FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Série A
Lundi 4 Février 2013

Super Mario is back !


Indubitablement, cette 23e journée de Série A a été marquée par le retour du jeune prodige du football italien, Mario Balotelli. En plein cœur d'une crise financière qui heurte le monde du football de plein fouet, le retour de Mario Balotelli représente bien plus que le simple transfert d'un grand joueur. Avec cet achat, qui met un terme à la longue politique d'austérité menée par le club lombard, les rossoneri bouleversent le rapport de force nettement favorable à la Juve qui s'était dégagé au sommet de la hiérarchie du football transalpin.
Cependant, pour atteindre la troisième place synonyme de Play-Off pour l'accès à la phase de poule de la Ligue des champions, les hommes d'Allegri devront bagarrer au coude à coude avec moult adversaires jusqu'à la 38e et dernière journée...


Super Mario is back !
Au terme de cette 23e journée de championnat, la Juventus et Naples apparaissent comme rivaux en lutte pour le scudetto. Derrière ces deux clubs il y a une mêlée générale dans la lutte pour la troisième et dernière place qui permette de participer à Ligue des champions.

En effet, la Lazio de Rome, a subi un deuxième coup d'arrêt consécutif à Gênes, après le revers inattendu de la semaine passée à domicile face à Chievo. Les biancocelesti, qui ont fêté l'obtention du sésame pour la finale de la Coupe d'Italie face à la Juventus mardi, se sont en effet inclinés (3-2) au stade Luigi Ferraris face à une des équipes les plus faibles du championnat, Gênes. Les rossoblù disposaient indubitablement d'une bonne dose de confiance après leur nul acquis au Juventus Stadium dimanche dernier. L'équipe du président Claudio Lotito perd ainsi le wagon de tête et se voit distancié de neuf unités du leader turinois. Un malheur n'arrivant jamais seul, l'étau se ressert sur la Lazio puisque derrière, l'AC Milan, l'Inter et la Fiorentina se bousculent au portillon pour gravir un échelon supplémentaire au classement et atteindre le podium.

L'Inter, en quête de points après son décevant nul à San Siro face à Turin dimanche dernier, a été défaite à Sienne par les locaux (3-1). La Fiorentina, a quant à elle renoué avec le succès et venant à bout d'une bonne équipe de Parme (2-0) et reste ainsi toujours en contact avec ses concurrents directs pour la troisième place. En revanche, rien ne va plus pour l'AS Rome qui s'est inclinée à domicile contre les Sardes de Cagliari (2-4). Cette défaite qui éloigne dangereusement les giallorossi des premières positions, a coûté la place à l'entraîneur Zdenek Zeman. Les dirigeants italo-américains du club de la capitale, qui avaient l'intention de donner les clés de l'équipe première à l'entraîneur bohème à long terme, ont été contraints de changer leur plan. L'agacement chez les supporters romanistes commençait à atteindre des degrés alarmants. De plus, la défense de l'AS Rome, pointée du doigt comme étant la plus grosse faiblesse du système mis en place par Zeman, ne cessait de mettre en relief ses lacunes et de coûter des points au club. La première expérience à la tête d'une équipe de Série A se termine ainsi prématurément pour le Bohème. Dans l'immédiat, l'équipe sera entraînée par Aurelio Andreazzoli, un tacticien déjà au club depuis l'époque de Luciano Spalletti. Daniele De Rossi, souvent relégué sur le banc des remplaçants par Zeman, doit se réjouir d'avoir l'opportunité de rebondir avec un nouvel entraîneur.
Un autre entraîneur de Série A doit faire ses valises : Gianpiero Gasperini. En effet, après le revers à domicile contre l'Atalanta de Bergame qui plonge Palerme dans les abysses du classement, le président du club rosanero, Zamparini, a limogé son entraîneur. C'est la 49e fois en 24 ans de présidence que Maurizio Zamparini actionne le couperet.

De son côté, la Juventus a su redresser la barre après son faux pas de la semaine dernière (nul face à Gênes). Vainqueurs de Chievo au stade Bentegodi de Vérone, les bianconeri s'échappent de tous sauf de...Naples ! En effet, à l'issue de cette journée de Série A, seul Naples peut désormais se targuer du prestigieux surnom d'anti-juve. Face à une équipe de Catane qui réalise un grand championnat, Cavani et ses coéquipiers n'ont pas tremblé (2-0). Cette victoire permet au partenopei de rester dans le sillage de la Juve, à trois petites unités. Ce petit écart pourrait peut-être même disparaître ou s'amenuiser puisque la prochaine journée de championnat verra le leader turinois opposé à la Lazio dans un match au sommet.

El Shaarawy-Balotelli, un duo qui promet des étincelles (imagephotoagency.it)
El Shaarawy-Balotelli, un duo qui promet des étincelles (imagephotoagency.it)
Pour la première fois de la saison, une ambiance euphorique allait accompagner les joueurs de l'AC Milan du début à la fin de la rencontre au stade Giuseppe Meazza de San Siro. En effet, l'achat de Mario Balotelli dans les dernières heures du mercato hivernal a déchainé la passion des supporters du club le plus titré au monde. Cela faisait longtemps que les supporters du club lombard attendaient un signe fort de la part des dirigeants du club. Après le ménage estival avec le départ de tous les sénateurs (sauf Ambrosini) l'achat d'un jeune joueur italien (22 ans) et qui plus est supporter rossonero, a revigoré tout le milieu milaniste. Ainsi, après les scènes de liesse dans les rues de Milan à l'arrivé de Super Mario, la fête allait continuer lors du posticipo dominical face à l'Udinese. Personne n'aurait pu rêver d'un meilleur départ pour le transfuge de Manchester City, puisque, titularisé suite à la blessure contractée lors des étirements par Giampaolo Pazzini, Mario Balotelli a inscrit un doublé offrant la victoire à ses couleurs (2-1). Les trois points, arrachés à la 93e minute suite à un pénalty généreux concédé pour une faute sur El Shaarawy, permettent à l'AC Milan de poursuivre son escalade au classement. Désormais, la troisième place est dans le collimateur à trois points seulement. Et, avec un tel engouement, cumulé à la réelle plus-value sportive apportée par Super Mario, qui pourra bien arrêter les rossoneri ? Certains se prennent même à – pudiquement – rêver de scudetto...

Un homme : Mario Balotelli

Mario Balotell dans toute son extravagance (skysports.com)
Mario Balotell dans toute son extravagance (skysports.com)
Mario Balotelli : un phénomène, dans tous les sens du terme. Agé de seulement 22 ans, le jeune Mario originaire de la Province de Brescia, a déjà un sacré palmarès et un nom dans le football international. En 2010, il fait partie de la troupe de José Mourinho à l'Inter qui remporte la Ligue des champions, le titre national et la Coupe d'Italie (triplete). Cependant, José Mourinho ne peut pas exploiter au mieux les incroyables habilités techniques et physiques du jeune Balo. On pense surtout au match aller de la demi-finale face à Barcelone en Ligue des champions. Le mentor lusitanien jette le numéro 45 dans la mêlée pour les dernières minutes de la rencontre. Lorsque l'arbitre met un terme au match au match, remportée (3-1) par les nerazzurri, Balotelli prend son maillot et le lance avec dédain au sol. José Mourinho n'ayant aucunement apprécié ce geste, Balotelli ne sera pas convoqué pour les matchs suivants en championnat.

Rappelons aussi une autre anecdote croustillante : lors de la saison du triplete, un journaliste d'une chaîne privée italienne (Canale 5) avait offert un maillot de l'AC Milan floqué à son nom, au joueur interiste. Ce dernier, heureux du cadeau, enfila avec bonheur le chandail des rivaux du club qui versait son salaire, devant 60 millions d'italiens. Mais ce n'est pas tout ! Car, comme l'a récemment déclaré Marco Materazzi à la Gazzetta dello Sport, Balotelli se rendait à Appiano Gentile au camp d'entraînement de l'Inter avec des shorts et des chaussettes à l'effigie de son club préféré...l'AC Milan ! Le même quotidien sportif italien avait d'ailleurs photographié l'alors attaquant de l'Inter à San Siro en train de supporter les rossoneri qui disputaient un match de Coupe face à Novare.

Au terme d'une saison parfaite pour l'Inter les nerazzurri ont besoin de liquidités et, malgré le talent de Balotelli, en ont assez de son comportement enfantin et concluent l'affaire avec le club mancunien, pour 28 millions d'euros. En Angleterre, l'attaquant lombard marque de temps en temps et fait partie du contingent qui remporte le titre. Mais le jeune espoir multiplie surtout les frasques. Accidents de voiture, lancer de fléchettes sur des enfants depuis sa fenêtre, incendie de sa salle de bain, difficulté à vêtir un chasuble d'entraînement, tacles assassin et chasse à l'homme sur le terrain (contre Arsenal)....Bref, malgré son affection pour celui qu'il considère comme un fils, Roberto Mancini éprouve des difficultés à cerner son protégé. Tout le monde est conscient que le gamin a un sacré potentiel et Mancini est le premier à le savoir, mais la tension monte. Récemment, les deux compatriotes en vienent même aux mains lors d'une séance d'entraînement. La patience a ses limites et c'est ainsi qu'Adriano Galliani est parvenu, en offrant plus ou moins la même somme qui avait été dépensée par Manchester City, à réaliser le gros coup de ce mercato hivernal.

Désormais, de retour au bercail, Mario Balotelli a tout pour réussir à faire véritablement démarrer la carrière qu'il mérite: celle d'un tout grand. Avec le soutien de sa famille et du public de son club de cœur, ce phénomène incompris devrait enfin pouvoir trouver le juste encadrement qui l'aiderait à mûrir et à se rendre compte que la vie, après les péripéties qu'il a vécues lors de son enfance, lui sourit et lui offre une occasion en or. Cela lui permettrai de devenir plus responsable et professionnel afin d'enchaîner régulièrement les bonnes prestations. Sans pour autant perdre sa spontanéité et son allure de chien errant sur le terrain qui ne donnent jamais de points de repère et qui déboussolent les défenses adverses






     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Mai 2014 - 08:00 30 jours de Série A: Le règne continue

Vendredi 4 Avril 2014 - 10:00 30 jours de Série A: Victoire par K.O.




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF9675
DSCF0802
DSCF9237
DSCF8068
DSCF9207
celtic7
DSC_0582
019
DSCF3678
DSCF0808
DSCF9641
DSC_0562
DSCF9189
DSCF6725
darmstadt4
DSCF6632
DSC_0566
DSCF9620
hann20
choreo
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image