FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
En image
Jeudi 15 Novembre 2012

Arrêt sur Zlatan


Hier soir, lors d'un match amical entre la Suède et l'Angleterre, Zlatan Ibrahimovic a ajouté une pièce de choix à l'étalage vitré de ses exploits. Après un magistral doublé lors du "clasico" OM-PSG, le Suédois a devancé les limites même de l'imagination pour nous offrir un mémorable quadruplé dont une bicyclette sortie tout droit de "Shaolin Soccer". Vous avez tous vu la vidéo. Sur FI, on a choisi une image, une seule, symbolisant l'exubérance de l'attaquant le plus spectaculaire de l'histoire du football.


sport24.com
sport24.com
D'abord, il y a l'action. La touche anglaise, la balle récupérée puis directement dégagée par la défense suédoise. S'en suit la sortie impertinente du portier Joe Hart et le dégagement de la tête. Une sortie un brin maladroite mais courageuse, comme on peut en voir dans des dizaines de milliers de match. Et puis il y a le geste. Fulgurant. Tranchant les espoirs anglais. Déchirant le silence de la Friends Arena. Un geste infestant les coeurs et transformant les états émotionnels à la vitesse d'une balle de revolver. Un geste beau et drôle, comme un spectacle de cirque. Un geste s'engouffrant dans le gosier des commentateurs et ressortant en détonation stridente. Un impact, dûr et doux à la fois. On vient à la trajectoire du ballon; nette, têtue, se moquant des regards intrigués des défenseurs anglais se demandant par quelle malédiction ils viennent d'être frappés.

Puis, Zlatan exulte. Une course effernée rythmée par la joie et l'incompréhension, quelques bras jetés en l'air en signe victorieux et un maillot arraché au corps. Zlatan est alors à la hauteur du Dieu grec. Nu, transpirant, sculpté, adulé... Un être mystique dont les exclamations d'admiration du public ne font qu'attester la silouhette divine. Dans sa tête, pendant que la fierté et la joie accaparent sa conscience, son subconscient, lui, travail. Peut-être essaye-t-il de trouver une explication à ce qui vient de se produire. Mais y a-t-il vraiment une explication ? L'humeur ? La folie du moment ? La confiance, ce corps énergétique capabe de produire le phénoménal ? Ou l'envie, aussi. Et le talent ? Le corps, lui, jubile. Chignon de samouraï au vent, musculuture tatouée de puissance, Zlatan a quitté ses couleurs car il ne joue plus pour son pays, il joue pour l'éternité. Sur son bras gauche, un bout de tissu, vestige de son parti, rappelle qu'il est le leader d'une nation pas peu fier de l'avoir. "Après ce match fantastique dans le nouveau stade national de la Suède, il ne reste qu'une chose à faire : se mettre à genoux et s'incliner aussi bas que l'on peut pour le meilleur joueur du monde, Zlatan Ibrahimovic", en rajoute les médias scandinaves. A FOOTBALL INTéGRAL, on ne s'abaisse pas à ce point devant le géant attaquant. On le remercie juste de porter le football aussi haut.

Robin Fasel

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Septembre 2013 - 18:38 Le beautiful fan

Jeudi 14 Mars 2013 - 16:19 Maradona s'amuse à Dubaï





AROUND THE GAME

DSC_0671
DSCF0836
DSCF9519
DSC_0714
DSCF6750
16
DSCF0837
DSC_0543
DSCF9385
DSC_0442
darmstadt
DSC_0591
DSCF9560
DSC_0668
DSC_0667
DSCF9351
DSCF9246
DSCF7917
DSCF8020
DSCF6660
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image