao, encore plus constant qu'un certain Léo Messi ? (http://www.newshub.bg)


Stéphane Combe

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

012
DSC_0650
DSCF6739
leverkusen 4
DSCF0749
DSCF9675
DSC_0442
DSCF7864
DSCF9385
DSCF6254
16
DSC_0543
DSCF9444
DSCF9585
hann1
dar12
DSCF9438
dortmund 15
DSC_0668
DSCF9173
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image