FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Série A
Lundi 3 Décembre 2012

Un Piémont en ébullition


Depuis quelques temps, il est difficile de parler de la Série A sans faire référence à un derby. Pour l'heure, celui de cette 15ème journée n'était autre qu'un Juventus - Torino qui risquait fort de faire bouillir les travées du Juventus Stadium de Turin. Le Milan AC, qui se déplaçait quant lui à Catane, se devait de confirmer son renouveau entamé dimanche dernier à San Siro face à cette même Juventus. Récit d'un championnat d'Italie, qui a failli ne pas connaitre le nul ce week-end.


Un Piémont en ébullition
En règle générale, chaque journée de championnat a droit à son lot de matchs nuls. Visiblement, la Série A fait exception à celle-ci ce week-end. Il aura en effet fallu attendre l'épilogue de ce 15ème épisode entre la Fiorentina et la Sampdoria, pour assister à "un partage des points".

Dans cette rencontre étriquée, les deux équipes ont su mener au score, sans pourvoir pour autant le garder à leur avantage. Stefan Savic, coéquipier de Svedran Jovetic en séléction monténégrine comme en club, a incrit ses deux premiers buts de la saison avec la "Viola" aux 21ème et 75ème minutes. Une performance, quand on sait qu'il est défenseur central ! Buts malheureusement insuffisant pour empêcher celui de Krsticic (48ème), ainsi que celui de son partenaire en défense central Rodriguez (c.s.c) à la 72ème minute qui, pour le coup, s'est véritablement tiré une balle dans le pied. Les Florentins, dont l'agueusie de la défaite était confirmée depuis plusieurs semaines maintenant, ne sont donc toujours pas prêts à s'incliner face à un quelconque adversaire. A suivre. 

Le Milan AC et son renouveau. On l'avait quelque peu prédit il y'a deux semaines avec une présentation sur Massimiliano Allegri, aujourd'hui les événements nous donnent vraisemblablement raison. Auteurs d'une remarquable victoire (1-0) dans leur "antre" de San Siro face à la "Vielle Dame" dimanche dernier, les "Rossoneri" ont de toute évidence décider de continuer sur une cadence similaire ce week-end, si ce n'est même d'accéllerer. Les Lombards, qui se déplaçaient chez une formation de Catane encore ébranlée(défaite dans le derby sicilien lors de la dernière journée), n'ont laissé que des miettes aux protégés de Rolando Maran. Avec une possession de balle d'environ 73%, l'AC Milan n'a jamais tremblé dans cette rencontre et ce, malgré l'ouverture du score de Legrottaglie à la 11ème minute en faveur des Catanesis.

Une mi-temps, c'est le temps durant lequel les Milanais n'ont pas trouvé le chemin des filets. Et comme souvent cette saison, c'est El-Sharaawy qui, grâce à deux nouvelles réalisations, a fait la décision. Kevin-Prince Boateng avait donnait auparavant l'avantage aux Milanais à la 56ème minute, avant de se faire "bêtement" expulsé pour un tacle dangereux en toute fin de match. Grâce à ce très bon résultat, le club lombard remonte à la 7ème place du classement et n'est désormais plus qu'à huit longueurs d'une éventuelle place en Ligue des Champions. Catane stagne avec 19 points, se retrouvant par conséquent à la 10ème place de ce championnat transalpin. Les Siciliens se doivent de réagir le week-end prochain à Sienne, auquel cas leurs ambitions seront sûrement revues à la baisse. 

Un match : Juventus Turin - Torino FC

Voilà trois ans de cela qu'on ne pouvait que rêver de contempler de telles images. Celles de deux équipes piémontaises pleines d'abnégation, s'affrontant dans une lutte fratricide pour l'hégémonie footballistique de toute une région. Juventus Turin - Torino FC, un derby d'une tonalité plus épique que les autres parce que, loin d'un "Milan AC - Inter Milan" ou d'un "AS Rome - Lazio", celui-ci profite dun certain manque d'équivalence entre les deux clubs. On utilisera donc volontiers l'image de "David contre Goliath" ou, si l'on préfère dans le cas présent, celle de "Goliath contre David" (puisque Goliath reçoit dans son antre du Juventus Stadium), pour caractériser le phénomène si particulier d'une telle rencontre.

Car très souvent, le spectateur neutre qui souffre d'un syndrôme non-reconnu le poussant à supporter davantage le "petit" plutôt que le "grand", va vibrer pendant toute une rencontre afin d'y voir à son terme l'éléphant tomber devant la souris. Qu'à cela ne tienne, ça n'était pas pour cette fois ! Les protégés d'Antonio Conte conforte à la suite de ce résultat leur première place et laisse le Torino FC s'accrocher tant bien que mal à une tangeante 14ème position. Vivement le second acte au prochain printemps !

En bref dans les autres rencontres, Naples a cartonné face à Pescara à domicile avec un nouveau doublé de Cavani, consolidant ainsi son statut de dauphin bien placé à deux points des "Bianchoneri". Pescara reste lanterne rouge de Série A. L'Udinese, elle, a pu regoûter à la victoire grâce à ses quatre buts inscrits sur sa pelouse du "Stadio Friouli" contre Cagliari. Les Udinois pointent désormais à la 9ème place et les Sardes à la 13ème. Sienne ne peut en revanche pas se targuer d'une bonne performance sur son terrain, les Toscans ont en effet été défaits pour la sixième fois de la saison. C'est l'AS Rome, qui est venue à bout d'une bien pâle formation siennoise et ce, par un beau doublé de Mauro Destro. Le club de la louve conforte sa 6ème place et Sienne ne voit pas le bout du tunnel à une médiocre 19ème place. 

Pour ce qui est du reste, la Lazio de Rome évince Parme (2-1) avec un nouveau but de l'inévitable Miroslav Klose, conservant ainsi son statut au sein du quatuor de tête avec vingt-neuf points. Parme se fait doubler par le Milan AC et se retrouve ainsi 8ème de ce classement à un point des Lombards. L'Inter Milan enfonce Palerme tout près de la zone de relégation suite à sa courte victoire (1-0) à San Siro, Bologne redresse la tête à domicile face à l'Atalanta (2-1) et le Genoa retombe dans ses travers en perdant (2-4) dans son "Stadio Luigi Ferraris" face au Chievo de Vérone. Défaite pesante quand on sait que les deux équipes luttent pour le maintien. A noter également le fantastique "hat-trick" de Paloschi côté véronais. 

Un stade: Le Juventus Stadium

Un stade déjà empreint d'histoire (bianconeroblog.com)
Un stade déjà empreint d'histoire (bianconeroblog.com)
Les stades, régulièrement surnommés *théâtres" de façon prestigieuse par les observateurs, semblent cependant ne pas tout le temps avoir toute l'attention qu'ils méritent. Tenez, prenez par exemple le "Juventus Stadium". Cet "antre de la "Vieille Dame" est encore tout jeune et pourtant il est déjà porteur d'une partie de l'histoire turinoise. Ainsi, en cette 15ème journée de Serie A il accueillait son tout premier derby du Piémont, et, heureusement pour son histoire, la Juventus y a décroché la victoire. Mais, quand bien même elle n'y serait pas parvenu, cela n'aurait été qu'une vilaine tâche sur son tableau d'honneur. 

Car, avec tout juste une saison pleine à son actif, le "Juventus Stadium" peut néanmoins d'ores et déjà se targuer d'être l'un des "théâtres" les plus prestigieux du monde. Ce "stadio" construit sur les vestiges de son ancêtre "Delle Alpi", est le résultat du travail des deux architectes Hernando Suarez et Gino Zavanella. Les deux hommes (en collaboration avec l'ingénieur Massimo Majowecki) ont tout simplement réussi à élevé des pylônes de 6,8 mètres, pour offrir aux spectateurs les plus privilégiés des places à environ sept mètres de la pelouse. Profitant d'une capacité de 41'000 spectateurs, le "Juventus Stadium" a pu être inauguré tout juste deux ans et demi après le début des travaux.

Plus précisément, en l'événement d'un match de gala se déroulant le 8 septembre entre la Juventus et Notts County. Pour l'anecdote, les deux clubs sont liés par leurs couleurs et leur incroyable longévité, mais cela, c'est une autre histoire. On retiendra surtout, que le premier but officiel inscrit par un joueur bianconero dans cet antre, fut l'oeuvre d'un Suisse (Stéphane Lischteiner) et que, par dessus tout, le "Juventus Stadium" n'a laissé entrer le mot "défaite" dans ses travées seulement après près d'un an et demi. La légende attend donc ses autres lettres de noblesse, surtout lorsqu'on sait qu'il se disputera dans ce stade la finale de l'Europa League en mai 2014. 


Franck Guggisberg-Boukerdous

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Mai 2014 - 08:00 30 jours de Série A: Le règne continue

Vendredi 4 Avril 2014 - 10:00 30 jours de Série A: Victoire par K.O.




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/prt42mOoNX
Jeudi 21 Septembre - 09:43

AROUND THE GAME

leverkusen 2
228
hann1
DSCF7996
134
dortmund2
DSCF9521
DSCF8130
dar12
DSCF7837
darmstadt
dortmund 15
hann12
dortmund16
18
DSC_0544
DSCF9182
019
DSC_0701
DSC_0668
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image