FOOTBALL INTéGRAL - Le football avec du coeur
Facebook
Twitter
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Sociofoot
Vendredi 23 Janvier 2015

Mais qui est tu Martin Odegaard ?


Dans ce mercato hivernal des plus ennuyeux, c’est finalement un gamin de 16 ans qui est venu nous sortir de cette torpeur ambiante. Martin Odegaard, Norvégien jusqu’au bout des cheveux, vient de signer au Real Madrid et scelle ainsi son avenir d’adolescent. Le jeune international, déjà starifié sur internet, traverse donc l’Europe et quitte ses fjords pour rejoindre l’institution madrilène et poursuivre sa progression.


Martin, 16 ans, footballeur et millionnaire.

"Et toi, t'étais où à 16 ans ?" www.espnfc.com
"Et toi, t'étais où à 16 ans ?" www.espnfc.com

A l’âge ou d’autres font le mur de chez eux pour aller traîner avec leurs potes, connaissent leurs premières idylles amoureuses ou dealent à la sortie du collège pour gagner quelques centaines de Francs, le (très) jeune Martin Odegaard, 16 ans, vient de s’engager avec le Real Madrid où il touchera entre 55 000, son salaire minimum, et 100 000 euros par semaine en fonction de divers bonus (soit 2,5 millions par saison au bas mot). 

 

Pour réussir à arracher la pépite norvégienne aux autres cadors européens (Man Utd, Man City, Liverpool, Arsenal, le Bayern ou encore le Barça étaient sur le coup), le club merengue aurait déboursé 2,8 M€ (plus des primes ultérieures) au club de Stromsgodset où évoluait le blondinet aux pieds d’or dont les gestes techniques envahissaient YouTube depuis quelques mois. Petit détail qui aura sans doute son importance dans le développement du jeune norvégien à Madrid, son père, ancien professionnel et désormais entraîneur, va également rejoindre la « Maison Blanche » et intégrer la structure technique du club chez les jeunes. 

 

Si le Real a été très incisif sur ce dossier, c’est sans nul doute parce qu’il espère que le Norvégien d’1,70m deviendra un « crack » dans les années à venir, mais aussi parce que l’Europe entière était aux trousses du Norvégien. Question de prestige oblige, le prétendu "plus grand club du monde" se devait d’avoir dans son effectif cette petite pépite tant désirée par ses rivaux. 


Pourtant, même si le talent du gamin est visible sur quelques actions filmées ici ou là, rien ne dit qu’à 20 ans, il sera la nouvelle coqueluche du Bernabeu ou le successeur de CR7. Ce ne serait pas la première fois qu’un jeune au talent précoce s’écrase en plein vol au moment de confirmer au haut niveau, qui plus est au Real Madrid. C’est donc un beau pari que fait ici Florentino Perez. Un beau pari pas cher, médiatique à souhait, et qui pourrait rapporter gros. 


Sous les ordres du Z.

Avant de distiller des caviars à Cristiano après avoir fait trois feintes de corps et deux petits ponts, Martin Odegaard devra s’aguerrir avec la Castilla sous les ordres de Zinedine Zidane, qui pourra, par la même occasion, lui parler de la Coupe du Monde 98 que Martin, né le 17 décembre 1998, a vécu dans le ventre de sa mère. Vous avez dit « coup de vieux » ? 

 

Progressé sous les ordres du double Z, il y a pire comme écrin, mais le choix semble assez judicieux même si la D3 pourrait vite s’avérer trop étroite si Martin Odegaard a réellement le talent qu’on lui prête. Un transfert en Premier League aurait sans doute eu un plus grand retentissement médiatique en raison de l'omniprésence de la presse britannique, mais aussi de la proximité avec la Norvège. Ce ne sont que des suppositions, mais Odegaard aurait pu être lancé très (trop) rapidement au combat de la Premier League et ainsi se griller les ailes. D’ailleurs, quand on y pense, où en est l’éclosion du « crack » Januzaj à Manchester United ? Ayons aussi une pensée pour les deux anciens Havrais Anthony Le Tallec et Florent Sinama-Pongolle, partis rejoindre Liverpool à 17 ans et qui n’ont jamais réussis à confirmer le talent qu’on leur prêtait. A Madrid, s’il convint le "Mister Ancelotti" de l’inclure dans le groupe pro, Martin Odegaard pourrait dès cette saison effacer des tablettes quelques records, notamment celui du plus jeune buteur du club en coupe d’Europe, détenu par Raul (ndlr 18 ans et 113 jours).

 

Au moins, en Espagne, Odegaard pourra s’étoffer techniquement et physiquement avec comme camarade de classe Enzo Zidane, sans que les médias du monde entier le traque au moindre extérieur du pied manqué. En tout cas, lui, prend cela très sereinement. Lors de sa présentation à la presse ce jeudi, il déclarait : "Jouer en équipe première ou en deuxième n'est pas important. Je veux m'améliorer. J'ai envie de m'entrainer au plus vite ! Je suis impatient". 

Rendez-vous pour l'Euro 2016 ? www.sofoot.com
Rendez-vous pour l'Euro 2016 ? www.sofoot.com

Faire ses preuves à l'examen.

Le jeune gaucher aux dribbles déroutants, qualifié de « talent du siècle » par le président du Bayern Karl-Heinz Rummenigge, a débuté sa carrière professionnelle à Stromsgodset (club pour lequel il jouait chez les « jeunes ») il n’y a pas une année, le 13 avril 2014, devenant le plus jeune joueur de l’Histoire du championnat norvégien. A peine le temps de terminer sa rédaction sur la légende d’Odin qu’il devait rendre le lundi matin, Martin Odegaard devenait onze jours plus tard le plus jeune buteur de l’histoire du championnat. Il terminera la saison 2014 auréolé du trophée du « meilleur espoir » avec à son compteur 5 buts et 7 passes décisives. Beau premier bulletin. 

 

A la fin de l’été 2014, Martin entre à la grande école internationale. Appelé le 19 août en équipe nationale, il porte pour la première fois le maillot de sa sélection le 27 août pour un match amical face aux Emirats arabes unis, devenant ainsi le plus jeune joueur de l’histoire de la sélection à 15 ans et 253 jours. A ce jour, il compte trois sélections avec la Norvège (actuellement troisième du groupe H des éliminatoires de l’Euro 2016 avec 9 points derrière la Croatie et l’Italie, la Norvège est toujours en course pour la qualification). 

 

Futur crack, jeune prometteur ou simple étoile filante, Martin Odegaard suscite en tout cas l’intérêt de nombreux suiveurs et génère désormais, qu’il le veuille ou non, une certaine attente. Dans l'une des plus grandes institutions footballistiques au monde, il devra faire ses preuves chaque trimestre et ramener une mention correcte en fin d'année sans quoi il finira aux oubliettes comme tant d'autres. Quoiqu’il en soit, du haut de ses 16 printemps, Martin est en Erasmus à Madrid alors que la plupart n’ont jamais été plus loin que le secrétariat avant d’être recalé sur dossier pour partir là-bas. Encourageant. 


Guillaume Legueret

     

Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Avril 2015 - 22:00 La Guerre des mondes




FOOTBALL INTEGRAL : Football Intégral - Infos du jour est sorti de presse! https://t.co/VIjO87KRW4
Mardi 12 Décembre - 09:43

AROUND THE GAME

DSCF9178
celtic2
DSCF9240
DSC_0667
223
DSCF0860
DSCF9444
dortmund 15
DSCF8116
darmstadt5
DSCF9688a
leverkusen 5
DSCF8028
108
3
22
DSC_0514
darmstadt4 (2)
16
dortmund16
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image