FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Premier League
Dimanche 18 Novembre 2012

West Brom' toujours plus fort


Une fois n'est pas coutume, cette 12ème journée de Premier League ne nous offrait pas de gros chocs, si ce n'est un North London Derby (Arsenal-Tottenham) riche en buts. Néanmoins, le haut du tableau a été chamboulé par les surprenantes défaites de Manchester United et Chelsea. Ce week-end, c'est Manchester City qui a fait la bonne affaire en s'imposant 5-0 contre Aston Villa, prenant dans le même temps la place de leader. A Birmingham, West Brom' a enchaîné sa troisième victoire d'affilée et occupe maintenant la 4ème place du classement


West Brom' toujours plus fort
Cette 12ème journée s'ouvrait sur son match le plus alléchant, Arsenal-Tottenham. Que dire sur la forme ces deux formations ? Dans cette première partie de saison, les deux clubs londoniens enchaînent le bon, le moyen et le très moyen, s'accrochant tant bien que mal au haut du classement. Sur la superbe pelouse de l'Emirates, c'est les visiteurs et Emmanuel Adabeyor, l'homme en forme côté Spurs, qui ouvraient la marque après 10 minutes seulement. Annonciateur d'une balade blanche et noire ? Faux ! En 20 minutes (24e, 42e et 45e), Mertesacker, Podolski et Cazorla redonnaient un avantage décisif aux Gunners, sous les yeux d'un Lloris titulaire mais parfois discutablement impuissant.

En deuxième période, un doublé de Cazorla étayait encore davantage l'élégante tenue du ballon des hommes d'Arsène Wenger. La réducation du score de Gareth Bale, d'une superbe frappe croisée du pied droit, n'était qu'anectodtique. Les Cannoniers engendrent enfin une victoire contre un "gros" du championnant, et c'est pas trop tôt.

Liverpool fait le métier. Les Reds, auteurs d'un début d'exercice catastrophique, continuent leur prudente ascension du tableau. Cloitrés à la 11ème place, les Liverpuldiens n'ont pourtant fait qu'une bouchée de Wigan, pour le bonheur de leur emblématique "Kop". A noter les deux nouveaux buts de l'Uruguyen Luis Suarez, devançant alors Van Persie au classement des buteurs avec 10 unités inscrites.

Malgré Chicharito et Van Persie en attaque, United n'a pas inscrit le moindre but sur la pelouse de Norwich City. (Source : media.zenfs.com)
Malgré Chicharito et Van Persie en attaque, United n'a pas inscrit le moindre but sur la pelouse de Norwich City. (Source : media.zenfs.com)
Plus haut dans le classement, la lutte fracticide entre Manchester United et Manchester City se poursuit. Les premiers se déplaçaient dans l'antre bucolique de Carrow Road. Comptant seulement deux victoires depuis le début de l'exercice, les Canaries et leur stratégie du verrou comptabilisent néanmoins une dizaine d'unité grâce à leurs nombreux matchs nul. Pourtant, samedi, les locaux ont obtenu une pretigieuse victoire. Un but d'Anthony Pilkington (60e), formé à United, a eu raison d'une équipe mancunienne peu inspirée qui avait sûrement la prochaine journée de C1 en tête. Déjà tombeur d'Arsenal, le club de Norwich a visiblement trouvé la tactique à même de mettre des bâtons dans les roues des grosses équipes.

City s'envole. Première grosse performance des Citizens dans cet exercice 2012/2013. Jamais brillante ni par la manière ni par le score, l'équipe "Football Manager" du Cheikh Mansour présente pourtant des statistiques parlantes ; seulement 10 buts encaissés et la meilleure différence de but (15) derrière son voisin rouge (12). Et le match de cette 12ème journée a grandement contribué à ajuster ces statistiques, les Blues s'étant largement imposés (5-0) contre une fébrile équipe d'Aston Villa. Un doublé d'Aguero et de Tevez ont notamment permis à Manchester City de pointer leur tête juste devant celle de son ennemi juré (1 point de différence). 

Une équipe : West Bromwich Albion

Kane Long qui ouvre la marque et c'est tout une communauté qui se met à rêver. (Source : wba.co.uk)
Kane Long qui ouvre la marque et c'est tout une communauté qui se met à rêver. (Source : wba.co.uk)
Trois matchs, trois victoires. La statistique est si cinglante qu'on aimerait l'attribuer à un Chelsea ou un Manchester. Non non, ceci n'est autre que l'éclatant rythme de croisière de la petite (pour longtemps ?) équipe de Birmingham, West Bromwich Albion. Des joueurs discrets (Odemwingie, Lukaku et Gera sont peut-être les seuls "connus"), un entraîneur Ecossais (Steve Clark) et un stade qui n'a rien d'un théâtre des rêves (The Hawthorns, 25'000 places), mais une place au classement qu'un monument de club comme Arsenal ne peut qu'envier : la 4ème.

Et si les deux victoires précédentes n'ont pas fait de bruit, c'est qu'elles ont été réalisées face à des équipes de milieu et de bas de classement (Southampton et Wigan). Cette fois, les Baggies ont définitivement prouvé leur valeur en battant Chelsea deux buts à un. Dans cette partie, les trois buts ont été marqués de la tête. L'Irlandais Shane Long ouvrait la marque après 10 minutes seulement avant qu'Eden Hazard inscrive son troisième but de la saison et égalise pour les Blues. Finalement, c'est le Nigérian et ancien lillois Peter Odemwingie qui emmenait ses supporters au septième ciel. Chelsea peut toutefois donner une explication à cette défaite par la prudence affichée par leur coach Di Matteo, préservant de nombreux cadres avant le choc contre la Juve mardi. En attendant, les Blues ne comptent qu'un seul petit point d'avance sur leur bourreau du jour. Au vu de la différence de budget entre les deux clubs, c'est les Baggies qui sourient.

Vidéo : Arsenal 5 - 2 Tottenham



Robin Fasel

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >



FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/pzZ3Ti8ktq
Dimanche 22 Octobre - 13:44

AROUND THE GAME

DSCF3508
DSCF7864
8
DSC_0671
hann9
5
200
DSCF3452
DSCF9585
fanhaus
DSCF9521
DSCF7917
DSC_0529
hann23
217
DSCF6763
DSCF9176
hann5
DSCF0763
DSC_0454
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image