FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Lundi 8 Avril 2013

Trois manitas, et une montagne de buts !


La semaine dernière les grosses écuries de Liga avaient quelque peu manqué de tranchant et cette semaine, elles étaient désireuses de se refaire. Le Real et le Barça quelques heures plus tard, n'ont pas fait dans la dentelle même après les matchs de Coupe d'Europe de la semaine. Avec des effectifs remaniés, ils ont tout de même fait le spectacle. A noter également qu'avant la rencontre de lundi et donc après neuf rencontres, la moyenne de buts affolle les compteurs. Avec 3,9 buts en moyenne par match, difficile de faire mieux. Retour sur une journée riche en buts.


Trois manitas, et une montagne de buts !
Deux jours, trois manitas. Vendredi soir, le Betis se déplaçait à Grenade por le compte de la 30ème journée. Les locaux étaient sans doute loin de s'imaginer le calvaire qui les attendait. Au dessus durant l'ensemble du match, les Sevillans se sont imposés 1 à 5 et avec cette défaite, Grenade s'approche toujours un peu plus de la zone rouge. Le lendemain, le Real Madrid recevait Levante dans son stade mythique. Même après avoir encaissé le premier but, le Real a su mettre sa machine en route. Notamment avec des changements décisifs, les Madrilènes n'ont pas vraiment peiné pour s'imposer sur le même score que le match du vendredi soir. Une poignée d'heures plus tard, le Barça recevait Majorque. Quelques cadres étaient absent comme Messi, Iniesta, Alba ou Valdes. Ces absences ont permis à d'autres de s'illustrer. Fabregas avec un triplé (son premier en carrière pro) et Alexis avec un doublé ont donnés la victoire aux rouges et bleus. Un score sec (5-0) qui redynamise le Barça avant de recevoir Paris ce mercredi. Le Barça ajoute donc une manita à cette journée de Liga.

Deux matchs, onze buts. Le premier match de ce samedi était une confrontation directe pour la Ligue des Champions. La Real Sociedad (4ème) affrontait son concurrent le plus proche (Malaga) qui désirait sans doute prendre cette place qu'ils avaient déjà obtenus l'an dernier. Devenu la bête à vaincre de cette Liga, la Real Sociedad acceuillait Malaga avec tout de même une grande confiance. Il est vrai que rares sont ceux qui sont venus prendre des points à Anoeta ces derniers temps. Après une rencontre très disputée, les acteurs de la rencontre se séparent sur un score de 4 buts à 2 pour les locaux. Les supporters n'ont pas du s'ennuyer d'autant plus que leurs protégés confortent leur position au classement. En enchaînant une nouvelle victoire, le Deportivo La Corogne abandonne la dernière place de la Liga à Majorque. Cette victoire 3 à 2 contre Saragosse leur permet de monter à la 18ème place du classement. Ils sont désormais assez proches de quitter cette zone fatidique.


Ozil a su déjouer la défense de Levante (tumblr.com)
Ozil a su déjouer la défense de Levante (tumblr.com)
Le bas du classement se joue. A Pampelune comme à Vigo, les places de relégation venaient chercher preneurs. Tout d'abord à Pampelune, les hommes de Mendilbar recevaient l'Espanyol. Une rencontre qu'il fallait absolument gagner afin d'éloigner ces trois places tant craintes. Les Catalans dans une forme énorme n'auront pas eu de peine à se défaite d'Osasuna et de son temps hivernal. Cette victoire deux buts à rien permet presque à l'Espanyol d'assurer d'ores et déjà son maintient tandis qu'Osasuna voit la relégation toujours d'un peu plus près. Un peu plus tôt dans la journée, le Celta Vigo se frottait au Rayo Vallecano. Un duel à prioris à armes inégales. Les tendances du moment se seront confirmées par une victoire nette et sans bavures du Rayo (0-2). Les Galiciens restent englués dans la zone rouge tandis que le Rayo conforte sa place dans la première partie du tableau.

Dans le haut du tableau, les fortunes sont diverses. Opposés à Getafe, les hommes de Simeone auront eu du mal à bouger leurs adversaires. Durant l'ensemble du match, on a eu l'impression que Getafe cherchait juste le match nul dans ce derby de la ville de Madrid. Ils ont même obtenus ce qu'ils semblaient chercher avec ce 0 à 0 final. Un match terne avec un score vierge, un match qui ne restera pas dans les anales. En clôture de ce dimanche, Valence recevait Valladolid à Mestalla. Dictant leur rythme à la faible équipe de Valladolid, les coéquipiers de Rami ont su profiter des largesses défensives de leurs adversaires. Une victoire qui leur permet de s'intercaler entre la Real Sociedad et Malaga.

A suivre lundi soir à 22h: Seville vs Levante

Un homme: Eric Abidal

Le retour du grand Abidal (europe1.fr)
Le retour du grand Abidal (europe1.fr)
La maladie, plus qu'un choc, un drame. Le 15 Mars 2011, coup de tonnerre sur Barcelone. Les médecins du club nous annoncent qu'Eric Abidal souffre d'une tumeur au foie, il devra subir une opération qui devra l'éloigner un bon moment des terrains. Cependant cet homme a du caractère et il parvient à relever la tête aprés l'opération et réintègre l'équipe moins de deux mois plus tard face au grand Real Madrid. On croit voir la fin de cette douloureuse étape mais finalement ce n'est qu'une illusion. Un an jour pour jour après l'annonce de cette tumeur, on apprend qu'Abidal devra subir une greffe du foie, la première opération n'ayant guère porté ses fruits. Le 10 avril il subit une greffe du foie, une opération qu'il a pu effectuer grâce au don de son cousin. On pense le retour du joueur impossible mais ce guerrier n'avait pas dit son dernier mot.

Un retour émouvant. Après une opération telle celle qu'Abidal a connu, aucun sportif n'a réussi à réintégrer un niveau professionnel dans le sport. Eric aura donc été le premier. Alors qu'un an a passé depuis son dernier match, Abidal est convoqué par Vilanova lors de la rencontre face au Celta Vigo. Il ne rentre finalement pas en jeu mais ça ne sera que partie remise. La semaine suivante face à Majorque alors qu'on joue la 70ème minute, Gerard Piqué cède sa place au numéro 22 du club catalan. Un joueur que l'on avait plus vu sur un terrain depuis plus de 400 jours. C'est un grand moment d'émotion dans le Camp Nou, le public se lève et hurle à la gloire de ce héros. Un homme à qui nous souhaitons un futur brillant, autant dans le sport que pour sa santé.


Isaac Moresi

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/kzK4DQTOKp
Lundi 25 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

dortmund5
dortmund12
DSCF6733
167
darmstadt3
DSCF9521
darmstadt4 (2)
DSCF6726
DSCF9351
161
066
DSC_0671
DSCF3364
DSCF9501
DSCF0802
DSCF9596
DSCF3217
14
hann23
DSCF9182
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image