FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Liga
Lundi 3 Juin 2013

Un dernier chassé-croisé palpitant


Cette Liga touche enfin à son terme et le verdict est enfin connu. Différentes émotions étaient présentes après ces deux derniers matchs. Ceux qui ont sué jusqu'au bout pour obtenir une qualification dans les compétitions européennes ou encore qui ont pu sauver leur peau en Liga. Et ceux qui ont tout perdu en laissant échapper des places importantes ou même en se voyant relégués au bout du dernier match. Revenons sur les deux dernières rencontre de chaque équipe afin d'en tirer un bref bilan.


Un dernier chassé-croisé palpitant
1. Barcelone, 100 points, +75. Le Barça déjà sacré champion d'Espagne souhait emporter les six points qu'il lui restait pour finir cette Liga en beauté, c'est à dire avec cent points. C'est d'abord en s'imposant chez sur voisin de l'Espanyol (0-2) qu'ils ont commencer à s'approcher de leur objectif. Puis hier lors du dernier match au Camp Nou, Barcelone s'est imposé 4 buts à 1 grâce à des réalisations de Villa, Cesc, Montoya et Iniesta.

2. Real Madrid, 85 points, +61. Comme le Barça, Madrid n'avait rien de spécial à jouer lors de cette fin de saison si ce n'est son prestige. Ils auront finalement pris quatre points sur six. Un nul face à la toujours surprenante équipe de la Real Sociedad et trois points contre Osasuna (4-2).

3. Atletico Madrid, 76 points, +34.  Cette troisième place leur était promise depuis quelques temps et c'est également avec un nul et une défaite que les rouges et blancs vont mettre fin à leur saison. Un petit nul (0-0) face à Majorque et une belle victoire (1-3) en déplacement à Saragosse. Les désormais ex-coéquipiers de Falcao (parti à Monaco), joueront la Ligue des Champions.

4. Real Sociedad, 66 points, +21. C'est fait ! La formation de Philippe Montanier accède à cette quatrième place synonyme de play-off pour la prochaine Ligue des Champions. Grâce à un bon nul trois partout à Madrid et à une victoire face à La Corogne (0-1), les Basques rafflent la quatrième place au FC Valence.

5. Valence, 65 points, +13. Les Valencians n'auront droit qu'à l'Europa League. Il fallait gagner à Seville pour passer devant les Basques de la Real Sociedad mais un quadruplé de Negredo en aura voulu autrement.

Griezmann après avoir inscrit le but décisif (fr.uefa.com)
Griezmann après avoir inscrit le but décisif (fr.uefa.com)
6. Malaga, 57, +3. Une fin de saison assez catastrophique condamne les Andalous à finir deux rangs plus bas que l'année passée. Mais peu importe, l'équipe est de toutes façon privée d'Europe pour un an à cause de ses dettes montrueuses à moins que le TAS les blanchisse dès la semaine prochaine. En clôture de championnat, il auront fait les frais de leur déplacement en Catalogne, encaissant un 4 buts à 1 assez sec.

7. Betis Seville, 56 points, +1. C'est gentillement que les Andalous ont traversé cette saison mais grâce à leur régularité, ils pourront participer à la prochaine campagne de l'Europa League. Une victoire leur aurait même permis de finir sixième mais Levante n'en a pas voulu ainsi (1-1).

8. Rayo Vallecano, 53 points, -16. En raison de la victoire de l'Atletico Madrid en Coupe d'Espagne et de la probable suspension de Malaga pour les compétitions européennes, le Rayo va jouer les rencontres préliminaires de l'Europa League si les Andalous sont vraiment suspendus. Un dernier nul face à Bilbao leur permet de finir sur une note assez positive.

9. Seville, 50 points, +4. On attendait plus de cette formation qui est sensé jouer l'Europe. Le début de saison les a malheureusement fortement pénalisé car quand on voit la belle victoire (4-3) face à Valence ce week-end, on se demande ce que Seville fait ici.

10. Getafe, 47 points, -14. Les madrilènes ont longtemps été dans la course pour les places européennes mais un moins bon deuxième tour les a condamné à finir à l'hémisphère du championnat. C'est même sur une défaite (2-0) à Grenade que Getafe dit au revoir à cette campagne.

A l'image de Feghouli, Valence peut être déçu de sa fin de saison (football365.fr)
A l'image de Feghouli, Valence peut être déçu de sa fin de saison (football365.fr)
11. Levante, 46 points, -17. Cette position finale peut parraître bonne compte tenu de l'effectif à disposition du coach valencian, mais elle ne l'est pas. Cette équipe qui jouait l'Euopa League cette saison et qui visait l'Europe n'a pas été récompensée en cette fin de saison.

12. Athletic Bilbao, 45 points, -21. Très longtemps reléguables, les Basques ont su tirer profit de leur meilleur second tour. Ils ont même un temps vu l'Europe d'assez près mais ce ne fût qu'une illusion.

13. Espanyol Barcelone, 44 points, -9. Avant l'arrivée d'Aguirre au poste d'entraîneur, l'Espanyol Barcelone était lanterne rouge de Liga. Beaucoup même les voyaient finir bon derniers mais ça n'a pas été le cas. Un moment présente dans la première moitié du classement, la formation n'a pas tenu la longueur comme le démontre la dernière défaite face à Vigo (1-0).

14. Valladolid, 43 points, -9. Valladolid a été l'équipe qui n'a rien eu a jouer durant toute la saison. Très inconstante, l'équipe n'a jamais été susceptible de jouer les premiers rôles, ni par la même occasion de se voir menacée par la relégation. Il faudra être plus ambitieux l'année prochaine.

15. Grenade, 42 points, -17. Longtemps poursuivit par les places infernales de la relégation, Grenade a su tirer son épingle du jeu et cette dernière victoire 2 buts à rien contre Getafe, donne encore plus d'ampleur à la belle fin de saison des Andalous.


Après un match acharné, le Celta Vigo tient son maintient ! Mais que ce fût difficile (neogol.com)
Après un match acharné, le Celta Vigo tient son maintient ! Mais que ce fût difficile (neogol.com)
16. Osasuna, 39 points, -17. C'est lors de la 37ème journée et suite à sa victoire face à Seville (2-1) que les joueurs de Pampelune ont sauvé leurs têtes. La défaite lors de la dernière journée face à Madrid ne restera qu'anecdotique.

17. Celta Vigo, 37 points, -15. Six sur six ! Ce n'est qu'au bout de la dernière journée que le Celta Vigo a pu assurer son maintient en Liga BBVA pour une année supplémentaire. Grâce à une dernière victoire face à l'Espanyol, les Galiciens passent à la 17ème place sous le nez de La Corogne et du FC Saragosse.

18. Majorque, 36 points, -29. Les joueurs des Baléares ont presque réussi à sauver leur peau mais leur réaction a été trop tardive. Malgré quatre points en deux matchs, les coéquipiers de Giovanni Dos Santos ont échoué à un petit point du maintient.

19. Deportivo La Corogne, 35 points, -23. Il fallait gagner face à la Real Sociedad pour se maintenir mais face à une équipe ultra-motivée pour pouvoir atteindre la quatrième place ce fût impossible. Les Galiciens retrouvent l'enfer, juste un an après l'avoir quitté...

20. Saragosse, 34 points, -25. Il fallait aussi une victoire pour Saragosse et en même temps éviter que le Deportivo ne gagne. Malheureusement les deux objectifs n'ont pas pu être atteints. Pour ce qui est du Deportivo, ils ont bien perdus, mais l'Atletico a joué son dernier match à fond et Saragosse n'a jamais eu sa chance (1-3).

Un fait marquant: le dernier match d'Eric Abidal au Barça

Abidal lors de l'hommage que le club lui a rendu (my.sports.yahoo.com)
Abidal lors de l'hommage que le club lui a rendu (my.sports.yahoo.com)
Merci Abi. Jeudi en conférence de presse, Abidal accompagné des dirigents du Barça confirmaient que le latéral français ne continuerait pas la saison prochaine. C'est avec une énorme émotion que le tricolore l'annonçait devant la presse. 

Une cérémonie à sa hauteur. Une heure avant la dernière rencontre de samedi, une cérémonie d'aurevoir était consacrée à Eric Abidal, une cérémonie dans un Camp Nou bien rempli (plus de 70'000 spectateurs). C'est à nouveau avec beaucoup d'émotion qu'il disait au revoir aux fans, accompagné par sa femme, ses enfants et son cousin. Un maillot "Merci Abi 22" lui a été offert, le 22 pour son numéro au club mais aussi pour cette 22ème Liga du Barça.

Un dernier quart d'heure de folie. 75ème minute, Gerard Piqué cède sa place au français ovationné par le public. Durant tout le reste du match, le public scandait son nom et nul ne doute que nous reverons Abidal au sein du club d'ici peu, cette fois plutôt dans le staff.


Isaac Moresi

     

Commentaires

1.Posté par Mariel MARIEL le 29/10/2013 03:30
Le 2012 maillot domicile http://www.mfpascher.com/barcelone-c-1_47/ serait bien plus flou sur le plan visuel que dans le passé

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2014 - 18:30 30 jours de Liga: Le tiercé gagnant




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/YbXZUCcw3t
Samedi 18 Novembre - 13:44

AROUND THE GAME

darmstadt3
DSCF6726
DSCF7917
15
DSC_0679
DSCF6591
dortmund13
DSC_0614
9
dar2
217
4
darmstadt5
DSCF9501
DSC_0566
DSCF0741
DSCF3521
augsburg4
DSCF6739
DSCF9597
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image